Publié le

Mon Jicky chez Guerlain !

Mon Jicky chez Guerlain à moi ...
Mon Jicky chez Guerlain à moi …

Dans ma série de petits billets sur mes parfums du moment je m’attaque à du lourd. Non, n’exagérons rien – les histoires de parfums devraient rester légères. Cela dit si je pense au livre « Le parfum » de Patrick Suskind nous en sommes loin de la légèreté mais nous n’égarons pas. Mon histoire personnelle avec ce parfum ne date pas d’hier, c’était y a longtemps avant la naissance de mes filles et je suis très contente qu’on puisse facilement retrouver certains parfums dans des belles maisons comme Guerlain par exemple. Des expertes prétendent que les parfums auront changé au fil des années, mais bon, moi je l’aime tel que je le connais. Je me rappelle d’une anecdote: une dame s’est plainte que sa femme de ménage portait un parfum Guerlain comme elle. Le luxe c’était trop démocratisé selon elle… qu’est-ce qu’il ne faut pas entendre comme bêtises. C’est comme une riche héritière qui trouvait qu’on ne pouvait pas reprocher aux pauvres de ne pas avoir de goût car les belles choses demeuraient inaccessibles dans leur vie. Incroyable quel genre d’anecdotes me viennent à l’esprit en tentant d’écrire sur Jicky … C’est probablement lié à l’époque pendant laquelle j’avais découvert les parfums de la maison de Guerlain. J’avais une mission pendant neuf mois dans le grand magasin parisien « Le Bon Marché ». J’aime beaucoup cet endroit mais mon travail ressemblait un peu à faire la plante verte sur un stand, ce qui ne me correspondait pas du tout et j’avais changé la situation dès que l’occasion s’était présenté. Mais en attendant j’utilisais mon temps mort pour découvrir la vie dans l’enceinte du grand magasin, ces stands, ces étages et pas mal des personnes qui y travaillent. Le stand Guerlain se trouvait pas très loin de mon emplacement et je pouvais facilement y faire un tour quand il n’y avait pas de clients. Au départ j’étais attiré par le parfum « Habit rouge », un parfum masculin qui peut être porté par une femme, surtout si elle fait de l’équitation ce qui était mon cas à l’époque. (Une fois par semaine un cours au centre du bois de Vincennes …) « Jicky » est un parfum assez ancien dans la collection de Guerlain et au départ destiné à une clientèle masculine. Mais une certaine Jicky l’avait choisi pour elle et elle adorait monter à cheval. J’avoue j’étais un peu fière quand je me suis offerte mon premier vaporisateur rechargeable avec une eau de parfum de « Jicky ». Je l’ai toujours et je le recharge toujours. Le nec plus ultra c’est de porter un déodorant « Mitsouko » quand il fait chaud en été à Paname, mais là, j’avoue c’est ultra luxe. Restons simple et apprécions des belles choses à leur juste valeur.

Jicky de Guerlain -une belle histoire !
Jicky de Guerlain -une belle histoire !

Laisser un commentaire