Publié le

Sethopia sur la Japan Expo Paris 2017 !

Japan Expo 2017 Sethopia

Ma première semaine de vacances cette année je l’ai clairement adapté aux dates de la Japan Expo. L’année dernière j’avais tenu ma promesse envers mes filles et je les ai accompagnés à ce festival gigantesque. Tous les trois on a été conquis et j’avais consacré sur ce blog quatre (!) articles à cet évènement. Donc un an déjà et mes lecteurs ont dû s’habituer à mes drôles de choix de sujets – mais vous commencez peut-être à comprendre : le but de cet exercice consiste à se focaliser sur des choses joyeuses dans la vie (ma méthode « Happy Millefeuille »). Car le tout me permet de bien continuer et de développer mes projets perso – même et surtout si ça prend du temps.

Mes filles et moi, nous sommes impressionnées par des Cosplayeurs, à un tel point qu’on avait comme projet de nous déguiser nous-même cette année. Mais comme nous aimons des choses bien faits et avons tous les trois un côté perfectionniste nous avons remis ce projet un peu de côté. Car pour mes filles la priorité cette année était de passer le brevet. Et en plus on se heurter simplement aux choix du personnage. Quel personnage incarner ? Quel costume choisir qui ne fait pas trop « plastique » ? Pour ma part je me posais la question si j’ai envie de me déguiser dans un personnage d’un film, une série ou d’un jeu ? Ou préférais-je pas plutôt de développer mon propre style qui a un lien vers mon projet en cour d’un livre dans le genre de la High Fantasy ? Eh bien là, tout se complique car il faut vraiment développer dans le détail tout – des habilles aux armes. Donc pour l’instant nous ne sommes pas en mesure de nous déguiser, ni mes filles, et encore moins moi-même. En plus il fait tellement chaud en juillet donc en fin de compte j’étais bien contente de me balader en jeans-baskets-débardeur.

L’année dernier déjà j’avais remarqué le stand de « Sethopia », une jeune créatrice de Toulouse avec tout une gamme de bijoux dans l’esprit « Memento Mori ». Croquer la vie en pleines dents car il ne faut pas oublier que nous allons mourir – c’est juste.

(Pour les curieux suivez ce lien pour retrouver mon premier article à ce sujet !)

Pendant que j’ai fait mes recherches pour mon éventuel futur costume j’ai retenu l’idée de jolies cornes de bélier (une de mes héroïnes dans mon livre en porte un casque garni avec). Mais ce n’est pas évident du tout de trouver des belles cornes ! Et comme j’avais un peu mis de côté ce projet, car on ne peut pas être partout, je me suis simplement contentée de rêver et collectionner des images inspirantes sur Pinterest.

Par contre j’étais hyper heureuse de retrouver aussi cette année le stand de « Sethopia » ! Elle propose aussi des cornes seules mais j’ai littéralement craqué pour un serre-tête garni de cornes, de feuilles, de fleurs, un petit crane et des petites pommes de pins. Très « esprit de la forêt » ! Mes filles ont approuvé (j’allais pas les mettre mal à l’aise quand même!) et j’ai osé de me balader avec mon nouvel accessoire le reste de la journée au festival. C’est en fait très naturel de se balader ainsi, on se tiens même un peu plus droit !

Et moi, qui a une sainte horreur des selfies, j’ai tenté la petite pose souvenir pour mémoriser ce moment. Encore un grand Merci !

Sethopia 7 1

J’ai adoré aussi une petite bague en forme de fleur dans des tons d’automne. D’ailleurs vous pouvez trouver ces bagues, colliers, broches et bracelets sur son magasin en ligne sur etsy.  

Sethopia 6

Je suis fan et j’ai hâte de continuer mes recherches et ma collection dans ce sens. Le moment venu je vais faire quelques photos dans la forêt avec ce nouvel élément pour illustrer mon histoire personnelle qui accompagne l’écriture de mon projet de livre (pour l’instant je l’écris en allemand, ma langue maternelle – tout simplement).

 

Publié le

Petite série de cosmétique N°4 – vernis cadeau Nocibé et sandales archi-cool !

Petite série cosmétique N°4

Pour clôturer ma petite série de cosmétique j’ai décidé de présenter un vernis à ongles que j’ai choisi comme cadeau chez Nocibé (d’où vient le bon plan à lire ici).

vernis cadeau chez Nocibé

J’ai profité de l’occasion pour choisir une couleur que je n’achèterais pas mais qui me plaît beaucoup – un vert qui me fait penser à la carapace d’un scarabée sacré. C’est peut-être pour cette raison que j’avais envie de le montrer avec des sandales hyper cool à côté de mes mini-plantations.

Mini plantation

Porter des chaussures vraiment très confortables fait partie de ma vie. Je ne supporte pas d’avoir mal au pied ou sentir mes pieds compressés. Je préfère marcher sans chaussures – vraiment !

sandales cool et vernis

Quel est mon verdict sur ce vernis cadeaux ? Il s’applique facilement mais il faut deux couches. Comme beaucoup de vernis avec des reflets métalliques il ne tient pas très bien, la couleur s’effrite rapidement au moindre choc. On peut essayer de le garder un peu plus longtemps avec une couche de top-coat mais aussi se contenter de le porter seulement un, maximum deux jours. Donc la couleur convient bien. Comme je ne le porte pas longtemps, je n’ai pas à me contraindre avec le choix des vêtements. Les jeans et les affaires de détente conviennent parfaitement.

sandales d'été cool

Comme j’ai des bras très long et fin, pour ne pas dire « maigre » j’aimer porter des bracelets – comme un mix entre un bracelet en email de la collection Hermès avec des bracelets issus de commerce équitable.

bracelets et vernis

Des petites bagues fines me conviennent bien avec la couleur verte et bien particulière.

vernis et plantes 1

En tant qu’Allemande j’adore des sandales d’été et je trouve que c’est une bonne alternative à la ballerine en été. Sur helline j’ai trouvé une paire de la marque Rieker qui tient sa promesse de pouvoir m’accompagner toute une journée immédiatement sans aucune ampoule ni fatigue des pieds – j’adore !

sandales d'été er vernis

sandale Rieker

Publié le

Le jour après la Japan Expo – N°2 – les effets et nos trésors

Le jour après la Japan Expo – N°2 - les effets et nos trésors
Le jour après la Japan Expo – N°2 – les effets et nos trésors

Certains de mes lecteurs l’ont probablement déjà remarqué que j’aborde des sujets au gré de mes envies et plaisirs – d’où le nom « Happy Millefeuille ». (Je suis en train de travailler sur une méthode qui consiste à avancer en se focalisant sur ce qui va bien … ce blog en fait partie de l’expérience.)

Donc nous voilà revenus de la Japan Expo, les têtes bien pleines avec une foule d’impressions. À la maison une de mes filles me montre quel super costume de Cosplay elle aimerait réaliser pour l’année prochaine – vu l’ampleur du projet je lui soumets l’idée qu’il faudrait louer un garage pour disposer de la place nécessaire. (… il s’agit d’un personnage du jeu Monster Hunter Génération … je n’ai pas trouvé une image mais une vidéo avec des extraits du jeu – c’est du lourd … 🙂

Ensuite c’est pour moi la découverte des univers adulés par des ados. Il ne faut pas avoir peur, je vous préviens ! Il y a des êtres qui camouflent leurs visages car ils sont recherchés par la police pour le simple fait qu’ils se nourrissent d’humains (Tokyo Ghoul) – forcement il y des bons qui sont capables de survivre en buvant un café spécial, et des méchants qui veulent bouffer tout le monde. C’est un manga génial selon ma fille, elle connaît les deux saisons et a hâte de découvrir la troisième – ok. Je ne suis pas très fan du déguisement, même si j’ai vu plein de jeunes déguisés en Kaneki Ken qui n’avait pas l’air méchant du tout – même plutôt sympa, comme le personnage de la série m’explique ma fille. (Faut imaginer l’histoire quand même, assez délirant et sans limite – bon, personnellement j’ai besoin d’un bon café le matin pour survivre aussi …).

Mais c'est quoi un "Tokyo Ghoul" ? !
Mais c’est quoi un « Tokyo Ghoul » ? !

Nous commençons réellement à étudier des différentes sortes de déguisements dans le genre du Cosplay. L’année dernière à la Manga Convention au salon du livre à Leipzig j’ai déjà pu faire une série de photos de Cosplayers vraiment impressionnants et inspirants.

Du coup mes filles et moi, nous nous livrons à un jeu : quel déguisement si on n’avait pas de limite budgétaire au jour d’aujourd’hui pour jouer le jeu pendant plusieurs jours :

1 – un trio d’écoliers japonais – drôle, insolant, forte et intrépide – pour rigoler!

Love Life Cosplay

2 – L’héroïne de Bride Stories, pour moi – peut-être aussi en souvenir que dans certains pays le costume folklore des ancêtres des femmes n’était pas noir, ni couvrant le visage et représente une culture riche en couleurs avec des esprits libres (oui, j’aime rêver !).

3 – Mes filles adorent toutes les deux des personnages héroïques et combatifs, genre Assasine’s Greed, le peuple des Miqo ‘te de Final Fantasy.

Cosplay Assassine's Greed Japan Expo

4 – Mais moi j’aime bien aussi l’univers de Vocaloid – il s’agit de personnages virtuels qui donnent des concerts en forme d’hologramme. (Forcement comme nous avons un artiste auteur – compositeur – interprète à la maison – l’idée des chanteurs purement virtuels peut créer des frictions, mais je comprends les jeunes qui préfèrent danser et s’amuser de cette façon que suivre des artistes préfabriqués par une industrie inaccessible qui fait chanter ses « vrais » artistes en playback de toute façon.)

vocaloid-lolita-luka-cosplay-gothic-abendkleid

Et maintenant quelques trésors en souvenir à la Japan Expo qui ont trouvé leur place dans la chambre de mes filles. Les deux ont passé une journée entière à faire un énorme tri et rangement dans leurs affaires sans que j’eusse à le demander. Un point vraiment positif – Bravo les filles !

Qui d’entre vous est fan de Manga ?

Ou bien il y a des parents carrément dépassés par la passion de leurs ados ? Peut-être nous pouvons aider et servir comme « interprète » !

 

 

Publié le

Magazine Palace Costes N° 63

Lire le magazinePalace Costes !

Tous ceux et celles qui lisent mon blog depuis le début (un grand MERCI en passant !!!) savent que j’adore lire et m’inspirer de certains magazines et que je suis fan du magazine des Palaces Costes à Paris. Quand un numéro sort je me jette dessus et je le dévore. J’aime découvrir des nouveaux artistes et tendances de Paname vu sous un angle résolument chic et décomplexé. Premier sourire page 14 à cause de l’article sur le « Grandma’s Food ». Eh oui, peut import nos horizons sociaux culturel tout le monde ont envie de simplicité notamment dans nos assiettes. Donc on parle de LOU Papé et de Mamie Régale qui mettent à notre disposition dans nos vies urbaines la cuisine d’antan fait par nos grands-mères.

Grandma's Food

Ensuite je bloque sur une belle interview avec maître Steven Spielberg qui va nous surprendre avec un nouveau film qui promet de bien nous changer des idées : « Le BGG – Le Bon Gros Géant ».

« Plus le monde va mal, plus nous avons besoin de croire à la magie », sont les mots du grand réalisateur. Bon, ça me parle bien à moi qui ai envie de mettre de la magie dans des choses les plus simples, faisable dans une vie tout à fait ordinaire et en fin de compte extraordinaire … mais nous n’égarons pas, regardons la bande d’annonce :

Pour rester dans le domaine du fantastique j’ai hâte de découvrir l’exposition de Kurt Weiser, un céramiste américain qui crée des globes incroyables avec des motifs enchanteurs.

Kurt Weiser

Et ensuite il y a toute la sélection magnifique de mode, bijoux et accessoires à découvrir. Des pièces de créateur qui m’ont inspiré à créer une sélection mode sur mon e-shop, revoir mes connaissances de certains créateurs, ainsi découvrir des noms qui jusqu’aujourd’hui m’ont été inconnus. J’espère que la sélection vous plairas ! Je suis fan des touches d’humour sur des accessoires et dans des imprimés.  

eshop1eshop2eshop3eshop4eshop5eshop6eshop7

 

Publié le

Les Robes de Mariage et moi

Les Robes de Mariage et moi !
Les Robes de Mariage et moi !

Dans la vie il n’y a pas de coïncidences, en tous les cas ce que j’ai choisi de croire. Secrètement j’ai toujours aimé des mariages, mais je n’ai pas vraiment gardé des bons souvenirs lors des fêtes de famille organisées dans des villages pour la simple raison que la plupart des participants se moquaient de moi à cause de ma taille – à leurs yeux j’étais trop grande et je n’allais jamais trouver un mari. En effet, pas drôle du tout pour une jeune fille qui ne pense pas forcement que le seul but dans sa vie va être de trouver un mari et qui préfère courir maladroitement avec d’autres gamins sur des pelouses et jouer au chat pendant que les autres dansent et posent pour des photos …

Ces histoires m’ont tellement hantés que j’ai fini par décréter que je détestais des mariages, mais en fait je suis venu à la conclusion que ça ne sert à rien de simplifier les choses dans la mauvaise direction. Disons plutôt – il faut laisser vivre chaque histoire dans son authenticité et l’affaire devient bien plus légère dans ma tête. Je ne pense pas que je vais devenir une dingue de tous les mariages, mais bon, tout le monde a droit à son bonheur personnel et de le partager avec d’autres et ses proches est quand même une très bonne chose.

D’autant plus qu’aujourd’hui nous avons la possibilité de pouvoir nous inspirer facilement sur internet pour trouver une décoration et des idées pour célébrer une telle fête à son propre goût.

Et c’est précisément à ce moment-là qu’une copine toute fière d’avoir décroché un job en Angleterre me parle de la maison Aless Paris. Je suis très curieuses et j’ai adoré découvrir l’univers de cette marque. Trouver une robe de mariée pas cher n’est plus un problème.

bretelles fines plissé longue mousseline de soie robe de mariée with cristal ceinture
Une belle robe de mariée simple et romantique …

bretelles fines plissé longue mousseline de soie robe de mariée with cristal ceinture II

Alors là je me suis pris au jeu et ça tombait plutôt bien après toute cette pluie et des inondations dans notre région.

Qui dit été, dit aussi mariage, invitation aux mariages, ainsi tous les préparations qui vont avec. Combien d’entre nous se trouvent confronté au défi de trouver une robe de cérémonie ?  Il est compréhensible qu’on regarde le budget pour une journée de fête et il n’est pas question de se ruiner, on a envie d’être bien. Mais il est encore moins envisageable de se rendre à une fête pareille sans se faire plaisir ou être mal habillé.

Sans complexe on peut se balader sur le site et trouver une robe adaptée à son style. Mise à part des robes classiques, très princesse on trouve des modèles modernes et romantiques. Le rêve d’une belle robe de mariée peut devenir réalité.

encolure en v forme trapèze courte dentelle robe de mariée with ruban
Rester soi-même avant tout !

encolure en v forme trapèze courte dentelle robe de mariée with ruban II

En tant qu’invitée on a encore moins envie de se sentir déguisé, tout ce qu’on souhaite c’est de passer une bonne journée ensemble. Alors j’ai pensé à mes filles et à moi-même et j’ai adoré l’idée de réellement pouvoir choisir sa couleur. Pas besoin d’avoir à équiper une troupe de demoiselles d’honneur, on peut simplement craquer pour sa couleur fétiche pour être paré pour la cérémonie.

sans manches dusty rose mousseline de soie a hauteur du genou robe de demoiselle d'honneur with cristal ruban
Faire la fête en étant bien !

sans manches dusty rose mousseline de soie a hauteur du genou robe de demoiselle d'honneur with cristal rubanvintage dentelle detail a hauteur du genou mousseline de soie robe de demoiselle d'honneurvintage dentelle detail a hauteur du genou mousseline de soie robe de demoiselle d'honneur

En fin de compte tout le monde a droit à son moment de fête même en toute simplicité en restant naturel et soi-même.

coral encolure en v two-tier mousseline de soie robe de cérémonie fillette

délicieuse forme trapèze dos nu fronces a hauteur du genou mousseline de soie robe de cérémonie fillette
être belle sans se déguiser …