Publié le

Happy New Year 2018

Happy new year 2018

Enfin je m’accorde un peu de temps pour souhaiter à mes lecteurs de ce blog une bonne et heureuse année 2018 ! Nous avons jusqu’à la fin du mois de janvier pour le faire à ce qu’on dit. Je vous souhaite Santé et Bonheur surtout, le reste va suivre et il ne faut jamais oublier que nous sommes maîtres de nos vies. Je ne vais pas aller par les quatre chemins, certains ont pu constater l’évolution et les changements de mon blog. J’ai laissé tout l’historique depuis le début pour ceux qui ont envie de se faire une idée du chemin parcouru.

En ce moment je suis très occupé à garnir mon magasin en ligne avec ma première collection de pierres et de cristaux. En tant qu’amatrice de litho thérapie j’ai envie de partager cette passion avec vous et c’est pour cette raison que j’ai décidé de choisir quelques pierres et les proposer à la vente. Une nouvelle aventure qui commence et j’aime particulièrement l’idée qu’il reste tellement à apprendre qu’on n’a jamais fait le tour de la question. Tout reste à faire, à découvrir. Et c’est justement cet état d’esprit que j’ai envie de partager aussi à travers ce blog.

Pas plus tard qu’hier soir pendant une émission de grande écoute à la télévision ils annoncent une sorte de révolution dans l’histoire de l’humanité comparable à l’arrivée des machines à vapeur ou l’électricité par exemple – l’arrivée de l’intelligence artificielle dans nos vies. J’avoue que ce constat m’a vraiment déçu. Qu’il existe des robots informatisés de plus en plus performants dans le développement de beaucoup de domaines est une chose. Mais la comparaison au moment de l’arrivée de l’électricité par exemple est selon moi pas juste. Car ces robots n’aident pas vraiment l’humanité dans son ensemble à progresser, se soigner, se déplacer, étudier, se tenir chaud et s’alimenter. Il s’agit la probablement encore une fois d’une évolution et production pensée dans un sens unique pour apporter du profit à ceux qui sponsorisent l’affaire. Et pourquoi s’en réjouir de l’existence de machines qui correspondent à des idées d’humains pour nous faciliter l’interaction avec nos banquiers, assureurs, réceptionnistes, peut-être même analystes et en tant que prostitués. Ce ne sont rien d’autre que des machines qui exécutent ce qu’on leur demande de faire et qu’il suffit de débrancher pour s’en débarrasser.

Mes propos semblent peut-être négatifs, mais je suis seulement révoltée. Selon Krishnamurti l’humain doit être révolté pour devenir libre.

Je suis donc réellement déçu de la définition de l’arrivée de l’intelligence artificielle comme une révolution dans notre société. Je m’attendais à mieux. Quand j’étais plus jeune et j’apprenais en cours d’histoire les dates des grandes révolutions j’espérais secrètement un jour de pouvoir vivre un tel évènement. Et nous sommes en plein dedans. Bon, et si l’humanité s’était trompé d’ordre de l’arrivé des choses ? Je veux dire que l’histoire nous a appris beaucoup de nos erreurs, nous savons en gros comment nous guérir, nous nourrir et nous instruire. Selon une logique de bon sens on pourrait commencer à travailler sur l’humain et son développement, pour devenir plus, plus humain, plus sage, plus puissant dans des domaines inexplorés de nos pauvres cerveaux laissés vides. Vide, le contraire de plein. Je sais que les points que je viens de mentionner concernant nos soins, l’alimentation et l’instruction sont pure théorie. Eh bien, justement, l’arrivée de robots qui remplacent des humains dans beaucoup de domaines est insensé. Il s’agit juste d’images auxquelles les humains ne correspondent pas et sont une sorte de preuve que concevoir une société superficielle nous apporte pas de vie. La vie c’est autre chose. L’humain est capable de vivre autrement, sinon il n’aurait pas survécu jusqu’à aujourd’hui. Et il a surtout survécu parce qu’il est capable de vivre l’instant présent, sans savoir ce que demain va lui réserver, si sa famille va pouvoir vivre ou non, si l’année suivante va être prospère ou pas. L’humain peut développer de la créativité en tellement de domaines, danser autour d’un feu, observer la nature, s’en inspirer, faire son allié, faire des erreurs et apprendre, transmettre, se battre, se réconcilier, aimer, se souvenir et surtout percevoir la beauté de la planète qui nous sers d’habitat.

J’avoue que j’éprouve un certain plaisir quand je parle à ma banquière, une secrétaire, une institutrice, ma boulangère (tiens, curieux, spontanément je n’ai nommé que des femmes dans ma liste d’exemples …) et je parviens à savoir un peu plus sur elles, leur façon de voir le monde, les changements des saisons et l’évolution de leurs vies et de les voire sourire pour le simple fait d’être reconnue en tant qu’humain. Si un jour je me trouve en face d’un robot, même hyper sophistiqué et dans son domaine plus malin que moi, je me demanderais comment lui faire un court-circuit et de l’arrêter tout simplement.

Maintenant je me demande pourquoi je n’ai nommé que des personnages féminins dans mes exemples ? Probablement parce qu’il me paraît plus facile de communiquer avec elles. C’est certainement aussi une petite explication sur le développement de nos blogs, nos comptes Instagram, nos échanges et nos persévérances. La majorité de blogs que je lis et des personnes qui me suivent sont des femmes. Nous ne sommes pas toujours d’accord et avons des points de vue tellement différents, des approches et des histoires souvent opposées, mais on apprend, on fait des choses « qui ne servent à rien », juste parce que c’est beau ou intéressant. Les gens qui savent s’occuper des enfants sont doués pour ça, faire et répéter des choses ingrates, mais continuer malgré tout et agrémenter le quotidien avec des petits bonheurs, des plaisirs, la beauté et de la grâce. Des choses qui font de nous des humains, qui nous rendent fort, qui nous font grandir et aident d’autres à grandir, se reposer, se soigner. Inventer des histoires, des peintures, des bijoux, des dessins, des sculptures, juste pour apercevoir un peu de notre être qui parle à quelqu’un d’autre. Ou planter des fleurs pour comprendre les cycles des saisons et voir des abeilles arriver. En ce qui concerne l’humanité je peux trouver d’innombrables exemples pour illustrer l’utilité d’un humain pour un autre humain et son environnement. Et je pense que c’est là-dessus qu’il faut se focaliser.

Dans cette idée je vais dons continuer à faire vivre mon blog et ma méthode « Happy Millefeuille ».

Je vous souhaite à toutes et à tous une très belle année remplie de joie, de projets, de force, de créativité, d’humanité, de musique, de bonnes lectures, de bienveillance, d’amitiés et d’amour.

Bien à vous,

Lucie C.

P.S. Je doute qu’une machine pourrait écrire comme ça …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.