Ma voisine m’a offert le Madame Figaro

Un petit fait divers d’un plaisir quotidien : ma voisine m’a demandé si je lisais le Madame Figaro. J’ai répondu que oui, même si c’était faux. Seulement dans la salle d’attente du médecin, chez le coiffeur et chez ma belle maman à de son vivant. Comme je ne vais pas souvent ni chez le médecin ni chez le coiffeur je ne lis aucun magazine, la presse féminine. Pourquoi ? Je n’ai pas le temps, ce n’est pas une priorité pour moi … peu importe.

Et ce mardi je trouve dans ma boîte à lettres Madame Figaro et j’étais hyper contente. Ça change bien de se remettre un peu des idées en place, qu’il existe du glamour et des belles adresses, la culture. La vie à la campagne elle est ce qu’elle est, mais quel plaisir pour les yeux de voir qu’il y a des personnes qui s’intéressent à la mode. On ne sort plus, toutes les fêtes de fin d’année sont annulées, il fait gris, couvre feu, confinement etc. n’arrangent rien à l’ambiance. Il faut un sacre mindset pour rester focus sur le positif et la joie de vivre.

Ce n’est pas grave tout ça, on va traverser ça aussi.

Raison de plus de garder ses libertés et mon blog en fait parti. Il faut arrêter de se donner des règles, des lignes à suivre. C’est facile de dire « non ».

Est-ce que je suis en accord avec en magazine comme Madame Figaro ? Mais qu’est-ce qu’on s’en fout ! Accepte cette petite offre de jeter un œil dans ce magazine.

J’ai découvert aujourd’hui une artiste par exemple : Yseult – je l’écoute pour la première fois, je découvre et j’adore. C’est tout ce que je peux dire. Je ne suis pas une experte en musique (j’étais deuxième violon dans l’orchestre de ma ville natale en Allemagne, c’est tout).

« Il faut vivre … » elle chante dans mon casque. C’est facile aujourd’hui, il suffit de se connecter sur les réseaux sociaux pour découvrir le travail d’un artiste.

A mon époque il fallait aller chez le disquaire ou dans une médiathèque pour découvrir un nouvel artiste (eh oui, j’ai 45 ans aujourd’hui, mon google au moment de mes études se résumait à une encyclopédie à côté de mon bureau en 24 tomes et ma bibliothèque de la ville).

C’est ça mon premier article sur mon blog pour reprendre la méthode Happymillefeuille. Je n’ai fait aucune recherche sur les mots-clefs de référencement SEO et blablabla. Le seul but de cet article est le partage d’une idée de vie : mettre le positif dans sa vie existant en avant. Prendre le temps d’écrire quelques lignes sur un élément positif dans notre quotidien, le documenter avec quelques jolies images et le partager sur un blog.  

Répéter cette action tous les jours pendant 3 mois.

Pour l’instant je ne sais même pas sur quoi je vais écrire demain, mais je vais écrire. Faites ça, vous allez voir, vous allez être surpris de ce qui existe déjà.

Allez – pour vous faire plaisir, deux pépites que je peux rapidement partager avec vous : en ce moment sur Instagram Madame Figaro propose une sorte de calendrier d’avant avec des concours et des belles choses à gagner :

Et c’est l’occasion aussi de redécouvrir une illustratrice que j’aime beaucoup car j’ai en partie appris le français avec ses dessins : Nicole Lambert

Bon, en attendent les jours meilleurs où nous pouvons repartir en voyage, organiser des fêtes avec des amis et de la famille on reste focus sur ce qui va bien et on se le représente. C’est aussi simple que ça, on verra tout ce que nous allons accumuler comme choses sympas, agréable, important, positif dans nos vies.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star