Publié le

Gourmandises #3 Salade de carottes aux fruits frais et aux fruits secs

Gourmandise #3 - Salade de carottes aux Fraises !
Gourmandise #3 – Salade de carottes aux Fraises !

J’ai testé une recette avec des fraises que je trouve non seulement très bon, mais également très original. Des fois le dimanche midi on est un peu dérèglé, on a fait la fête la veille et on s’est levé plus tard que d’habitude, le petit déjeuner était plus long et plus copieux qu’en semaine, mais on n’a pas envie pour autant de sauter le repas vers midi. Alors je trouve que cette salade peut parfaitement convenir.

À la question « Qu’est-ce qu’on mange ? » j’ai répondu « Des couleurs ! » car pendant la préparation c’était très plaisant de prendre en photo des ingrédients.

On prépare un repas coloré ...
On prépare un repas coloré …

 

Un repas avec cinq couleurs minimum ...
Un repas avec cinq couleurs minimum …

La salade de carotte un peu différente résume bien les saveurs du mois de mai et je j’ai trouvé la recette dans le numéro 43 du magazine « Papilles ».

On mange des couleurs!
On mange des couleurs!

Pour 6 personnes il faut :

30 fraises parfumées

12 carottes

1 grappe de raisin noir

1 citron bien mûr (jus)

1 belle orange à jus

1 petit bouquet de menthe fraîche

60 g de noix de cajou non salées

2 c à soupe d’huile d’olive fruitée

Poivre du moulin

 Il faut compter environ 25 minutes pour la préparation.

1 – Pelez les carottes et râpez-les à la grosse grille, mettez-les dans un saladier avec le jus de citron et d’orange, un filet d’huile d’olive et un peu de poivre moulu. Mélangez, filmez et réservez au frais.

2 – Lavez le raisin et égrappez-le. Lavez les fraises, séchez-les, équeutez-les et coupez-les en morceaux. Torréfiez les noix de cajou à sec dans une poêle jusqu’à ce qu’elles commencent à colorer très légèrement. Lavez la menthe et effeuilles-la.

3 – Mélangez les carottes râpées, les fruits, les noix de cajou et les feuilles de menthe et servez sans attendre.

Cette salade est parfaite seule ou accompagnée avec une feuilletée au chèvre par exemple. J’aime beaucoup le côté frais et sucré avec des carottes. Les enfants aiment beaucoup aussi.

A table !
A table !
Publié le

Gourmandise #2 – Les Fraises à l’honneur !

Gourmandise #2 – Les Fraises à l’honneur !
Gourmandise #2 – Les Fraises à l’honneur !

Je vous ai prévenu – je prépare une série de billets sur la gourmandise, il faut bien manger tous les jours, alors on a toujours besoin d’idées de recette. En ce moment il y a des fraises partout, ses jolis fruits rendent très bien en photo et sont tellement bon … oui, j’avoue que depuis je tiens mon blog je regarde aussi ce qui va bien rendre sur une photo.

Quand un ami nous a apporté des fraises marshmallows de la marque « Les Gourmandises de Sophie » je savais déjà que j’allais trouver un endroit où les placer sur mon blog. Cette confiserie n’est pas seulement délicieuse, j’adore son emballage très simple, un peu old-school et simplement charmant.

Les gourmandises de Sophie !
Les gourmandises de Sophie !

Les fraises s’accordent (comme pas mal d’autre fruits) parfaitement avec un moelleux au chocolat …

Mais on ne va pas rester là ! Je cherche constamment à apprendre et j’adore me balader sur des sites des blogueurs que j’admire. Elles sont un peu comme des grandes sœurs, des exemples à suivre pour moi. Comme par exemple le blog de Dorothée « L’appartement Living », un blog « Lifestyle » que j’avais déjà remarqué et je suis retourné le voir quand j’ai étudié attentivement le magazine « Mollie makes » (N°2 français), dans lequel Dorothée fait partie des contributeurs. (Grand respect !) 🙂

Alors j’ai beaucoup aimé sa recette « Barres de céréales façon cheesecake aux fraises », j’aime le cheesecake, j’adore les fraises = il faut tenter cette recette.

Des fraises et des céréales ....
Des fraises et des céréales ….

J’ai suivi ses instructions à la lettre et avec ma famille nous en sommes venu à la conclusion que c’est trop bon, c’est frais et que ça change. C’est tout ce qu’on voulait.

Donc je vous invite à tenter l’expérience de votre côté et de bricoler vos barres de céréales à vous à la maison.

Voici la recette :

Ingrédients :

130 g de vos céréales préférées

3 cuillères à soupe de sirop d’agave

300 g de fromage frais type Philadelphia

3 feuilles de gélatine

2 blancs d’œufs

20 cl de crème fraîche

50 g de sucre

1 pincée de sel

Quelques fraises 

-Mettez les feuilles de gélatine à tremper dans de l’eau froide pendant 20 minutes.

-Mélangez vos céréales avec le sirop d’agave et tapissez votre moule à cake avec le mélange. Si vous voulez que cette couche soit par la suite croustillante passez le tout au four pendant 10 à 15 minutes à 180°C.

-Montez vos blancs en neige et ajoutez une pincée de sel.

-Dans une casserole portez à ébullition la crème et le sucre et ajoutez-y les feuilles de gélatine.

-Dans un saladier mélangez le fromage, le mélange de crème et incorporez délicatement les blancs en neige. Mélangez le tout.

-Versez le mélange dans le moule et placez au congélateur pendant 3 heures afin qu’il prenne bien et qu’il soit facile à sortir du moule. Démoulez et mettez-le au réfrigérateur pour qu’il ramollisse.

-Découpez des fraises et décorez votre gâteau. Coupez en barres au moment de servir

Merci Dorothée !!!!

Des fraises comme ça c'est ultra yummy !
Des fraises comme ça c’est ultra yummy !

 

 

Publié le

Gourmandises #1 Crumble aux myrtilles

Gourmandise #1 Crumble aux myrtilles !
Gourmandise #1 Crumble aux myrtilles !

En regardent bien, je commence à avoir une belle collection d’idées de recettes vraiment sympas que j’ai envie de partager avec vous sur ce blog, donc je vais mettre en place une série de billets avec des recettes qui sont devenue des incontournables chez nous. C’est drôle – moi qui aime écumer des pâtisseries et des salons de thé à la recherche des gourmandises tout en finesse, je me retrouve dans le plaisir d’essayer des recettes faites maison et la cuisine est devenue une sorte de laboratoire mais avec des idées à la portée de tous. Par moments il suffit d’y penser – c’est tout.

Les mille-feuilles peuvent attendre … cela dit, j’ai déjà pensé à fabriquer mes mille-feuilles à moi, mais ça c’est un autre projet. Pour l’instant on fait simple : crumble aux myrtilles, trouvé dans les magazine « Papilles » (N°40). J’avais déjà partagé quelques recettes issues de cet ouvrage sur ce blog.

Un peu de cassonade sur la pâte brisée ...
Un peu de cassonade sur la pâte brisée …

 

On étale les myrtilles ....
On étale les myrtilles ….

Tarte crumble aux myrtilles

Pour 10 personnes – préparation 10 minutes – cuisson 45 minutes

-500 g de myrtilles

-1 pâte brisée

-3 cuillères à soupe de cassonade

Pour le crumble :

-100 g de beurre mou

-100 g de farine

-100 g de poudre d’amande

-75 g de cassonade

-25 g d’amandes effilées

 

1 – étalez la pâte bridée dans un plat à tarte de 20 à 26 cm de diamètre et saupoudrée dessus la cassonade.

2 – Rincez et séchez les myrtilles, déposez-les sur la pâte en les répartissant bien.

3 – Préchauffez le four à 180° C (th 6)

4 – Dans un grand bol, mélangez la farine, la poudre d’amande, la cassonade et le beurre coupé en cubes. Pétrissez du bout des doigts, puis ajoutez les amandes effilées.

5 – Répartissez le crumble sur les myrtilles et enfournez pour 45 minutes.

On prépare le crumble ...
On prépare le crumble …
Prêt pour aller au four ...
Prêt pour aller au four …

La recette est un extrait du livre « Desserts faciles et bluffants », par Hervé Cuisine. Allez-y faire un tour sur le site, il y a aussi un #concours pour gagner un voyage gourmand pour deux personnes.

J’avoue que j’aime bien la sensation quand le crumble refroidit tranquillement sur le plan de cuisine et ma petite famille me rappelle gentiment l’heure du thé pour déguster un morceau ensemble pendant que je suis en train de taper ces lignes sur mon ordi. Le tout accompagné d’une tasse de thé de la maison parisienne « Dammann Frères ». J’aime particulièrement le numéro 364 « Thé des mille collines ». Un mélange de thé noir, gingembre, cannelle, baies roses, cardamome et clou de girofle.

Quand j’ai testé la première fois cette recette de crumble c’était effectivement comme dessert pour finir un repas entre amis – une réussite.

Prêt à être dégusté avec une bonne tasse de thé !
Prêt à être dégusté avec une bonne tasse de thé !
Publié le

Belle découverte : Les Néréides !

Belle découverte : Les Néréides !
Belle découverte : Les Néréides !

Comme la fête des mères approche ce weekend je me suis dit que c’est le bon moment pour écrire un petit article sur une maison de créateurs de bijoux de fantaisie. La maison « Les Néréides » existe depuis 1980 mais moi je l’ai découvert tout récemment lorsque de leur ouverture d’une nouvelle boutique au 20, rue Boissy d’Anlgas dans le huitième arrondissement de Paris. J’ai été enchanté de cet univers joyeux et coloré. Les collections sont composées de petits éléments comme des fleurs, des personnages, des animaux, des éléments graphiques, mais aussi des petites scènes de rue parisienne typique et très romantique.

"Pas de deux" des Néréides !
« Pas de deux » des Néréides !

Avec grand soin le moindre des détails est soigné et peut apporter une touche de gaité à un look un peu strict, sans jamais virer dans le kitsch.

On aimes les animaux chez "Les Néréides"
On aimes les animaux chez « Les Néréides »
Envie d'adopter un petit chien !
Envie d’adopter un petit chien !
Admirez des oiseaux et des fruits ...
Admirez des oiseaux et des fruits …

Je vous présente sur mes photos un petit choix d’une collection immense pour vous donner un aperçu de l’esprit de la maison. Pascale et Enzo sont des véritables artistes qui ont su garder leur âme d’enfant. Je ne suis pas étonné d’apprendre que le couple a connu ses débuts dans le Sud de la France avec l’ouverture de leur première boutique à Nice il y a de ça 35 ans maintenant.

Il suffit de choisir un belle bague pour une touche de fantaisie !
Il suffit de choisir un belle bague pour une touche de fantaisie !

Dans leurs deuxième ligne N2 on trouve des séries de bijoux avec un esprit un peu plus graphique, jeune et impertinent.

Des bonbons chez N2 !
Des bonbons chez N2 !
J'adore l'impertinence de la ligne N2 des Néréides !
J’adore l’impertinence de la ligne N2 des Néréides !

Comme la fête de mères approche la boutique offre une réduction de 40% sur une belle sélection des collections en cours. Mais sur leur site on trouve aussi des très bonnes affaires et une offre spéciale « fête pour les mamans ». Il suffit d’appliquer le code MAMAN2016 sur une commande supérieure à 190 Euros et on reçoit en cadeaux un magnifique bracelet à fleurs.

Une belle attention pour la fête de mères !
Une belle attention pour la fête de mères !

Personnellement j’ai craqué pour une bague de la série « La Diamantine marbrée » avec deux pierres de marbre bien blanc serti de vermeil. Cette pièce me correspond bien à mon humeur actuelle et s’adapte bien aux bijoux que j’aime porter en ce moment. C’est tellement agréable de se laisser guider au bon gré de ses inspirations.

 

Publié le

9 juillet – Ceci n’est pas un maillot de bain

Découvrir ensemble "9 juillet"
Découvrir ensemble « 9 juillet »

Vous l’avez probablement remarqué -j’aime particulièrement les rencontres dans la vraie vie et j’adore le mouvement – le côté virtuel vient après et agit comme une belle prolongation des moments capturés. Comme par exemple la semaine passée, j’ai pu retrouver mon amie Katia Leszynska et par la même occasion découvrir enfin sa ligne de maillot de bain et de bijoux qu’elle présentait dans la joie et la bonne humeur pendant deux jours à l’hôtel « Le Meurice » à Paris.

j’ai pu retrouver mon amie Katia Leszynska
j’ai pu retrouver mon amie Katia Leszynska

C’était vraiment incroyable de découvrir sa marque « 9 juillet » crée en 2015 qui lui ressemble tellement. Elle aime des choses simples, mais raffinées et d’une qualité exemplaire. Et c’est une vraie amatrice de la vie à la Française. Il suffit d’ouvrir l’œil – Bleu – blanc – rouge. Ses maillots sont déclinés dans ces couleurs et tellement agréable sur la peau qu’on a envie de les porter tout au long de l’année et c’est bien ça l’idée. Car les petits cordons avec lesquels on attache le haut sont garni d’un grelot amovible. Alors on le laisse dépasser de son pull dans la vie parisienne, on s’amuse en changeant de couleur du bijou, de matériaux plus précieux comme le vermeil, l’argent massif ou l’or 18 carats. Le tout est fabriqué bien entendu en France.

Même les garçons craquent pour un bracelet autour du poignet en souvenir aux vacances qui ne se terminent jamais dans nos têtes. Ou bien on pense à faire un cadeau à une amie, un tour du cou avec un grelot trop mignon.

les petits cordons avec lesquels on attache le haut sont garni d’un grelot amovible
les petits cordons avec lesquels on attache le haut sont garni d’un grelot amovible

Ce moment dans une jolie suite de l’hôtel autour d’un verre de champagne, des trucs à grignoter (je sais, je suis un peu obsédée par la nourriture …) et une bande de copains passionnés et passionnants, on ne peut jamais trop prévoir ce qui va se passer quand on rencontre Katia. Par cette occasion j’ai rencontré par exemple Jillian, une créatrice de bijoux qui m’a présenté des chaises de Gabrielle Lazure – les « Full moon chairs » – 2 cercles, 3 jambes – une idée ésotérique et moderne, limité à 50 pièces et réalisé dans des matières précieuses.

Des belles découvertes !
Des belles découvertes !

 

J’ai été très heureuse de voir les réalisations de Katia partir dans des jolis paquets dans les mains de leurs nouveaux propriétaires.

On dirait qu’elle a envie de faire tout elle-même et porte une grande attention au moindre détail. Encore une belle histoire à suivre et j’ai hâte de voir de plus en plus de maillots deux pièces issues de cette série autour des piscines ou à la plage.

des jolis paquets dans les mains de leurs nouveaux propriétaires
des jolis paquets dans les mains de leurs nouveaux propriétaires

 

 

Publié le

La miellerie du Gâtinais – #ProjetPissenlit 2

La miellerie du Gâtinais Projet #Pissenlit 2
La miellerie du Gâtinais Projet #Pissenlit 2

Malgré le froid le printemps avance et j’ai appris qu’il faut vraiment se dépêcher si on souhaite prendre en photo des pissenlits pendant leur première fleuraison. J’ai réussi à en capturer encore quelques images et on verra bien au fil de l’année. Avec un peu de patience je vais parvenir à réaliser quelques aquarelles pour ma collection perso du #ProjetPissenlit.

Un aquarelle pour mon #ProjetPissenlit
Un aquarelle pour mon #ProjetPissenlit

En quoi consiste ce projet ? Il a pour but de promouvoir en quelque sorte les abeilles. Et j’ai choisi le Pissenlit comme emblème car cette fleur téméraire n’est à mes yeux pas du tout une mauvaise herbe, elle procure pour les abeilles une des premières nourritures dans la nature. Comme les abeilles ont la vie dure en ce moment, mais elles sont indispensables pour notre existence sur terre, il est important de soutenir tous les apiculteurs, les ruches et l’environnement qui va avec.

Impressions de la miellerie du Gâtinais !
Impressions de la miellerie du Gâtinais !

Pour ma part j’ai obtenu déjà un bon point quand j’entends ma fille dire : « les abeilles, c’est hyper mignon en fait, avec leurs grands yeux, leurs petites pattes et leurs poils tout doux. »

Un dimanche après-midi nous avons fait la petite balade pour visiter et découvrir la miellerie du Gâtinais. Un endroit ouvert tous les mercredis, samedis, dimanches et jours fériés est conçu pour éveiller la curiosité des visiteurs de tout âge concernant la fabrication du miel, la vie des abeilles et tout ce qui tourne autour. (Toutes les infos pratiques se trouvent en bas de l’article.)

L’accueil chaleureux de Camille et Thierry Sergent vous met tout de suite à l’aise. Une courte vidéo vous raconte l’histoire du lieu et de ses abeilles et du travail effectué. Je m’en doutais que le miel acheté en grand surface cachait des choses pas très saines, mais de là à imaginer que la plupart du temps il s’agissait seulement d’une sorte de sirop couleur miel constitué principalement de sucre et de colorant, m’a laissé perplexe. Du coup je ne suis plus étonné qu’une de mes filles a toujours refusé à en manger ou en mettre dans ses tisanes. Ce n’est pas pareil du tout avec le vrai miel acheté chez l’apiculteur. Eh oui, le vrai miel change de couleur selon les saisons et les endroits où les abeilles butinent. Le vrai miel change d’aspect au fil des semaines à la maison, il se cristallise et ce n’est aucunement un défaut. J’aime l’idée qu’on peut acheter son miel en vrac avec ses propres pots dans cette boutique et découvrir d’autres produits fabriqués à base de miel. En plus on est invité à gouter les différentes sortes et c’est vraiment surprenant d’apercevoir l’intensité de chaque parfum. Pour ma première visite je me suis contenté de choisir deux miels différents, le miel du printemps presque blanc et crémeux et le miel des forêts parfumé avec un aspect ambré, ainsi un savon au miel très agréable à l’utilisation.

J’ai hâte de revenir et de m’attarder pour une balade plus longue dans les environs.

Impressions de la Miellerie du Gâtinais !
Impressions de la Miellerie du Gâtinais !

Miellerie du Gâtinais

Parc naturel du Gâtinais français

Premier et unique producteur de gelée royale en Ile de France !

Production de différents miels marque PNR pollen frais, propolis, pain d’épices avec plus de 50% miel et farine Bio …

Vente de colonies d’abeilles sur 5 cadres dans ruchette en carton.

Visites guides du site pour tous niveaux de groupes, animations dans les écoles, conférences pour adultes.

Camille et Thierry SERGENT

Tél: 01 64 99 93 71 / 06 03 21 17 86

7 et 9 chemin de la Jonnerie

91820 BOUTIGNY SUR ESSONNE

www.mielleriedugatinais.fr

Entrée LIBRE !

Mercredi, samedi, dimanche et jours fériés

hiver de 14h00 à 17h30 – été de 14h30 à 18h30

Groupes : toute l’année sur rendez-vous

Langues parlées : Français – Anglais -Arabe

P.S. – J’avais déjà mentionné cet endroit une fois dans un de mes billets 😉

Miellerie du Gâtinais
Miellerie du Gâtinais
Publié le

Francesca Woodman « Devenir un ange » à la fondation Hencri Cartier-Bresson

Francesca Woodmann - "Devenir un ange" - expo à la fondation Henri Cartier-Bresson
Francesca Woodmann – « Devenir un ange » – expo à la fondation Henri Cartier-Bresson

Cette semaine j’ai eu la chance de découvrir l’exposition de Francesca Woodman à la fondation Henri Cartier Bresson, un événement qui va durer du 11 mai jusqu’au 31 juillet 2016 et va devenir un moment incontournable pour des passionnées de la photo. Malgré son jeune âge Francesca Woodman, une artiste américaine (1958 – 1981) nous partage son univers sans concessions, un travail à fleur de peau incroyablement intense car elle se sert de son corps, de son être comme sujet pour sa recherche et son expression de vouloir photographier et montrer ce qu’on ne voit pas forcément. Un travail au contraire des images superposées et suggérées. Personnellement je trouve dans l’expression de ces photos une certaine douceur. On peut se sentir proche de la photographe, cette impression est peut-être due à la jeunesse de l’artiste. On peut sentir une grande bonnetée.

« Il y a des choses qu’une jeune personne voit plus clairement, quand elle n’est pas encore faite au compromis, aux zones grises de la vie. »

Ces bricoles viennent de chez ma grand-mère elles me font réfléchir à l’endroit où je pourrais bien me situer dans cette étrange géométrie du temps. F.W.
Ces bricoles viennent de chez ma grand-mère elles me font réfléchir à l’endroit où je pourrais bien me situer dans cette étrange géométrie du temps. F.W.
Les œuvres semblent suspendus dans l'espace..
Les œuvres semblent suspendus dans l’espace..

Les œuvres semblent en suspend dans les salles d’exposition, leurs reflets sur le sol légèrement brillant surlignent les idées de l’artiste, de montrer des réalités parallèles de la vie.

Les reflets montrent les œuvres ...
Les reflets montrent les œuvres …

Chaque fois que je peux me rendre à la fondation Henri Cartier-Bresson j’essaie de m’imaginer comment cet endroit a dû influencer des générations de photographes, d’artistes, de passionnés, des simples visiteurs, des étudiants … je trouve que c’est un privilège de pouvoir profiter d’un lieu pareil.

Ci-dessous je partage avec vous tous les informations importants concernant l’exposition :

FRANCESCA WOODMAN ON BEING AN ANGEL 11 MAI – 31 JUILLET 2016
L’exposition a été conçue et organisée par Anna Tellgren, conservatrice de la photographie au Moderna Museet à Stockholm en Suède. Commissaire
L’exposition Francesca Woodman a été présentée au Moderna Museet de Stockholm (sept – déc 2015), au FOAM à Amsterdam (déc 2015 – mars 2016). La tournée européenne de l’exposition s’achèvera au Moderna Museet de Malmö du 5 novembre 2016 au 19 mars 2017.
L’exposition est conçue en collaboration avec l’Estate Francesca Woodman à New York et Anna Tellgren, commissaire. Le travail de l’artiste est représenté par la galerie Marian Goodman (New York, Paris, Londres).

Autour de l’exposition:

LES CONVERSATIONS

La Fondation propose un cycle de conversations bimestrielles autour de la photographie menées par Natacha Wolinski critique d’art, avec différents acteurs de la scène photographique.
Dialoguer avec Francesca Woodman, dialoguer avec soi-même : avec Hélene Giannecchini, historienne de la photographie et écrivain, et Yannick Haenel, écrivain. jeudi 9 juin 2016 – 18h30

> Entrée libre dans la limite des places disponibles > Réservation obligatoire : contact@henricartierbresson.org

LES GRANDS ENTRETIENS

Les Grands Entretiens, menés par Clément Chéroux, conservateur, chef du cabinet de la photographie au Centre Pompidou, s’inscrivent dans le temps long de l’histoire. Ils se proposent d’interroger les grands acteurs, les grands témoins de la photographie du demi-siècle passé.
Susan Meiselas (en anglais) mardi 21 juin – 18h30

> Entrée libre dans la limite des places disponibles > Réservation obligatoire : contact@henricartierbresson.org

LE MECREDI C’EST GRATUIT! Tous les mercredis, de 18h30 à 20h30, les expositions de la Fondation sont en accès libre pour tous les publics.

Entrée libre > Tous les mercredi 18h30 – 20h30

LA VISITE DU SAMEDI Le dernier samedi de chaque mois, la Fondation propose une visite commentée de l’exposition par une guide conférencère à 11h30. > Le dernier samedi de chaque mois à 11h30 > Gratuit sur présentation du billet d’entrée > Réservation obligatoire : anaelle.rod@henricartierbresson.org

Publié le

Magazine Paulette et un peu de beauté !

Un bon plan beauté à partager entre filles !
Un bon plan beauté à partager entre filles !

Comme il se doit les jours se suivent, mais ne se ressemblent pas du tout. Mon bricolage pour ma deuxième vidéo prend plus de temps que prévu, alors j’ai changé mon programme. Je m’adapte et j’ai décidé de partager un bon plan beauté avec vous à la fin de l’article.

J’avais déjà préparé un peu des beaux jours en avance car la protection contre les taches du soleil devient primordiale pour moi ! Alors je partage avec vous une liste de produits de La Roche-Posay qui me plaisent beaucoup et que je peux recommander sans souci :

(Si vous avec envie de vous inscrire sur le site officiel et créer votre profil vous pouvez télécharger un bon de réduction de 5 euros valable sur votre prochain achat d’un produit de la marque.)

Mon choix du moment de la maison La Roche-Posay
Mon choix du moment de la maison La Roche-Posay

1 – Pigment Clair avec filtre UV 30 – très agréable à porter la journée et le soir pour une peau plus lumineuse et lisse

2 – Anthelios XL – j’avoue que cette lotion est pour l’instant dans des starting blocs quand on va commencer à porter des T-Shirts, lézarder au bord de l’eau ou autour d’un BBQ, ou simplement se balader dans la nature. Je n’ai pas envie d’y penser tout le temps, alors quand il y a un grand soleil après la douche du matin un coup de lotion sur le corps et basta, toute la famille est protégée.

3 – Hydraphase UV Intense légère – je l’adore pour sa légèreté justement car j’ai vraiment besoin d’hydrater ma peau en ce moment.

4 – Anthelios – Blur, lisseur optique – sa texture facile à appliquer et mousseux est parfait pour avoir bonne mine et en base de mon maquillage. En complément pour l’action de Pigment Clair l’utilisation de ce produit me parait judicieuse.

5 – Hydraphase Intense Riche reste le sauveur pour des jours de grand stress et fatigue accrue, quand la peau tiraille malgré tout un peu à cause de la poussière ou la pollution.

Un vrai mélange de gentille sorcière pour prendre soin de son visage quand on a la peau sèche et sensible. 

Ensuite j’ai eu la bonne idée dernièrement de découvrir le magazine « Paulette ». Une bonne chose, car il s’agit là d’un magazine féminin indépendant qui donne l’impression d’être fait main, ce qui veut dire : bien fait. On prend du temps de développer un thème, le tout décoré et animé d’une façon joyeuse et original. Mais je vais rester sur mon thème de soin et beauté, car dans le magazine « Paulette » du moment, le numéro 27 se trouve un code barre qui donne droit à un vrai cadeau chez Nocibé. Ça tombait bien, j’avais envie de compléter quelques soins. J’ai choisi comme cadeaux un vernis à ongles couleur « Mystic émeraude », mais je laisse mes ongles encore quelque temps au repos. J’ai porté trop de vernis trop longtemps sans pause …

Mon magazine "Paulette" et mon cadeaux chez Nocibé choisi !
Mon magazine « Paulette » et mon cadeaux chez Nocibé choisi !

En plus de l’huile pour les cuticules et une bonne base nourrissante de la maison j’ai craqué pour le set de soins pour les mains et les pieds chez Clarins avec une réduction de 20%. Les mains et les pieds chouchoutés et agréablement parfumés – c’est parfait !

Pour réparer les mains après l'hiver ...
Pour réparer les mains après l’hiver …

Plus les doses de masques pour le visage j’ai cédé au caprice du baume à lèvres chez eos – parfum « Summer fruit ». J’ai vu ces sphères de soins colorés sur divers blogs et j’ai craqué. Trop mignon, agréable à utiliser, comme si on voulait manger une sucrerie, sauf qu’on ne la mange pas, et plus hygiénique que des pots dans lesquels il faut glisser ses bouts des doigts.

Baume et couleur pour les lèvres plus masques de beauté
Baume et couleur pour les lèvres plus masques de beauté

Comme en ce moment j’aime maquiller mes yeux dans des couleurs marrons-beige, mes rouges à lèvres étaient soit trop rose, soit trop rouge. J’ai trouvé un beau marron chez Chanel nommé « Rouge-noir ». J’adore l’étui qui s’ouvre et se ferme avec un mécanisme comme le capuchon d’un stylo qu’on ouvre avec une légère pression – très chic !

Et j’ai envie de tenter de nettoyer mon visage le matin avec une eau de soin de la série « Aqua focus » pour peau sèche. Je vous dirais des nouvelles.

Alors je tente une nouvelle façon de nettoyer le visage ...
Alors je tente une nouvelle façon de nettoyer le visage …

L’équipe de vente du magasin Nocibé à Fontainebleau a été formidable, disponible, à l’écoute et naturellement aimable. Ça fait plaisir de se pencher pendant un moment sur des trucs de filles très importants. Car tout est dans le détail et le plaisir rayonne sur bien plus qu’une journée.