Publié le

La Cure Gourmande !

La Cure Gourmande

Hello les amis ! Aujourd’hui je retourne à un de mes sujets favoris – la gourmandise ! Dans ma petite tribu en vacances nous sommes très occupé par moments à ne rien faire, donc pas de fabrication de pâtisserie fait maison (aussi pour la simple raison qu’il n’y a pas de vrai four dans notre petit foyer de vacances). J’ai envie de vous présenter un endroit un peu spécial dans un lieu inattendu. En fait il s’agit d’une ancienne gare entre Balaruc-les-Bains et Frontignan dans l’Hérault.

Gourmandise 1

Je connais bien ces endroits car je passe souvent une bonne partie de mes vacances. Pendant des années nous passions devant cette maison jaune avec des décorations un peu « old fashion » et j’avais pleins d’a priori dans la tête. Mais la curiosité a gagné et un jour en revenant de la plage nous avons mis le clignotant et nous nous sommes arrêtés.

Gourmandise 5

Et nous voilà plongé dans un univers de gourmandise et d’idées cadeaux dans lequel rien n’est laissé au hasard. Pour vous mettre dans l’ambiance dès que vous avez franchi la porte on vous accueil avec un Bonjour rayonnant et on vous tend une boîte remplie de gâteaux pour gouter. En fait d’y faire ses courses là-bas aux environs de cinq heures de l’après-midi est juste une bonne idée. Pendant vous flânez entre les rayons immenses on va vous inviter à goûter pas mal d’autre choses – des calissons, des olives en chocolat …

Gourmandise 4

Depuis ce jour une halte à la Cure Gourmande pendant mes vacances est devenue un moment incontournable. Je prévois un petit budget et je fais mes courses pour des petits cadeaux pour des amis et la famille et pour nous, et moi bien sûre. Un truc peut-être typiquement féminin, qui sait.

Gourmandise 2

J’aime particulièrement les petits biscuits salés et leur chocolat noir. Les bonbons et les biscuits sucrés dans leur bel emballage délicieusement rétro et coloré font toujours un bel effet au moment de l’offrir. On peut découvrir la Cure Gourmande bien entendu sur internet !

La cure gourmande 5La cure gourmande 7La cure gourmande 8

Publié le

Mes trouvailles de cosmétiques Bio !

Mes trouvailles de cosmétiques Bio !

Bonjour tout le monde ! Me revoilà sur mon blog après des vacances ! J’espère que vous avez passé un super été, très agréable avec plein d’émotion, des découvertes, du repos, la fête, du soleil et du bon air ! L’été est là pour recharger ses batteries, se détendre, s’occuper de soi et de ses proches et profiter à maximum de la vie ! Si un plus on peut profiter d’un voyage, l’évasion nous offre des souvenirs à partager.

Cosmetic Bio 1

En été je profite pour rendre visite à des membres de notre famille qui habitent loin de nous. Cette année nous avons même pu nos réunir des deux pays (d’Allemagne et de France). Et j’adore retrouver des amis de l’année précédente. Nous connaissons bien le coin et sommes un peu comme des poissons dans l’eau. Mais pour le retour sur mon blog je préfère parler d’abord d’autre chose, beaucoup moins personnel que des vacances en famille.

Cosmetic Bio 2

Les vacances sont là aussi pour tester autre chose tout simplement. Avec le sable et la mer nous nous sommes retrouvés avec des pieds incroyablement sèches et difficiles à hydrater d’une façon efficace le soir une fois rentré à la maison. Pendant que j’ai fait mes courses pour le déjeuner j’avais la possibilité de flâner dans un magasin de la chaine BioCoop. L’occasion était trop belle car chez moi à la maison ce genre de magasin se trouve un peu loin et difficile d’accès. (J’avoue que le carburant usé pour le nombre de kilomètres et l’attente dans les embouteillages devant les feu rouges enlèvent un peu l’effet bio des achats effectués …). Tant dis pendant les vacances j’étais déjà sur place et je disposais du temps. C’est là que j’ai découvert ce pot « Karethic » SOS peau sèche avec du beurre de karité équitable. J’ai testé sur mes pieds et je suis même devenue adepte des massages des pieds pour tous les membres de ma petite famille – succès garantie !

Cosmetic Bio 3

Ce produit s’utilise d’une façon très économe, il est très compact dans le pot et il suffit de sortir une petite quantité avec le bout des doigts (propres !) pour ensuite embaumer tout le pied (j’ai des grands pieds !).

Bien entendu on peut utiliser ce beurre de karité sur tous les endroits secs du corps. Et j’ai été réellement soulagé quand la peau de mes pieds a retrouvé toute son élasticité et sa souplesse.

Cosmetic Bio 4

Ensuite il fallait que je remplace ma crème pour le visage, le tube était simplement vide et j’ai opté pour Soin et Silice de Biofloral. Je dois dire que c’est précisément de ce que mon visage avait besoin. Exposé au soleil et au vent cette crème très fluide et facile à appliquer offre un confort absolu. J’ai évidemment remarqué que j’avais besoin de très peu de quantité pour traiter visage, cou et décolleté – une promesse d’un bon produit bio tenu. 

Cosmetic Bio 5

Tout ça pour dire que maintenant j’ai envie de réduire à maximum nos produits à la maison et venir petit à petit à l’usage de produits bio. J’avoue que ce processus va nous prendre un certain temps car je n’ai pas envie de brusquer des choses et nous habituer petit à petit à des nouvelles habitudes.

Publié le

La Quincaillerie de Fontainebleau !

La Quincaillerie

Il y a un truc qui me rend vraiment heureux : ce sont des petits commerçants avec un accueil vraiment sympa. Ce genre d’endroit où on se sent toute de suite un peu comme chez nous. C’est assez étrange et rare comme sensation. Vous entrez dans un lieu où vous n’avez jamais mis les pieds et vous êtes bien. Cet effet ne tient pas forcement à une déco hyper étudiée, ni à un accueil ultra commercial, je pense que le secret réside plutôt dans une grande sincérité. Je m’explique : la tendance de nos jours veut tout et tout le monde authentique. Ce mot est devenu comme un label qu’on mélange à toutes les sauces. Mais trouver un lieu habité par une personne qui sait pourquoi elle est là et vous accueille c’est tout autre chose. La dernière fois que j’ai été agréablement surprise dans l’épicerie végétale à Paris – eh oui, comme quoi la capitale nous réserve toujours des surprises.

Quincaillerie 5

Aujourd’hui je voudrais parler de La Quincaillerie à Fontainebleau « Mercie et Cie » au 14 rue Cloche. Je vous raconte l’exemple type qui m’a fait découvrir cet endroit. À la maison nous sommes des amateurs de café mais nous utilisons uniquement des cafetières italiennes en aluminium. Nous avons une véritable collection des différentes tailles, pas de capsules, ni de filtre et de patches. Mais de temps en temps il faut changer le joint. Mais ce petit anneau en caoutchouc se change si peu souvent qu’il est devenu rare dans des supermarchés. Même si on peut en trouver, rien de garantie la bonne taille. Et à ce moment-là on regrette qu’il n’y ait pas plus de quincailleries dans les rues de nos villes.

Quincaillerie 12

En tout cas chez M. Mercier on trouve toujours. Ainsi du vrai savon noir par exemple et tellement d’autres choses pour la maison et la vie de tous les jours. Surtout à cette adresse vous pouvez prendre votre temps, poser des questions et échanger. C’est précisément ce que j’ai voulu dire quand j’ai mentionné la sincérité au début de ces lignes.

Quincaillerie 1

Je n’ai pas pu m’empêcher de faire quelques photos avec l’aimable accord du maître des lieux afin de donner un aperçu de l’ambiance qu’y règne. Je pense pour l’avenir je vais le plus souvent que possible faire un petit tour dans cette quincaillerie avant d’aller chercher des trucs dans des grandes surfaces.

Quincaillerie 6

Et vous, avez-vous déjà rencontré et découvert des endroits similaires ? N’hésitez pas en parler dans vos commentaires en dessous de ce billet !

A bientôt !

Publié le

La ruche qui dit Oui !

Laruche qui ditOui !

Aujourd’hui j’ai envie de partager avec vous mon expérience très sympathique dans le domaine du commerce équitable et du développement durable dans notre vie de tous les jours. En regardent bien ça fait déjà un petit moment que j’avais envie de parler de « La ruche qui dit Oui » – les photos ont été pris quand je me suis rendu la première fois au lieu de distribution de produits dans mon village.

La ruche qui dit oui 7

Quand j’ai parlé ensuite autour de moi je me suis vite rendu compte qu’il y avait pas mal de personnes qui n’ont jamais entendu parler de ce système simple et ingénieux. Si vous voulez vraiment consommer des produits des producteurs et agriculteurs locaux c’est très simple. Il suffit de se rendre sur le site de la ruche qui dit Oui et renseigner le code postal de son habitation. Parmi des 700 ruches en France (138 en Ile de France) il devrait il y a avoir une forcement prêt de chez vous. 

La ruche qui dit oui 2

Une fois la ruche trouvée vous faites votre choix parmi des produits proposés pour faire vos courses. Autrement dit, vous achetez seulement ce dont vous avez besoin et envie dans la quantité nécessaire. Personnellement ce système me convient bien mieux comparé à un panier tout prêt. En plus je peux organiser mes courses en fonction de ce que j’ai trouvé dans ma ruche.

La ruche qui dit oui 13

Notre ruche chez nous organise une distribution toutes les deux semaines. En plus c’est un petit moment de rencontre très sympa entre voisins et des personnes du coin. Pour célébrer la convivialité on n’hésite pas à vous faire gouter une spécialité qui peut se trouver la prochaine fois sur la liste des courses.

La ruche qui dit oui 11

Je tenais à mentionner cette façon de consommer mieux car souvent pendant des vacances on prend des bonnes résolutions. En tous les cas j’ai envie d’aller chercher mes produits le plus souvent que possible dans une ruche, car tout ce que j’ai déjà testé était vraiment excellent.

La ruche qui dit oui 12

Avez-vous déjà entendu parler de la ruche qui dit Oui ?

N’hésitez pas à écrire vos expériences dans un commentaire en dessous ce billet.

Publié le

Mais encore … de la Japan Expo !

 

Série de pépites de la Japan Expo

Et voilà, encore un article sur notre visite de la dernière Japan Expo. Comme prévu j’avais envie d’écrire une petite série, il s’agit donc du quatrième et dernier chapitre. Mes filles et moi avons vraiment beaucoup apprécié ce moment et c’est précisément pour cette raison que je note une major partie de ce que nous avons vu et apprécié. Je trouve ça plutôt sympa de profiter de cette façon encore des bons souvenirs et bien noter tout ce qui nous intéresse.

finalt fantasy cat

Comment ça passe par exemple quand vous êtes fan de la série « One Piece » ? Vous vous rendez sur un immense stand nommé « One Piece Beach » avec une déco de plage, sable au sol, toit en paille, pendant qu’on prend la pose avec Luffy des hôtes et hôtesse vous tendent un catalogue avec tous les articles dont les fans raffolent : figurines, maquettes, jeux, posters, t-shirts et sacs, mais aussi des déguisements, des badges et pins. À partir de 30 euros vous avez le sac shopping exclusif offert. J’avoue, on se sent un peu fière de brandir ce genre de gadget en se baladent sur l’expo et plus tard à la plage – tellement cool, trouvent mes filles.

En fait la distribution des catalogues est sensée d’aider à l’organisation des ventes, car pendant qu’on fait la queue avec d’autres fans on peut faire son choix et se préparer à l’addition.

One Piece 1One Piece Beach

Chez « Sailor Moon » ils avaient mis en place le même système mais il y avait nettement moins de monde au moment de notre passage. Mes filles m’ont fusillé du regard en me voyant étudier dans le détail l’offre de tous ces gadgets hyper girly allants jusqu’au maquillage et à une tasse de café en porcelaine et même un diadème plaqué or. Visiblement il n’y a pas de limite pour des vrais fans ! Nous sommes passé à côté du stand de maquillage pour tester des produits et mes filles avaient très peur à ce que j’ose. N’ayez crainte mes puces ! J’étais quand même consciente de mon style vestimentaire et mon être tout court – un quarantenaire en jeans et t-shirt « Blondie » (avec quand même un vernis à ongle assorti !) à peine maquillé, je laisse le maquillage « Sailor Moon » aux adeptes bien plus jeunes.

Sailor Moon 1Sailor Moon 2

Ensuite nous avons fait connaissance avec « Domo » la mascotte d’une chaine de télévision et radio japonaise ( #domonhk ). Les mascottes sont très importantes au Japon et traitées comme des véritables personnages. Domo est une peluche marronne rectangulaire sur des jambes avec la bouche grande ouverte qui aime danser.

Sur ce stand on pouvait découvrir le travail de Sebastian Masuda qui développe le monde de la déco et la vie version « kawai » à fond ! Tout est fait pour s’amuser et décorer la vie en couleurs.

Kawai International 2Kawai International 1

La préfecture de Kumamoto nous a présenté sa mascotte sous forme d’un ours noir. Cette ville fait la promo pour les championnats du handball féminin en 2019. Et grâce à un petit manga l’ours « Kumamon » nous présente quelques points forts de la culture de la ville chaque mois de l’année – trop mignon !

Kumamon 1Kumamon 2

J’ai fait la connaissance de la poupée « Licca » qui est à mon avis plus populaire au Japon que Barbie chez nous ! D’après les dernières nouvelles « Japan store » vas ouvrir une boutique à l’intérieur de la Maison de la Culture Japonaise à partir de la rentrée prochaine, une partie serra consacré à la culture POP, et nous pouvons découvrir Licca parmi tant d’autre choses. 

Licca Chan

Mais dans toute cette effervescence nous avons pu admirer des costumes traditionnels, des combats et des tambours, mais aussi des représentants du bouddhisme zen.

KimonoTradition 1Tradition

Je me suis pris un peu de documentation sur des écoles supérieures d’art graphique histoire de rêver un peu.

Et pour conclure je vous offre une série de photos de Cosplay, Hiro Mashima (mes filles sont fière de moi d’avoir capturé cette image) et des répliques des films cultes comme par exemple le trône de fer de la série « Games of Thrones » – en voyant la photo je me suis rendu compte à quel point je parais immense ! Eh oui, plus qu’un mètre quatre-vingts c’est quand même grand 😉