Publié le

Ma première sélection de l’édition « Le livre de poche »

le-livre-de-poche

Hello chers lecteurs et amis des livres, ce post devrais vous plaire. Tout au début de ce blog j’avais déjà écrit quelques lignes sur le fait que des livres font vraiment partie de ma vie et tous ceux qui me connaissent dans la vraie vie savent, qu’ils me trouvent toujours avec un bouquin dans mon sac.

Quand je suis arrivée à Paris j’ai pris vite l’habitude de lire en Français, même si ça me prend plus de temps. (Je lis toujours plus vite en Allemand, ma langue maternelle – normal !)

Pourquoi je n’ai pas commencé à écrire sur certains de mes titres que j’ai lus ? Tout simplement parce que je ne voulais pas dédier ce blog uniquement aux livres. Je garde toujours dans l’esprit que la vie selon moi est un « MilleFeuille » à déguster sans modération et quand on se concentre un peu un découvre continuellement des petits trésors – et des livres pour moi en font partie mais pas seulement.

livre-de-poche-2

Donc aujourd’hui j’ai décidé de présenter pour la première fois trois livres dans mes derniers PAL (piles à lire). (En fait #pal c’est un hastag très utile sur Instagram quand on veut présenter son choix de lecture.)

Comme vous pouvez le voir il ne s’agit pas de mes premiers livres de l’édition « Le livre de poche » mais j’ai choisi ces trois car j’ai craqué pour cette sélection avec la fameuse offre de l’époque : deux livres achetés, un livre offert. Cela faisait longtemps que je n’avais rien lu d’Amélie Nothomb, alors j’ai fait mon choix chez cet éditeur.

livre-de-poche-1

Dès le début de mon blog j’ai ouvert un compte sur Goodreads pour pouvoir collectionner mes lectures. J’aime beaucoup aussi le concept de Bookcrossing et des Petites Librairies gratuites dans ma ville et un peu partout dans le monde. On a bien beau aimer des livres, ça fait du bien de partager certains titres et de ne pas tous les garder à la maison – enfin, c’est mon avis.

Et maintenant les titres :

acide-sulfurique-amelie-nothombAmélie Nothomb – « Acide sulfurique »

Des personnes comme vous et moi sont sélectionnés pour participer à un horrible jeu télévisé dans lequel les participants sont insultés par leurs gardiens et à un moment donné choisi pour mourir. Une des femmes surveillants se consacre pleinement à son nouveau travail après une longue période de chômage, mais elle rencontre parmi les prisonniers une jeune et belle femme qui représente aux yeux de tous son contraire absolu.

L’audimat de cette absurde téléréalité doit être poussé au maximum quand les téléspectateurs peuvent décider qui doit mourir.   

Amélie Nothomb se contente d’écrire sur ce vaste sujet seulement un petit livre mais qui nous permet de bien entrer dans l’absurdité du fonctionnement du genre humain. Évidement on pourrait développer tout dans tous les sens mais ce n’est pas nécessaire – la réflexion est bien présente.

Quand je lis Nothomb et j’ose avouer à quelqu’un de mon entourage que je suis pris dans son texte la conclusion est généralement que selon le goût de l’autre l’auteur est un peu fo – folle en occurrence et la discussion s’arrête là. Malgré ce manque d’échange évident je me souviens de tous les protagonistes des récits de Nothomb avec une précision étonnante. Je suis donc tout à fait d’accord avec l’excellence de son travail. La justesse de ses petites phrases courtes et ses textes que semblent si réels sur un fond fantastique me paraissent justes et tranchants. On angoisse en lisant l’histoire mais le bon et l’espoir donnent envie de continuer. J’ai beaucoup aimé ce livre sombre et flippant.

bernard-werber-troisieme-humanite

Bernard Werber « Troisième Humanité »

Quand on lit « Troisième Humanité » on se demande forcément comment ont été les deux humanités précédentes ? Des chercheurs de nos jours se confrontent à une quête sur la vérité fantastique de l’évolution du genre humain. En parallèle la terre nous raconte son point de vue et le tout est très stressant car il faut jongler avec la pression des évènements étrangement familiers de nos actualités.

Un livre amusant et fantasque mais étonnamment proche de nos réalités quand on nous observe nous. Le fait de faire parler la terre comme une personne, faire vivre un passé fantastique et un futur qui ressemble un peu à notre présent est très ingénieux.

En lisant je me suis beaucoup attachée aux protagonistes humains et j’aime la façon de Werber de voir les femmes.

L’image que l’humanité avance de trois pas dans son évolution et recule de deux me semble très pertinente. Mais à la fin de cette lecture je suis contente de me consacrer à des choses plus légères et presque futiles. En tous les cas l’auteur nous enseigne beaucoup d’humour et surtout d’autodérision envers nous, les pauvres humains.

hugh-howey-siloHugh Howey « Silo »

Je suis très contente d’avoir découvert cet auteur qui a commencé à écrire son roman de science-fiction à compte d’auteur. Le nombre des lecteurs a attiré l’intérêt des éditeurs. Je suis fascinée par son sens du détail et la persévérance avec laquelle il fait vivre ses héros. Il ne ménage pas ses lecteurs et jusqu’à la dernière page on ne sait pas de quelle façon va se terminer l’histoire. D’ailleurs elle ne se termine pas, elle donne envie de continuer à lire. J’ai hâte de découvrir la suite quand l’occasion se présente.
Pour les adeptes de la science-fiction et des personnes qui aiment des romans à suspense « Silo » est un régal.
Hugh Howey fait jouer son histoire dans notre monde post apocalyptique en prenant soin du développement et interactions des protagonistes. Les combats sont assez singuliers. L’action ne manque pas et on a envie de connaître la suite.

5 réflexions au sujet de « Ma première sélection de l’édition « Le livre de poche » »

  1. Jolie sélection! Je ne connaissais pas celui d’Amélie Nothomb mais il m’intrigue beaucoup, je l’ajoute à ma liste de livre à lire! Merci pour ces découvertes 🙂

  2. C’est sympa ce hashtag pile à lire…ma table de nuit est remplie, ce qui ne m’empêche pas d’en racheter toujour plus 🙂 Je n’en ai lu aucun des trois, le Bernard Werber me tente, j’avais adoré ses romans il y a quelques années!

    1. Merci ! C’est que j’apprécie avec Werber c’est qu’il est assez égal à lui-même

  3. que dire d’autre c’est déjà fait alors passons par là c’est mieux

    1. Merci ! La simplicité dans la vie – pas toujours si simple à obtenir 😉
      Belle journée à toi !

Laisser un commentaire