Publié le

I love Bagels !

I love Bagles

Je dois vous dire que ça fait vraiment longtemps que j’avais envie de partager cette recette avec vous ! Et faire des Bagles soi-même à la maison c’est vraiment drôle, un peu comme s’amuser avec une pâte à modeler gourmande.

Bagles 1

J’ai trouvé la recette dans le magazine ELLE, la foodista americaine CARRIE SOLOMON y partage régulièrement ces recettes délicieuses. Elle m’a l’air d’être une personne très joyeuse, en tous les cas c’est toujours sympa de recevoir une réponse sur son compte Instagram quand on partage une photo qui représente une création à elle.

Bagles 2

Personnellement je trouve c’est assez facile de faire ses Bagles soi-même, il faut juste prévoir un peu de temps et de calme, mis à part des ingrédients bien sûr. Tout ça pour dire qu’on profite pleinement de la bonne odeur des petits pains bien chauds simplement irrésistibles. Quand j’ai fait une fournée j’en profite pour en faire des sandwichs le lendemain pour ma pause déjeuner au boulot.

Bagles 3

Et voici la recette :

Préparation : 40 mn

Repos : 2 h 10

Cuisson : 35 mn

Pour 12 gros Bagles

Bagles 5

1 – Délayez la levure de boulanger dans 60 cl tiède et laissez reposer 10 minutes.

2 – Mélangez la farine avec le sucre et 3 cuillères à café de gros sel. Incorporez la levure délayée, travaillez la pâte pendant 5 minutes, puis façonnez une boule et placez-la dans un saladier enduit de la moitié de l’huile d’olive. Couvrez avec un torchon et laissez lever 30 minutes à température ambiante.

3 – Divisez la pâte en 12 petites boules, roulez-les en boudins de 15 cm de long et joignez les deux extrémités pour former un anneau. Badigeonnez les bagles du reste de l’huile d’olive et laissez reposer 1 h 0 sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

4 – Préchauffez le four à 250°C (th 8)

5 – Faites bouillir 4 litre d’eau dans un faitout puis ajoutez la levure chimique. Baissez le feu pour maintenir l’eau à petits bouillons et plongez-y trois ou quatre bagles à la fois. Pochez-les 1 minute d’un côté, puis retournez-les et pochez-les 1 minute de l’autre côté. Retirez-les à l’aide d’une écumoire et déposez-les sur une plaque à four garnie de papier sulfurisé. 

6 – Battez le blanc d’œuf avec 1 cuillère à soupe d’eau. Badigeonnez-en les bagles, puis parsemez-les de graines de pavot et de fleur de sel. Baissez la température du four à 230°C et faites cuire 20 minutes.

Trop bon !

 

bagles-deuxieme-fournee-1bagles-deuxieme-fournee-2bagles-deuxieme-fournee-3

Publié le

J’aime nos chats !

jaime-nos-chats

Depuis le temps que je parle de divers choses qui nous rendent heureux, ou ce que j’ai croisé dans ma vie et ce qui va bien, je me suis dit que les chats font quand même partie de ces éléments. Selon des recherches beaucoup de Blogueuses vivent avec un chat. Eh bien, notre tribu se compose de nous quatre, maman, papa, les deux filles et nos deux chats. Avant, il y a quelques années, mon mari et moi, nous vivions avec un chien. Mais une fois la brave bête nous a quitté, nous avons vécu pendant dix mois sans animal de compagnie. Jusqu’au jour où j’avais envie d’aller faire un tour à la SPA la plus proche pour aller voir des toutous.

citations-chats-2

Il y en avait tellement. Mais l’équipe était vraiment très bienveillante pour ses animaux et ils ont bien compris que ce n’était pas évident de vivre avec un gros chien en appartement. Hélas, ce jour-là le refuge était habité uniquement par des chiens de tailles importantes. Je me souviens comme si c’était hier quand j’avais dit : et si on allait voir des chats ?

citation-chats-6

Nos jumelles allaient bientôt rentrer à l’école maternelle et elles étaient trop heureuses de voir tous ces chats. La plupart cohabitaient dans des pièces aménagées pour chats et certains miaulaient comme pour attirer notre attention. Mais les animaux n’étaient pas vraiment d’accord de se laisser approcher par des petits enfants. En regardent bien nous avons vu un beau chat plein de poils qui se tenait tranquille dans une petite cage et regardait un peu dans le vide. Le chat Moustique ne supportait pas de vivre avec d’autres félins et vivait déjà depuis trois mois au refuge. Nous avions envie de de le voir de plus près et nous nous sommes retrouvés dans un couloir avec le chat nommé Moustique, un Européen à poil long qui marchait doucement en posant ses pattes avec précaution. Non seulement il avait intérêt à trouver une famille qui l’accueille car tout le monde sait que les animaux ne vivent pas très longtemps dans un refuge, en plus il était beau et tranquille et se laissait prendre sans problème par nos filles. Ce jour-là nous avons adopté Moustique.

citation-chats7

Les premiers trois jours il a passé son temps à dormir, et il s’est mis à manger doucement. Environ trois semaines plus tard un couple de bénévoles nous a rendu une petite visite afin de se rendre compte du bien-être de l’animal et sa famille d’accueil. Je trouve l’idée plutôt chouette et surtout responsable.

moussa-le-chat

Peu de temps après nos filles ont commencé à trouver un autre nom pour notre chat. Le mot « Mon Chat » s’est transformé en « Mouchat » et est devenu « Moussa » comme un des nouveaux copains de classe de petites.

dsc04722

Nous vivons depuis plus de dix ans avec Moussa qui doit avoir dans de quinze ans maintenant. Il a déménagé avec nous, voyage avec nous et peut se montrer autoritaire envers des garçons inconnus. Mais se laisse trimbaler comme une peluche de la part de nos filles et aime trouver refuge dans leurs bras. Il adore prendre l’apéro avec nous, aime le fromage et le poulet, et les crevettes bien sûr. Je dirais même qu’il a un très bon appétit. Quand nous sommes agités il aime dormir prêt de nous pour nous apaiser.

Finalement j’ai été assez long sur notre premier chat, un membre à part entier de notre famille. Je vais dons consacrer un autre article à Plume, notre deuxième félin à la maison.

dsc04614

Publié le

La Petite Epicerie

La Petite Epicerie

Toutes celles qui suivent ma page sur Facebook ont peut-être vue ma promesse d’écrire quelques lignes sur un endroit vraiment très sympa à Paris – aujourd’hui je vais vous parler de la Petite Epicerie. Cela fait longtemps que j’avais envie de découvrir de mes propres yeux cette boutique, j’en avais entendu parler il y a pas mal de temps déjà. Et un beau jour de balade avec mes filles à Paris dans ce quartier c’était vraiment le bon moment de pousser la porte de cet endroit aussi lumineux. Les filles semblent bien s’amuser là-bas, en tout le cas on est bien accueillie et on a envie de s’attarder.

La Petite Epicerie 1

Ici on fait de la pâte à modeler l’art de la miniature pour fabriquer des petits objets, des bijoux et de la déco. Les avisés peuvent trouver ici tous ce qu’ils ont besoin pour réaliser leurs propres créations. Mais même si vous n’y connaissez rien, vous pouvez vous laisser tenter par des ateliers proposés. J’aime beaucoup cette idée et je pense qu’il faut la garder dans un coin de la mémoire pour une après-midi et créatif à Paris.

La Petite Epicerie 2La Petite Epicerie 3

Mes filles et moi nous avons pour l’instant que baladé nos yeux, mais une envie folle de tenter ensemble un des ateliers proposés.

La Petite Epicerie 4La Petite Epicerie 8

Je trouve ça très ingénieux de fabriquer des petits rouleaux avec plusieurs couches de couleur pour ensuite obtenir des bâtonnets qu’on peut couper en fines rondelles par exemple pour obtenir des objets de déco, comme par exemple des rondelles de citrons miniatures.

La Petite Epicerie 6La Petite Epicerie 7

En tous les cas n’hésitez pas aller faire un tour sur leur site vraiment sympa. On y trouve des ateliers, des tutos, des bonnes affaires, le tout joliment illustré avec des vidéos pour donner envie de s’y mettre au bricolage, tissage, tricot … etc …

Publié le

Un peu de maquillage pour la rentrée ! (… et autre choses …)

Maquillage de la rentrée

Alors là c’est la meilleure – je reviens de vacances avec plein de nouvelles résolutions, comme par exemple de n’acheter que le strict nécessaire pour mon usage quotidien, même que je réfléchis à doucement changer de produits contre des produits vraiment bio, car il y en a marre de notre pollution de la planète et de la surconsommation. Mais à peine posé les pieds dans Paname pour reprendre le travail je devais me rendre à Séphora pour me procurer mon fond de teint fétiche chez Bare Minerals. Mon boulot exige un maquillage impeccable et je suis vraiment contente d’avoir découvert cette marque car je n’ai jamais aimé des fonds de teint crémeux où liquide – leur substance m’a toujours paru suspecte et ma peau se porte bien mieux depuis je m’en sers plus. (Plus d’explications ici en suivant le lien.)

Make Up La Rentrée 2

Lors de mon passage dans le temple du parfum et des produits de beauté mes yeux se mettent à briller comme celles d’une petite fille – tous ses trucs que j’ai déjà vus sur des blogs de copines et des nouveautés qui pointent leur nez…

Mais on se calme et on reste concentré !

Je trouve la couleur qui me faut et je pose comme je suis au rayon soin pour les cheveux je demande la conseillère si elle a des shampoings solides dans ses rayons. Eh bien – c’est probablement trop bio, chez Séphora il n’y en a pas. Pas grave – j’en ai encore à la maison. Depuis que j’ai décidé de laver mes cheveux beaucoup moins qu’avant, le flacon de mon shampoing dure super longtemps – logique ! Je brosse mes cheveux souvent avec une brosse à poil de sanglier et je perds beaucoup moins de cheveux. Pendant les vacances j’ai pu espacer mon lavage de cheveux à plus d’une semaine sans le moindre problème. J’ai des cheveux très fins et je les trouve bien plus fort qu’avant, quand je me suis lavé les cheveux tous les jours !!!

Produits pour cheveux actuellement

Ce qui m’agace aujourd’hui ce ne sont pas seulement des produits douteux qui se trouvent mélangés au soin pour des cheveux, c’est aussi le flacon en plastique. J’en ai marre ! Je suis lasse de voir ma poubelle remplie trop souvent, même si on recycle une partie des déchets. Je pense que c’est mieux pour notre santé et la vie de tout le monde de produire simplement moins de déchets. Bon, quand je regarde dans notre maison j’avoue qu’il y a encore beaucoup de chemin à faire … mais j’ai décidé de commencer à remplacer les produits existants une fois terminés par autre chose – de plus sain tout simplement.

Make Up La Rentrée 3

Justement – en regardent dans mon tiroir où je range mes produits de maquillage et de soin pour le visage j’ai constaté pas mal de fards à paupières, de crayons et de rouge à lèvres qui se trouvent en ma possession depuis trop longtemps. Et ça peut provoquer des allergies – tout le monde le sait. J’ai fait le vide et ça fait un bien fou. Et je suis heureuse de me contenter d’une seule palette de fards à paupières. Bon, elle n’est pas certifiée bio (pas bien !), mais elle fait plaisir (bien !).

Make Up La Rentrée 4

Depuis des mois je vois des copines bloggeuses s’extasier devant leur palette de maquillage et j’avoue que ça donne envie. Le rapport qualité-prix de cette nouvelle palette « Overcast Filter » de Sephora est vraiment très bon, les fards tiennent très bien toute la journée et on peut s’amuser avec son maquillage du plus naturel au sophistiqué. En plus, elle est moins large et encombrante que pas mal de palettes très en vue – donc une bonne trouvaille dans son ensemble. Pour l’instant je vais me focaliser sur le fait de consommer moins.

Make Up La Rentrée 1

Mise à part les masques pour le visage (très sympa, mais malheureusement pas très écologique vue les déchets) je me suis laissé séduire par un autre objet à la mode et vue sur des blogs – le Tangle Teezer. Et je dois dire que c’est vraiment un utile intéressant à avoir dans son sac à main pour se coiffer durant la journée. Les mini-picots démêlent les cheveux en douceur et donnent un coup de fraîcheur facilement.

Pour clore ce chapitre sur le maquillage de la rentrée je me suis livré à un jeu pour montre la transformation avec un maquillage léger mais efficace pour la journée. (Je ne suis toujours pas fan des selfies, mais je fais des efforts.)

Vous avez compris que j’ai envie de changer de façon de consommer et de gaspiller moins nos ressources. Dans mon cas il faut tout de même que je m’organise petit à petit car mon magasin vraiment bio le plus proche de notre maison reste inaccessible sans voiture. Pour ne pas brûler inutilement le carburant de la voiture il faut que j’aie un chemin à faire dans cette direction afin de faire mes emplettes. Sinon tout le bio perdrait un peu de son sens. Mais je ne lâcherais pour rien l’idée et ça reste une belle histoire à suivre.