Lire·Magazine

Lire Vogue en français

Lire Vogue
Lire Vogue

J’avoue lire le un Vogue tout frais chez le marchand de journaux avec un paquet de chips (un peu chic quand même – du genre un petit paquet chez John John …) et un café s’est une sorte de kiff spécial à moi. J’explose régulièrement mon budget en presse écrite et imprimé mais bon, ça reste un plaisir comme un autre. M’abonner à un magazine m’arrive rarement, j’aime choisir selon le moment, les sujets traités et mon humeur bien sûr.

Chaque magazine de qualité a son propre papier il me semble – une Elle n’a pas le même touché que Gala … entre certains on peut trouver des ressemblances. Enfin le diable est dans des détails et je suis certaine que la qualité du papier est savamment choisie.

Dans un moment comme ça les pages de pubs ont leur rôle à jouer car ils sont quand même des expressions artistiques. En regardent l’image d’une marque ou d’une autre je me demande ce que les clients peuvent voir là-dedans ? Est-ce que la photo leur parle ou elles s’en fichent totalement ?

J’avoue avoir un faible pour l’horoscope de Vogue (bizarrement il tombe souvent assez juste). Et j’aime bien lire des histoires des modèles, des mannequins, qui se donnent à fond dans un univers dur, sans pitié, mais qui fabrique des images légères avec une idée de futilité. Ces filles me font penser à des funambules qui marchent sur une corde entre deux cimes sans filet de secours bien sûr. Elles doivent travailler dans l’immédiat, dans un monde qui va très vite et les changements sont permanents. Elles n’ont pas la prétention de créer quelque chose pour l’éternité – c’est quand même remarquable. D’autant plus quand de temps en temps une fille devient une véritable icône…

Je suis fan de Winona Ryder
Je suis fan de Winona Ryder

Dans le Vogue du mois de février j’ai trouvé un article superbe sur une actrice que j’ai toujours énormément aimée – Winona Ryder. Quand je me suis trouvé une fois nez à nez avec elle dans une boutique Marc Jacobs mon premier reflex était de la saluer comme une vielle amie que je n’avais pas revu depuis longtemps. Heureusement j’avais réussi à me contenir – j’avoue, je suis parfois doué pour me ridiculiser – hahaha  – sans blague !

Découvrir Saskia de Brauw ou Francesca Ruffini
Découvrir Saskia de Brauw ou Francesca Ruffini

Trouver d’autres fait divers dans les nouveautés cosmétique et actualités culturelles ça change simplement bien des idées, c’est inspirant.

Ou découvrir une artiste jusque-là inconnu pour moi : Saskia de Brauw.

Ou lire comment Francesca Ruffini teste ses pyjamas à la maison et est ravie de savoir que la matière garde sa tenue parfaite même après une sieste…

Je suis même tenté des suivre bêtement l’invitation pour le 18 février dans le magasin Printemps. Pour aller voir, profiter du fait d’être à Paris et observer un univers bien à part mais en fait pas si fermé que ça – il suffit de pousser un peu la porte et regarder avec des yeux d’enfant sans jugement et avec un sourire caché dans le coin des lèvres.

Invitation Vogue
Invitation Vogue

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s