Je n’ai pas le temps


Bien être, Inspiration, Méthode Happy Millefeuille / mardi, mai 26th, 2020

Je vais vous faire une confidence : j’ai failli fermer mon blog. J’avais pris cette décision vers la fin de l’année 2019, je me disais que c’était assez, que ce blog avait fait son temps, la méthode Happy Millefeuille avait marché sur moi, pourquoi devrais-je continuer ? Je me disais que je n’avais pas envie de mesurer la valeur de ma vie en fonction de nombre de likes sur mes images postées sur Instagram, de toute façon j’étais toujours l’éternelle incomprise dans ce monde, le plus important était que dans ma vie tout allait bien et les choses avancent.

« Je n’ai pas le temps. » Cette phrase je l’entends souvent de la part de beaucoup de personnes, dans toutes sortes d’occasion, pour tout et n’importe quoi.
« Je n’ai pas le temps »

Allô !? Il n’y a pas plusieurs choses qui clochent dans ces affirmations ?

Heureusement j’ai fait le choix d’imprimer mes anciens articles sous forme de livres et j’ai pris le temps de réfléchir. En fait le confinement est tombé au bon moment.

Un blog, des réseaux sociaux en général sont faits pour partager, non ?

Alors pourquoi j’allais arrêter de partager quelque chose qui fonctionne ?

Si je me sens incomprise c’est peut-être parce que je ne m’exprime pas clairement. Il faut toujours aller chercher d’abord des raisons les plus simples quand quelque chose ne fonctionne pas comme on l’espérait au départ. Généralement on tombe assez juste. Il m’a fallu du temps pour comprendre tout ça et je suis loin d’avoir fait le tour. J’ai tellement de choses à apprendre sur le développement personnel, le mindset, les réseaux sociaux, les sagesses qu’aujourd’hui j’ai toujours l’impression de me trouver au début de quelque chose de grand. Et j’avoue que j’aime beaucoup cette sensation car quand on est au début tout peut arriver.

« Je n’ai pas le temps. » Cette phrase je l’entends souvent de la part de beaucoup de personnes, dans toutes sortes d’occasion, pour tout et n’importe quoi. Et je pense qu’il faudrait interdire de prononcer cette affirmation car elle est trop importante dans beaucoup de vies. Je ne l’aime pas du tout.

Quand on la prononce on ferme les portes à la connaissance, au changement, aux rencontres, aux nouvelles idées, à la découverte de nouvelles choses, à l’échange.

Quand on pense cette phrase on se coupe de tout, d’un livre magnifique, une exposition, du bien-être, l’entretien de sa santé physique et mental, au développement personnel.

Et pourquoi on dit tellement souvent « je n’ai pas le temps » ?

Pour couper court une conversation ?

Pour étouffer une idée ?

Pour rester tranquille ?

Pour se rassurer parce qu’on a peur de ne pas être à la hauteur de réussir quelque chose de nouveau ?

C’est infiniment triste, je n’aime pas ça. Elle vient d’où cette idée fixe qu’il faut être immédiatement un expert dans la nouvelle chose qu’on entreprend, d’avoir fini ce livre rapidement, de connaître tout sur un sujet, d’être hyper souple ou endurant dans un nouveau sport ? Notre éducation ? Notre chère école qui nous mettait en comparaison les uns contre les autres pour nous faire comprendre qu’on était nul parce qu’on n’avait pas réussi l’examen comme il faut dans un temps donné ?

En gros on reste collé à des vieilles impressions pour ne pas … mais quoi en fait : vivre ?

Vous pensez que fonctionner dans un système qu’on ne connaît même pas est une solution pour vivre ?

Il n’y a pas de système, chaque personne est responsable de sa vie. Eh oui, ce n’est pas très agréable à entendre mais c’est une réalité. Si on a faim il faut manger, si on a soif il faut boire, si on est fatigué il faut se reposer. Malheureusement ou heureusement c’est pareil avec tout le reste mais ça ne se dit pas trop de cette façon. Quand on est lassé d’être malheureux il faut tout faire pour cultiver son bonheur, trouver ses valeurs. Quand on a besoin d’argent il faut trouver des solutions pour en gagner et c’est une évidence que cet aspect se ressoude plus facilement avec une bonne dose d’optimisme.

Churchill disait « Je suis un optimiste. Cela ne me semble pas très utile d’être quelque chose d’autre. »

Un optimiste n’est pas une personne qui voit la vie continuellement en rose, c’est une personne qui affronte les problèmes car il faut les résoudre.

Mais qu’est-ce qui nous empêche de vivre ? Le manque de temps ? Ou se faire croire qu’on n’a pas le temps ?

Quand on commence quelque chose de nouveau il faut se laisser du temps pour apprendre à vivre cette nouvelle expérience. Faire quelque chose pour la première fois dans sa vie juste pour le faire, sans vouloir obtenir quelque chose, ni reconnaissance, ni argent, juste le faire et laisser venir tout ce qu’il va venir.

Je pense que c’est un nouveau départ. Commençons par changer quelques habitudes : boire suffisamment d’eau pour hydrater son corps comme il faut, finir sa douche chaude par une douche froide pour se prouver qu’on est capable de le faire, mettre en avant le positif dans sa vie tous les jours … la liste peut être longue mais il faut le faire. Pour finir avec cet article je vous mets une vidéo de David Laroche qui donne un bon boost pour se remettre en question et se laisser guider par ses petites voix qui vous disent que vous méritez mieux, que vous avez le droit de rire et être une personne joyeuse. Tout le monde a le temps pour ça.

26 réponses à « Je n’ai pas le temps »

    1. J’adore ton article, parti de cette simple phrase je me demandais ce que ça cachait. Lol. J’ai trouvé ton article génial, un gâchis si tu aurais tout fermé car ton blog est vraiment top, plus je lisais plus j’avais envie de poursuivre. Merci à toi

      1. Wow ! … merci … je suis réellement touchée par ton commentaire ( un sourire 🙂 avec une petite larme de joie qui monte (merci l’hypersensibilité 😅)) . En tous les cas c’est grâce à des attetions comme la tienne que j’ai le courage de continuer. Merci encore, belle journée à toi, soit béni ❤

    1. C’est tellement important ! Merci beaucoup pour ton commentaire ! Parfois j’avais l’impression qu’on me balance cette phrase à la tête pour couper court à la conversation que je tentais d’établir 😅

  1. Très bel article bourré de vérités. Y’a juste sur la définition de l’optimiste… J’étais surprise et peut être pas 100% d’accord mais c’est bien ainsi 😉
    Merci pour ton optimisme 😁

    1. Merci infiniment pour ton commentaire. C’est justement ça la beauté de la vie, d’échanger, ne pas être d’accord sur tout, apporter son point de vue, partager, j’adore ça. 🙏💐👍

  2. Hello ! On trouve toujours du temps pour ce que l’on souhaite vraiment, reste à définir ses priorités …C’est vrai que l’on entend ou dit souvent ‘je n’ai pas le temps » mais en fait ce serait plutot je n’ai pas envie de prendre ce temps…car le temps lui, il est là…Et l’instant peut devenir une multitude de possibilités😻

    1. Merci ! Ton commentaire exprime exactement ce qu’il en est : le temps est présent et à notre disposition

  3. Mais c’est tellement ça….Quand on invoque le manque de temps c’est juste qu’on n’a pas envie de se discipliner pour le prendre ce temps ! Coup de pied aux fesses et hop, on le trouve ce temps 😅
    Merci pour ce bel article !

    1. 😁j’aime le coup pieds aux fesses : c’est très efficace pour aller vers une meilleure santé, le bonheur et tout car nous sommes tellement habitué à « souffrir », subir les circonstances de la vie qu’on prends peu d’aller vers le bien parce qu’on n’a pas envie d’être considéré comme « bizarre », différent des autres.

  4. Ah cet article me rappelle un peu les liens: chacun est acteur de sa vie et on doit se battre pour qu’on veut obtenir. Merci pour cet article !

    1. C’est tellement vrai ! L’étape suivante serait de ne plus se battre pour ses rêves mais accomplir sa vie en confiance comme une évidence

  5. Ton article est vraiment intéressant, je pense que cette notion de temps prend trop de place par rapport à la notion d’envie et de plaisir. Je fais des choses qui me font plaisir et je me dégage du temps pour le faire. Je n’ai pas le temps de faire du sport mais ça me fait du bien et j’éprouve un réel bonheur à en faire alors de je prends du temps pour en faire. et c’est pareil pour tout !

  6. Etant maman mon « temps » a quand même objectivement été très largement réduit par rapport à « avant ». Mais malgré tout je suis d’accord avec toi, je pense qu’on devrait se rendre compte que pour beaucoup de chose ce n’est pas une question de ne pas avoir le temps mais de ne pas le prendre. Une question de choix !

    1. C’est tout à fait juste ! Quand mes filles étaient petites la gestion du temps était toute autre qu’aujourd’hui. C’est d’autant plus important pour des parents d’avoir conscience de leur temps et d’apprecier ce qu’ils sont capables d’accomplir. Merci pour ton partage 🙏💐

  7. Hello ! Je découvre ton blog et cet article. Cela aurait été un grand gâchis que de fermer ton blog. Me concernant, c’est mon bébé et même si je viendrais un jour à fermer mes réseaux, le blog survivrait. Tu as une très belle plume, continue encore et encore. Le temps il suffit en effet, de savoir le prendre

    1. Merci infiniment, ton compte me touche d’autant plus parce que pour moi c’était un réel défi de m’exprimer en français à l’écrit. Je suis allemande et écrivain en plus … je me prends pas mal la tête 😅. Bonne soirée à toi !❤💐

  8. Coucou ! J’aime beaucoup cette réflexion car elle est si vraie ! J’en ai marre de me dire que je n’ai pas le temps, aussi j’essaie autant que possible de me lever tôt le matin et de ne pas me ramollir devant la télé, afin de faire un maximum de choses que j’avais planifiées sur ma journée. Pas évident tous les jours mais quand j’y arrive, j’ai une telle satisfaction ! Merci pour ce partage !

    1. C’est bien vrai! Merci pour ton commentaire! Je me suis retrouvée pendant le confinement devant mon blog que j’ai failli fermer et je me suis demandé tout ce que je n’avais pas fait avec la fameuse excuse de ne pas avoir le temps. C’est si facile de se retrouver dans un quotidien rassurant qui nous mène nulle part. Il faut s’accorder du repos , certes, mais on peux tellement faire plus, apprendre et développer. Je suis heureuse que mon article t’a plu. Belle journée à toi !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.