Publié le

Balade à la BNF à Paris

Balade à la BNF à Paris
Balade à la BNF à Paris

C’est quand même dingue que je n’ai jamais trouvé le temps pour me rendre à la Bibliothèque national de France sur le quai François Mauriac dans le 13ème arrondissement à Paris. Pour quelqu’un qui aime lire et s’instruire ça frôle le ridicule. La semaine dernière j’ai fait la connaissance d’Anne-Marie (une photographe passionnée …) dans le métro et c’est elle qui m’a parlé de son plaisir d’avoir pris des photos là-bas. Grâce à cette rencontre spontanée j’ai su pour l’expo d’Anselm Kiefer dans ce lieu, ainsi quelques nouveaux talents de photographes vraiment saisissants.

Se lever tôt un jour de congé pour se prendre un bon shoot de culture et de faire le plein d’impressions et d’inspirations c’est un bonheur facile à réaliser et je pense que c’est une chance d’avoir cette possibilité tout simplement.

Les arbres à la Bnf
Les arbres à la Bnf

Tout d’abord je me sentais confronté à un environnement bien étranger – une architecture ultra-moderne et structurée géométrique dans des dimensions colossales. En plus le ciel était bien chargé, faudrait que je revienne un jour en plein soleil pour jouer avec des reflets de lumière. En plus je découvre ce jardin au milieu des tours – le spectateur se trouve au-dessus des arbres … est-ce un symbole de la supériorité de la culture ou bien la nature est protégée par un monument du savoir de l’humanité ? Je m’éloigne un peu sur le pont de la Seine et je prends quelques photos d’une péniche et d’un bateau pirate comme contraste bizarre à cette perfection froide. (Il me semble que je me suis bien habituée à la vie à la campagne à Thomery et ses péniches tranquilles sur la Seine justement et la forêt tout autour …)

Il me reste un peu de temps avant l’ouverture des salles et je m’installe avec un bon café allongé pour écrire quelques lignes dans le café à l’intérieur de la bibliothèque.

Découvrir la Bnf
Découvrir la Bnf

Ensuite revoir quelques œuvres d’un de mes artistes fétiche Anselm Kiefer était exceptionnel. L’exposition dure jusqu’au 7 février 2016.

Je ne me permettrais pas de donner un avis détaillé sur le travail de cet artiste – je laisse ça aux spécialistes. Moi, j’aime voir cette créativité forte et libre dans la recherche de l’artiste qui arrive bien à mettre en avant ce qui dérange dans l’histoire du passé et notre perception de certaines choses importantes aujourd’hui. Une beauté sombre et en quelque sorte rafraichissant car unique dans son genre. « L’Alchimie du livre » se nomme l’expo à la Bnf et je trouve ce titre très juste. Les livres-sculptures d’Anselm Kiefer invitent à voir et transformer notre regard. Un livre est bien destiné à nous aider à nous transformer … (J’avais déjà visité quelques expos de lui à Paris et je suis fascinée par ses livres uniques …)

Je suis fan d'Anselm Kiefer
Je suis fan d’Anselm Kiefer

Pour poursuivre ma soif de culture et ma curiosité je suis ravie de pouvoir lire le magazine « Chroniques » de la bnf en ligne.

Laisser un commentaire