Publié le

Sethopia sur la Japan Expo Paris 2017 !

Japan Expo 2017 Sethopia

Ma première semaine de vacances cette année je l’ai clairement adapté aux dates de la Japan Expo. L’année dernière j’avais tenu ma promesse envers mes filles et je les ai accompagnés à ce festival gigantesque. Tous les trois on a été conquis et j’avais consacré sur ce blog quatre (!) articles à cet évènement. Donc un an déjà et mes lecteurs ont dû s’habituer à mes drôles de choix de sujets – mais vous commencez peut-être à comprendre : le but de cet exercice consiste à se focaliser sur des choses joyeuses dans la vie (ma méthode « Happy Millefeuille »). Car le tout me permet de bien continuer et de développer mes projets perso – même et surtout si ça prend du temps.

Mes filles et moi, nous sommes impressionnées par des Cosplayeurs, à un tel point qu’on avait comme projet de nous déguiser nous-même cette année. Mais comme nous aimons des choses bien faits et avons tous les trois un côté perfectionniste nous avons remis ce projet un peu de côté. Car pour mes filles la priorité cette année était de passer le brevet. Et en plus on se heurter simplement aux choix du personnage. Quel personnage incarner ? Quel costume choisir qui ne fait pas trop « plastique » ? Pour ma part je me posais la question si j’ai envie de me déguiser dans un personnage d’un film, une série ou d’un jeu ? Ou préférais-je pas plutôt de développer mon propre style qui a un lien vers mon projet en cour d’un livre dans le genre de la High Fantasy ? Eh bien là, tout se complique car il faut vraiment développer dans le détail tout – des habilles aux armes. Donc pour l’instant nous ne sommes pas en mesure de nous déguiser, ni mes filles, et encore moins moi-même. En plus il fait tellement chaud en juillet donc en fin de compte j’étais bien contente de me balader en jeans-baskets-débardeur.

L’année dernier déjà j’avais remarqué le stand de « Sethopia », une jeune créatrice de Toulouse avec tout une gamme de bijoux dans l’esprit « Memento Mori ». Croquer la vie en pleines dents car il ne faut pas oublier que nous allons mourir – c’est juste.

(Pour les curieux suivez ce lien pour retrouver mon premier article à ce sujet !)

Pendant que j’ai fait mes recherches pour mon éventuel futur costume j’ai retenu l’idée de jolies cornes de bélier (une de mes héroïnes dans mon livre en porte un casque garni avec). Mais ce n’est pas évident du tout de trouver des belles cornes ! Et comme j’avais un peu mis de côté ce projet, car on ne peut pas être partout, je me suis simplement contentée de rêver et collectionner des images inspirantes sur Pinterest.

Par contre j’étais hyper heureuse de retrouver aussi cette année le stand de « Sethopia » ! Elle propose aussi des cornes seules mais j’ai littéralement craqué pour un serre-tête garni de cornes, de feuilles, de fleurs, un petit crane et des petites pommes de pins. Très « esprit de la forêt » ! Mes filles ont approuvé (j’allais pas les mettre mal à l’aise quand même!) et j’ai osé de me balader avec mon nouvel accessoire le reste de la journée au festival. C’est en fait très naturel de se balader ainsi, on se tiens même un peu plus droit !

Et moi, qui a une sainte horreur des selfies, j’ai tenté la petite pose souvenir pour mémoriser ce moment. Encore un grand Merci !

Sethopia 7 1

J’ai adoré aussi une petite bague en forme de fleur dans des tons d’automne. D’ailleurs vous pouvez trouver ces bagues, colliers, broches et bracelets sur son magasin en ligne sur etsy.  

Sethopia 6

Je suis fan et j’ai hâte de continuer mes recherches et ma collection dans ce sens. Le moment venu je vais faire quelques photos dans la forêt avec ce nouvel élément pour illustrer mon histoire personnelle qui accompagne l’écriture de mon projet de livre (pour l’instant je l’écris en allemand, ma langue maternelle – tout simplement).

 

Publié le

Secret Santa entre Blog Angels

secret-santa-good-one

Quand ma Blog Angel Cynthia a suggéré d’organiser un « Secret Santa » pour la période avant Noël j’ai tout de suite adoré l’idée. Le principe est simple – un groupe d’amis, de connaissances, de collègues s’échangent entre eux des noms de tous les participants sans bien sur divulguer le nom de la personne qui est attribué à chacun d’après une façon de loterie. (Cynthia explique tout beaucoup mieux que moi ! Suivez ce lien !!! 🙂 !!! )

La dernière fois que j’ai joué à ce jeu j’étais une adolescente.

Avec Cynthia nous avons décidé de mettre en place un « Secret Santa » sur le net. Mais n’ayez crainte – tout le monde dans nos cercles d’amis et de connaissances peut participer, pas seulement les « Blog Angels » ou même des bloggeurs.

Pour participer il suffit de répondre au questionnaire ci-dessous et chaque membre va faire partie de la tombola pour être choisi et recevoir à son tour la personne pour laquelle il doit préparer un cadeau.

La date limite pour participer est le 5 décembre 2016 !

Ensuite nous allons vous communiquer votre nom et le délai de l’envoi du cadeau (son budget se trouve entre 10 – 15 euros hors frai d’envoi) et on garde tout bien secret pour garantir la surprise jusqu’à réception et ouverture du cadeaux !

secret-santa-entre-copines

Et voici le questionnaire :

Nom, prénom : 

Adresse: 

Email: 

Ton blog si tu en as un: 

– Es-tu plutôt thé ou café? 

– Es-tu plutôt magazine ou bon bouquin? 

– Es-tu plutôt chocolat ou bonbons? 

– Es-tu plutôt geek ou produits de beauté? 

– As-tu une passion? Un hobby? 

– Aimes-tu la musique? Quel style? 

– Aimes-tu cuisiner? 

– Préfères-tu les accessoires ou les bijoux? 

– Quelle couleur préfères-tu pour tes habits ou accessoires? 

– Quel est ton parfum préféré pour les produits de salle de bain? 

– Es-tu plutôt cocooning ou hyper-actif(ve)? 

– Collectionnes-tu quelque chose? quoi? 

– Quel est le pire cadeau que l’on puisse t’offrir?

– Quel a été ton dernier cadeau? celui que tu as préféré? 

 

 

we-are-ba-mauveetdorc%cc%a7

Ma wishlist special cocooning fin d’année !

Et pour rêver un peu je me suis amusée à collectionner quelques éléments pour passer des bons moments à la maison en mode cocooning ….

On trouve tout ça sur :

Asos, The sweater store, Fortnum & Mason, Belldandy, Yankee Candle, Funko, Urban Outfitter, Happy Socks, & Other Stories

 

Publié le

La rentrée – le retour !

Après une course effrénée pour faire face à une rentrée plutôt animée j’arrive enfin de poster un nouvel article sur mon blog – ouf !

Visiblement je fais tout de travers et en plus j’adore ça. Il y quelques jours j’ai regardé un peu sur les sites des pros en quoi consiste un vrai blog intéressant qui cartonne et hisse l’auteur parmi les influencers je trouvais le résultat plutôt amusant.

Tout d’abord – il ne faut pas écrire pour soi mais pour les autres et surtout garder son texte court. Alors là j’ai tout faux. J’adore papoter sur mon blog, m’étaler un peu (!) sur un sujet et je ne me balade quasiment jamais dans des hôtels de luxe avec des photographes pro dans mon sillage (ils disent qu’il faut faire rêver, alors j’ai pris un exemple au hasard en regardant un exemple d’une top-bloggeuse …).

Seulement des belles couleurs à la maison :D
Seulement des belles couleurs à la maison 😀

J’aime bien lire des blogs d’autres filles, mais je n’ai aucune envie de faire pareil et mon sujet n’est pas là. Je suis en train d’écrire une méthode dans laquelle j’explique les points forts et positifs de travailler sur un blog comme je fais. Une façon de voir des choses quand plus rien ne va, les choses de la vie semblent sombres et sans issu – trouver un peu de lumière sur son chemin. Ce n’est pas nécessaire d’étaler les problèmes, c’est plus intéressant de collectionner des innombrables points qui nous apportent des solutions.

Une sorte de « slow – blogging », une thérapie perso pour voir ce qui nous entoure sans forcément tomber dans l’excès. J’ai tenté et je suis contente du résultat. A un tel point que j’ai même voulu faire une vidéo avec ma fille pour regarder et rigoler ensemble, une tentative pour agrémenter mon blog et surtout un bon souvenir.

Je suis heureuse de pouvoir travailler à nouveau sur des projets perso qui n’ont quasiment rien à voir avec ce blog (comme par exemple écrire un livre en allemand, ma langue maternelle, ou préparer une petite expo de photos – ma première).

Je continue à m’amuser à lire des post de bloggeuses mais j’avoue il y en a pas mal qui se ressemblent vraiment – désolé de le dire, mais hélas énormément de blogs semblent chercher à tout prix de vouloir copier des magazines soi-disant hyper originaux et libres. Bon, je vous laisse méditer sur la question.

Ici sur Happy Millefeuille je vais continuer à poster mes sujets favoris, choisit comme les évènements se présentent et continuer ma route jusqu’au moment quand je peux commencer à présenter ma méthode « Happy Millefeuille » sous forme d’un e-book.

En attendant vous avez une multitude de choses, d’objets et livres en rapport avec du papier dans notre vidéo. Je fais une liste :

Du bon thé !

Bon plan « ELLE »

J’aime des livres !

Flow

LOVE Magazine

KERORO

Un de nos chats

Das Puppenhaus

Sylvanian Families

Escriva’s Music

Publié le

J’aime nos chats !

jaime-nos-chats

Depuis le temps que je parle de divers choses qui nous rendent heureux, ou ce que j’ai croisé dans ma vie et ce qui va bien, je me suis dit que les chats font quand même partie de ces éléments. Selon des recherches beaucoup de Blogueuses vivent avec un chat. Eh bien, notre tribu se compose de nous quatre, maman, papa, les deux filles et nos deux chats. Avant, il y a quelques années, mon mari et moi, nous vivions avec un chien. Mais une fois la brave bête nous a quitté, nous avons vécu pendant dix mois sans animal de compagnie. Jusqu’au jour où j’avais envie d’aller faire un tour à la SPA la plus proche pour aller voir des toutous.

citations-chats-2

Il y en avait tellement. Mais l’équipe était vraiment très bienveillante pour ses animaux et ils ont bien compris que ce n’était pas évident de vivre avec un gros chien en appartement. Hélas, ce jour-là le refuge était habité uniquement par des chiens de tailles importantes. Je me souviens comme si c’était hier quand j’avais dit : et si on allait voir des chats ?

citation-chats-6

Nos jumelles allaient bientôt rentrer à l’école maternelle et elles étaient trop heureuses de voir tous ces chats. La plupart cohabitaient dans des pièces aménagées pour chats et certains miaulaient comme pour attirer notre attention. Mais les animaux n’étaient pas vraiment d’accord de se laisser approcher par des petits enfants. En regardent bien nous avons vu un beau chat plein de poils qui se tenait tranquille dans une petite cage et regardait un peu dans le vide. Le chat Moustique ne supportait pas de vivre avec d’autres félins et vivait déjà depuis trois mois au refuge. Nous avions envie de de le voir de plus près et nous nous sommes retrouvés dans un couloir avec le chat nommé Moustique, un Européen à poil long qui marchait doucement en posant ses pattes avec précaution. Non seulement il avait intérêt à trouver une famille qui l’accueille car tout le monde sait que les animaux ne vivent pas très longtemps dans un refuge, en plus il était beau et tranquille et se laissait prendre sans problème par nos filles. Ce jour-là nous avons adopté Moustique.

citation-chats7

Les premiers trois jours il a passé son temps à dormir, et il s’est mis à manger doucement. Environ trois semaines plus tard un couple de bénévoles nous a rendu une petite visite afin de se rendre compte du bien-être de l’animal et sa famille d’accueil. Je trouve l’idée plutôt chouette et surtout responsable.

moussa-le-chat

Peu de temps après nos filles ont commencé à trouver un autre nom pour notre chat. Le mot « Mon Chat » s’est transformé en « Mouchat » et est devenu « Moussa » comme un des nouveaux copains de classe de petites.

dsc04722

Nous vivons depuis plus de dix ans avec Moussa qui doit avoir dans de quinze ans maintenant. Il a déménagé avec nous, voyage avec nous et peut se montrer autoritaire envers des garçons inconnus. Mais se laisse trimbaler comme une peluche de la part de nos filles et aime trouver refuge dans leurs bras. Il adore prendre l’apéro avec nous, aime le fromage et le poulet, et les crevettes bien sûr. Je dirais même qu’il a un très bon appétit. Quand nous sommes agités il aime dormir prêt de nous pour nous apaiser.

Finalement j’ai été assez long sur notre premier chat, un membre à part entier de notre famille. Je vais dons consacrer un autre article à Plume, notre deuxième félin à la maison.

dsc04614

Publié le

La Petite Epicerie

La Petite Epicerie

Toutes celles qui suivent ma page sur Facebook ont peut-être vue ma promesse d’écrire quelques lignes sur un endroit vraiment très sympa à Paris – aujourd’hui je vais vous parler de la Petite Epicerie. Cela fait longtemps que j’avais envie de découvrir de mes propres yeux cette boutique, j’en avais entendu parler il y a pas mal de temps déjà. Et un beau jour de balade avec mes filles à Paris dans ce quartier c’était vraiment le bon moment de pousser la porte de cet endroit aussi lumineux. Les filles semblent bien s’amuser là-bas, en tout le cas on est bien accueillie et on a envie de s’attarder.

La Petite Epicerie 1

Ici on fait de la pâte à modeler l’art de la miniature pour fabriquer des petits objets, des bijoux et de la déco. Les avisés peuvent trouver ici tous ce qu’ils ont besoin pour réaliser leurs propres créations. Mais même si vous n’y connaissez rien, vous pouvez vous laisser tenter par des ateliers proposés. J’aime beaucoup cette idée et je pense qu’il faut la garder dans un coin de la mémoire pour une après-midi et créatif à Paris.

La Petite Epicerie 2La Petite Epicerie 3

Mes filles et moi nous avons pour l’instant que baladé nos yeux, mais une envie folle de tenter ensemble un des ateliers proposés.

La Petite Epicerie 4La Petite Epicerie 8

Je trouve ça très ingénieux de fabriquer des petits rouleaux avec plusieurs couches de couleur pour ensuite obtenir des bâtonnets qu’on peut couper en fines rondelles par exemple pour obtenir des objets de déco, comme par exemple des rondelles de citrons miniatures.

La Petite Epicerie 6La Petite Epicerie 7

En tous les cas n’hésitez pas aller faire un tour sur leur site vraiment sympa. On y trouve des ateliers, des tutos, des bonnes affaires, le tout joliment illustré avec des vidéos pour donner envie de s’y mettre au bricolage, tissage, tricot … etc …

Publié le

La Quincaillerie de Fontainebleau !

La Quincaillerie

Il y a un truc qui me rend vraiment heureux : ce sont des petits commerçants avec un accueil vraiment sympa. Ce genre d’endroit où on se sent toute de suite un peu comme chez nous. C’est assez étrange et rare comme sensation. Vous entrez dans un lieu où vous n’avez jamais mis les pieds et vous êtes bien. Cet effet ne tient pas forcement à une déco hyper étudiée, ni à un accueil ultra commercial, je pense que le secret réside plutôt dans une grande sincérité. Je m’explique : la tendance de nos jours veut tout et tout le monde authentique. Ce mot est devenu comme un label qu’on mélange à toutes les sauces. Mais trouver un lieu habité par une personne qui sait pourquoi elle est là et vous accueille c’est tout autre chose. La dernière fois que j’ai été agréablement surprise dans l’épicerie végétale à Paris – eh oui, comme quoi la capitale nous réserve toujours des surprises.

Quincaillerie 5

Aujourd’hui je voudrais parler de La Quincaillerie à Fontainebleau « Mercie et Cie » au 14 rue Cloche. Je vous raconte l’exemple type qui m’a fait découvrir cet endroit. À la maison nous sommes des amateurs de café mais nous utilisons uniquement des cafetières italiennes en aluminium. Nous avons une véritable collection des différentes tailles, pas de capsules, ni de filtre et de patches. Mais de temps en temps il faut changer le joint. Mais ce petit anneau en caoutchouc se change si peu souvent qu’il est devenu rare dans des supermarchés. Même si on peut en trouver, rien de garantie la bonne taille. Et à ce moment-là on regrette qu’il n’y ait pas plus de quincailleries dans les rues de nos villes.

Quincaillerie 12

En tout cas chez M. Mercier on trouve toujours. Ainsi du vrai savon noir par exemple et tellement d’autres choses pour la maison et la vie de tous les jours. Surtout à cette adresse vous pouvez prendre votre temps, poser des questions et échanger. C’est précisément ce que j’ai voulu dire quand j’ai mentionné la sincérité au début de ces lignes.

Quincaillerie 1

Je n’ai pas pu m’empêcher de faire quelques photos avec l’aimable accord du maître des lieux afin de donner un aperçu de l’ambiance qu’y règne. Je pense pour l’avenir je vais le plus souvent que possible faire un petit tour dans cette quincaillerie avant d’aller chercher des trucs dans des grandes surfaces.

Quincaillerie 6

Et vous, avez-vous déjà rencontré et découvert des endroits similaires ? N’hésitez pas en parler dans vos commentaires en dessous de ce billet !

A bientôt !

Publié le

Mais encore … de la Japan Expo !

 

Série de pépites de la Japan Expo

Et voilà, encore un article sur notre visite de la dernière Japan Expo. Comme prévu j’avais envie d’écrire une petite série, il s’agit donc du quatrième et dernier chapitre. Mes filles et moi avons vraiment beaucoup apprécié ce moment et c’est précisément pour cette raison que je note une major partie de ce que nous avons vu et apprécié. Je trouve ça plutôt sympa de profiter de cette façon encore des bons souvenirs et bien noter tout ce qui nous intéresse.

finalt fantasy cat

Comment ça passe par exemple quand vous êtes fan de la série « One Piece » ? Vous vous rendez sur un immense stand nommé « One Piece Beach » avec une déco de plage, sable au sol, toit en paille, pendant qu’on prend la pose avec Luffy des hôtes et hôtesse vous tendent un catalogue avec tous les articles dont les fans raffolent : figurines, maquettes, jeux, posters, t-shirts et sacs, mais aussi des déguisements, des badges et pins. À partir de 30 euros vous avez le sac shopping exclusif offert. J’avoue, on se sent un peu fière de brandir ce genre de gadget en se baladent sur l’expo et plus tard à la plage – tellement cool, trouvent mes filles.

En fait la distribution des catalogues est sensée d’aider à l’organisation des ventes, car pendant qu’on fait la queue avec d’autres fans on peut faire son choix et se préparer à l’addition.

One Piece 1One Piece Beach

Chez « Sailor Moon » ils avaient mis en place le même système mais il y avait nettement moins de monde au moment de notre passage. Mes filles m’ont fusillé du regard en me voyant étudier dans le détail l’offre de tous ces gadgets hyper girly allants jusqu’au maquillage et à une tasse de café en porcelaine et même un diadème plaqué or. Visiblement il n’y a pas de limite pour des vrais fans ! Nous sommes passé à côté du stand de maquillage pour tester des produits et mes filles avaient très peur à ce que j’ose. N’ayez crainte mes puces ! J’étais quand même consciente de mon style vestimentaire et mon être tout court – un quarantenaire en jeans et t-shirt « Blondie » (avec quand même un vernis à ongle assorti !) à peine maquillé, je laisse le maquillage « Sailor Moon » aux adeptes bien plus jeunes.

Sailor Moon 1Sailor Moon 2

Ensuite nous avons fait connaissance avec « Domo » la mascotte d’une chaine de télévision et radio japonaise ( #domonhk ). Les mascottes sont très importantes au Japon et traitées comme des véritables personnages. Domo est une peluche marronne rectangulaire sur des jambes avec la bouche grande ouverte qui aime danser.

Sur ce stand on pouvait découvrir le travail de Sebastian Masuda qui développe le monde de la déco et la vie version « kawai » à fond ! Tout est fait pour s’amuser et décorer la vie en couleurs.

Kawai International 2Kawai International 1

La préfecture de Kumamoto nous a présenté sa mascotte sous forme d’un ours noir. Cette ville fait la promo pour les championnats du handball féminin en 2019. Et grâce à un petit manga l’ours « Kumamon » nous présente quelques points forts de la culture de la ville chaque mois de l’année – trop mignon !

Kumamon 1Kumamon 2

J’ai fait la connaissance de la poupée « Licca » qui est à mon avis plus populaire au Japon que Barbie chez nous ! D’après les dernières nouvelles « Japan store » vas ouvrir une boutique à l’intérieur de la Maison de la Culture Japonaise à partir de la rentrée prochaine, une partie serra consacré à la culture POP, et nous pouvons découvrir Licca parmi tant d’autre choses. 

Licca Chan

Mais dans toute cette effervescence nous avons pu admirer des costumes traditionnels, des combats et des tambours, mais aussi des représentants du bouddhisme zen.

KimonoTradition 1Tradition

Je me suis pris un peu de documentation sur des écoles supérieures d’art graphique histoire de rêver un peu.

Et pour conclure je vous offre une série de photos de Cosplay, Hiro Mashima (mes filles sont fière de moi d’avoir capturé cette image) et des répliques des films cultes comme par exemple le trône de fer de la série « Games of Thrones » – en voyant la photo je me suis rendu compte à quel point je parais immense ! Eh oui, plus qu’un mètre quatre-vingts c’est quand même grand 😉

 

Publié le

Série de pépites de la Japan Expo – N°1

Série de pépites de la Japan Expo

Depuis ma visite de la dernière Japan Expo j’ai une pochette remplie de documents, de cartes de visite et de souvenirs qui m’attend sur mon bureau. Il me tarde de partager quelques pépites de mes trouvailles avec vous. À commencer avec quelques créateurs indépendants qui se sont donné du mal à venir exposer à Villepinte pour montrer leur travail à des passionnées de la culture Pop, la culture nippone et tout l’univers des Cosplayers et bien entendu tous les autres curieux. (C’est drôle, je remarque que ce n’est pas du tout évident de qualifier des personnes sensibles à ces univers, mais peu importe – j’étais vraiment impressionné par la multitude des différents individus qu’on peut rencontrer à un évènement pareil.)

J’ai envie de commencer à vous présenter Chatouillez-moi.com – une créatrice passionnée de chats, des tissus japonais, qu’elle apporte de ses voyages et qui crée un univers très enjoué. En regardent bien on découvre une artiste qui séduit des fans de chats. Vous trouvez ses création également sur etsy.

Grâce à ce site j’ai découvert fancy.com – une Platform sur laquelle on peut facilement partager ses coups de cœur des boutiques indépendants en ligne. J’avais envie de voir ce que ça donne.

Ensuite j’ai été impressionné par le travail d’un illustrateur indépendant – Chryss VA – ma fille s’est offert trois posters d’une de ses héroïnes favorites. Admirez son travail sur cette vidéo :

Pour des fans de poterie je vous invite à découvrir UNRAKU – des belles choses directement importées de Kyoto

La Boutique Tsubame x Aoi au 6, rue de la Grange aux Belles dans le 10e arrondissement à Paris avait un très beau stand également :

 

Et j’ai revu mes connaissances en matière de style « Memento Mori » (souviens-toi que tu vas mourir) avec l’équipe adorable de « Sethopia » – vous pouvez retrouver leurs trésor également sur etsy :

J’ai été conquise par le travail de « Fanelia Art »! Une jeune artiste qui adore les couleurs vives dans son travail en tant qu’illustratrice :

Fanelia Art

Pour clôturer cette première série de pépites de la Japan Expo je vais m’arrêter avec les créations de Ja Parisienne. Une artiste, créatrice est par-dessus tout fan du Japon qui fabrique des adorables bijoux et accessoires avec et/ou inspiré avec des tissus japonais.

 Si vous voulez découvrir un peu plus sur mes impressions de la Japan Expo, suivez- le lien pour lire d’avantage.

Si vous avez déjà visité cet expo n’hésitez pas à le mentionner dans un commentaire.

 

 

 

 

 

Publié le

Le jour après la Japan Expo – N°2 – les effets et nos trésors

Le jour après la Japan Expo – N°2 - les effets et nos trésors
Le jour après la Japan Expo – N°2 – les effets et nos trésors

Certains de mes lecteurs l’ont probablement déjà remarqué que j’aborde des sujets au gré de mes envies et plaisirs – d’où le nom « Happy Millefeuille ». (Je suis en train de travailler sur une méthode qui consiste à avancer en se focalisant sur ce qui va bien … ce blog en fait partie de l’expérience.)

Donc nous voilà revenus de la Japan Expo, les têtes bien pleines avec une foule d’impressions. À la maison une de mes filles me montre quel super costume de Cosplay elle aimerait réaliser pour l’année prochaine – vu l’ampleur du projet je lui soumets l’idée qu’il faudrait louer un garage pour disposer de la place nécessaire. (… il s’agit d’un personnage du jeu Monster Hunter Génération … je n’ai pas trouvé une image mais une vidéo avec des extraits du jeu – c’est du lourd … 🙂

Ensuite c’est pour moi la découverte des univers adulés par des ados. Il ne faut pas avoir peur, je vous préviens ! Il y a des êtres qui camouflent leurs visages car ils sont recherchés par la police pour le simple fait qu’ils se nourrissent d’humains (Tokyo Ghoul) – forcement il y des bons qui sont capables de survivre en buvant un café spécial, et des méchants qui veulent bouffer tout le monde. C’est un manga génial selon ma fille, elle connaît les deux saisons et a hâte de découvrir la troisième – ok. Je ne suis pas très fan du déguisement, même si j’ai vu plein de jeunes déguisés en Kaneki Ken qui n’avait pas l’air méchant du tout – même plutôt sympa, comme le personnage de la série m’explique ma fille. (Faut imaginer l’histoire quand même, assez délirant et sans limite – bon, personnellement j’ai besoin d’un bon café le matin pour survivre aussi …).

Mais c'est quoi un "Tokyo Ghoul" ? !
Mais c’est quoi un « Tokyo Ghoul » ? !

Nous commençons réellement à étudier des différentes sortes de déguisements dans le genre du Cosplay. L’année dernière à la Manga Convention au salon du livre à Leipzig j’ai déjà pu faire une série de photos de Cosplayers vraiment impressionnants et inspirants.

Du coup mes filles et moi, nous nous livrons à un jeu : quel déguisement si on n’avait pas de limite budgétaire au jour d’aujourd’hui pour jouer le jeu pendant plusieurs jours :

1 – un trio d’écoliers japonais – drôle, insolant, forte et intrépide – pour rigoler!

Love Life Cosplay

2 – L’héroïne de Bride Stories, pour moi – peut-être aussi en souvenir que dans certains pays le costume folklore des ancêtres des femmes n’était pas noir, ni couvrant le visage et représente une culture riche en couleurs avec des esprits libres (oui, j’aime rêver !).

3 – Mes filles adorent toutes les deux des personnages héroïques et combatifs, genre Assasine’s Greed, le peuple des Miqo ‘te de Final Fantasy.

Cosplay Assassine's Greed Japan Expo

4 – Mais moi j’aime bien aussi l’univers de Vocaloid – il s’agit de personnages virtuels qui donnent des concerts en forme d’hologramme. (Forcement comme nous avons un artiste auteur – compositeur – interprète à la maison – l’idée des chanteurs purement virtuels peut créer des frictions, mais je comprends les jeunes qui préfèrent danser et s’amuser de cette façon que suivre des artistes préfabriqués par une industrie inaccessible qui fait chanter ses « vrais » artistes en playback de toute façon.)

vocaloid-lolita-luka-cosplay-gothic-abendkleid

Et maintenant quelques trésors en souvenir à la Japan Expo qui ont trouvé leur place dans la chambre de mes filles. Les deux ont passé une journée entière à faire un énorme tri et rangement dans leurs affaires sans que j’eusse à le demander. Un point vraiment positif – Bravo les filles !

Qui d’entre vous est fan de Manga ?

Ou bien il y a des parents carrément dépassés par la passion de leurs ados ? Peut-être nous pouvons aider et servir comme « interprète » !

 

 

Publié le

Japan Expo et nous – N°1 – quelques points à savoir avant y aller !

Japan Expo et nous ! - N°1 - quelques points à savoir avant y aller !
Japan Expo et nous ! – N°1 – quelques points à savoir avant y aller !

J’avoue que ça fait pas mal de temps que mes filles et moi, nous souhaitons nous rendre à la Japan Expo. Cet été plus aucune excuse pour ne pas y aller. C’est déjà la 17ième fois que cet évènement incontournable pour tous les fans du Japon est organisé au parc des expositions à Villepinte. J’avais du temps durant mes congés, dont suffisamment de temps de repos avant et après pour mes filles et moi. Pour nous c’était SUPER et épuisant. Je commence par quelques points importants qu’il faut savoir avant s’y rendre.

Délire de peluches et figurines à la Japan Expo !
Délire de peluches et figurines à la Japan Expo !

1 – Il faut être passionné de la culture nippone et/ou très curieux et ouvert d’esprit.

2 – Avant y aller c’est bien de savoir ce que c’est une expo, un salon. Je dis ça, pour pas mal de personnes ça semble évident, tant dis que d’autres ne savent pas ce que ça veut dire – eh bien, il y a du monde ! beaucoup de monde ! Pire que pendant des heures pointe dans le métro mais avec des têtes plus joyeuses quand même. Je tiens à le préciser car si on regarde certaines de mes photos on a simplement l’impression qu’on va trouver des endroits hyper zen – détrompez-vous !

Arbre à vœux à la japonaise - zen - euh ... :)
Arbre à vœux à la japonaise – zen – euh … 🙂

3 – Il ne faut avoir aucun problème avec le bruit, beaucoup de bruit, il vaut mieux aimer ça. Vous allez rencontrer des hordes d’ados avec une folle envie de vouloir de danser ensemble, attraper des t-shirts gratuits et faire la queue pour payer des objets adulés par des geeks ou faire une photo avec une figurine issue d’une série de mangas.

Prendre une photo souvenir avec Monkey D. Luffy !!!
Prendre une photo souvenir avec Monkey D. Luffy !!!

4 – Il ne faut pas craindre des personnes déguisées et/ou dissimulées sous des masques des personnages étranges. Vous allez y croiser tout le temps des fameux Cosplayspartout partout et ils adorent se faire prendre en photo. Vous allez peut-être même vous demander si vous devriez vous déguiser la prochaine fois …

Un Cosplayer donne un interview pour France Inter !!!
Un Cosplayer donne un interview pour France Inter !!!

5 – N’ayez pas peur d’avoir chaud – vous allez avoir chaud. Et prévoyez de l’eau pour étancher votre soif.

6 – Prévoyez des chaussures solides et confortables adaptées à des longues marches – vous allez faire des kilomètres en piétinant.

7 – Prévoyez un budget destiné à cette journée, même si vous n’êtes pas accompagné d’ados passionnés par des séries de mangas, les tentations sont partout.

8Chargez votre téléphone et votre appareil photo !

Si tous ces points sont pris en considération vous pouvez vous jeter dans la mêlée et vous allez passer une super journée riche en émotion et impressions. Je conseille également de se munir d’un ticket d’entrée achetée préalablement sur le site officiel de l’organisateur, vous allez faire quelques économies en euros mais aussi en temps à la file d’attente à l’entrée du salon. Vous allez avoir l’occasion de faire la queue une fois à l’intérieur.

Ensuite la matinée a commencé vraiment bien pour nous. Par exemple sur un écran géant Nintendo a installé « Just Dance » et des équipes de jeunes ont incité tous les ados à participer tout simplement. Rien de mieux pour se mettre dans l’ambiance de la culture pop et rigoler un bon coup. Et ensuite profiter pleinement de tous les spectacles proposés.

Une petite vidéo pour partager l’ambiance de la première journée avec vous.

Ensuite je vais éplucher des détails dans quelques articles sur mon blog – histoire de.

Avez-vous déjà participé à la Japan Expo ?

Peut-être il y a des fans de la culture nippone ou même des Cosplayers ?

 

 

 

 

Publié le

Les Robes de Mariage et moi

Les Robes de Mariage et moi !
Les Robes de Mariage et moi !

Dans la vie il n’y a pas de coïncidences, en tous les cas ce que j’ai choisi de croire. Secrètement j’ai toujours aimé des mariages, mais je n’ai pas vraiment gardé des bons souvenirs lors des fêtes de famille organisées dans des villages pour la simple raison que la plupart des participants se moquaient de moi à cause de ma taille – à leurs yeux j’étais trop grande et je n’allais jamais trouver un mari. En effet, pas drôle du tout pour une jeune fille qui ne pense pas forcement que le seul but dans sa vie va être de trouver un mari et qui préfère courir maladroitement avec d’autres gamins sur des pelouses et jouer au chat pendant que les autres dansent et posent pour des photos …

Ces histoires m’ont tellement hantés que j’ai fini par décréter que je détestais des mariages, mais en fait je suis venu à la conclusion que ça ne sert à rien de simplifier les choses dans la mauvaise direction. Disons plutôt – il faut laisser vivre chaque histoire dans son authenticité et l’affaire devient bien plus légère dans ma tête. Je ne pense pas que je vais devenir une dingue de tous les mariages, mais bon, tout le monde a droit à son bonheur personnel et de le partager avec d’autres et ses proches est quand même une très bonne chose.

D’autant plus qu’aujourd’hui nous avons la possibilité de pouvoir nous inspirer facilement sur internet pour trouver une décoration et des idées pour célébrer une telle fête à son propre goût.

Et c’est précisément à ce moment-là qu’une copine toute fière d’avoir décroché un job en Angleterre me parle de la maison Aless Paris. Je suis très curieuses et j’ai adoré découvrir l’univers de cette marque. Trouver une robe de mariée pas cher n’est plus un problème.

bretelles fines plissé longue mousseline de soie robe de mariée with cristal ceinture
Une belle robe de mariée simple et romantique …

bretelles fines plissé longue mousseline de soie robe de mariée with cristal ceinture II

Alors là je me suis pris au jeu et ça tombait plutôt bien après toute cette pluie et des inondations dans notre région.

Qui dit été, dit aussi mariage, invitation aux mariages, ainsi tous les préparations qui vont avec. Combien d’entre nous se trouvent confronté au défi de trouver une robe de cérémonie ?  Il est compréhensible qu’on regarde le budget pour une journée de fête et il n’est pas question de se ruiner, on a envie d’être bien. Mais il est encore moins envisageable de se rendre à une fête pareille sans se faire plaisir ou être mal habillé.

Sans complexe on peut se balader sur le site et trouver une robe adaptée à son style. Mise à part des robes classiques, très princesse on trouve des modèles modernes et romantiques. Le rêve d’une belle robe de mariée peut devenir réalité.

encolure en v forme trapèze courte dentelle robe de mariée with ruban
Rester soi-même avant tout !

encolure en v forme trapèze courte dentelle robe de mariée with ruban II

En tant qu’invitée on a encore moins envie de se sentir déguisé, tout ce qu’on souhaite c’est de passer une bonne journée ensemble. Alors j’ai pensé à mes filles et à moi-même et j’ai adoré l’idée de réellement pouvoir choisir sa couleur. Pas besoin d’avoir à équiper une troupe de demoiselles d’honneur, on peut simplement craquer pour sa couleur fétiche pour être paré pour la cérémonie.

sans manches dusty rose mousseline de soie a hauteur du genou robe de demoiselle d'honneur with cristal ruban
Faire la fête en étant bien !

sans manches dusty rose mousseline de soie a hauteur du genou robe de demoiselle d'honneur with cristal rubanvintage dentelle detail a hauteur du genou mousseline de soie robe de demoiselle d'honneurvintage dentelle detail a hauteur du genou mousseline de soie robe de demoiselle d'honneur

En fin de compte tout le monde a droit à son moment de fête même en toute simplicité en restant naturel et soi-même.

coral encolure en v two-tier mousseline de soie robe de cérémonie fillette

délicieuse forme trapèze dos nu fronces a hauteur du genou mousseline de soie robe de cérémonie fillette
être belle sans se déguiser …
Publié le

Festival du Design – D’DAYS – Prix Émile Hermès

Festival du Design – D’DAYS – Prix Émile Hermès (1)
Festival du Design – D’Days – Prix Emile Hermès

Pendant qu’il pleut sans arrêt sur macadam il me semble plus que nécessaire de nous changer des idées après une journée de boulot bien remplit. Du 30 mai jusqu’au 5 juin est organisé le festival du design à Paris. J’ai été ravie d’avoir invité hier soir à la présentation des 12 prototypes finalistes du prestigieux Prix d’Émile Hermès à l’espace Commines au 17 rue Commines, Paris 3. Le thème donné pour se faire remarquer pour la sélection du prix a été : jouer ! Jouons ensemble avec nos enfants, nos amis notre famille, apprenons à jouer et construisons des souvenirs. J’avoue que je me suis laisser prendre au jeu et je me suis sentie comme une enfant à découvrir ses inventions très amusantes et inspirantes. C’était très plaisant d’écouter des jeunes designers parler de leurs projets aboutis, on sentait immédiatement leur passion et j’imagine combien ça doit être plaisant d’inventer des jeux pareils et le faire exister.

Lucie "Happymillefeuille" visite l'espace Commines
Lucie « Happymillefeuille » visite l’espace Commines

Comme par exemple un papier peint interactif « The interactif Wallpaper » d’Alexandre Echasseriau. Il s’agit des jolis motifs imprimés avec une encre conductrice qui permet de déclencher des sons avec un simple toucher des doigts. Son d’animaux, d’instruments de musique ou bruits de la nature.

Ensuite on va faire des dessins ensemble sur des disques de papier callés entre deux planches rondes en bois. « Luc » ressemble à un grand fromage, le premier joueur commence un dessin sur le bout de papier découvert du disque, ensuite on tourne un peu pour le couvrir et ne laisser apparaître que des petits bouts sur la partie encore blanche. Le jouer suivant est invité à continuer le dessin. De cette façon nous allons créer des dessins ensemble prêts à être contemplé, peut-être colorié.

Faire des dessins ensemble avec "LUC"
Faire des dessins ensemble avec « LUC »

Il y avait aussi un jeu d’escargot avec lequel on peut étendre son terrain de jeu n’importe où dans la maison. C’est pour cette raison qu’on peut étirer les escargots suivant le numéro affiché sur le dé lancé pour atteindre son but.

Une invitation à une course d'escargots !
Une invitation à une course d’escargots !

J’ai adoré le « Vibrato », une planche de papier qui transmet des petites vibrations quasiment invisibles à l’œil nu et sur laquelle des petits éléments vont se déplacer, aller et venir, se suivre ou fuir.

Des petits éléments se baladent par magie ...
Des petits éléments se baladent par magie …

Joeva Gaubin nous invite à table avec une nappe qui cache des monstres et des petites phrases à découvrir dans le miroir des couteaux. Pendant que Claire et Léa font une nouvelle interprétation des ombres chinoises.

Prix d'Emile Hermès - jouons ensemble !
Prix d’Emile Hermès – jouons ensemble !

J’ai surtout remarqué que des nouvelles idées de jeux étaient destinées à nous divertir sans règles encombrantes et développer notre créativité. On utilise des nouvelles technologies sans complexe pour raconter des histoires et divaguer dans notre imagination. On aime être en contact avec des belles matières, le toucher et l’appréhension de l’espace pour construire quelque chose, simplement en jouant.

Vous pouvez découvrir vous-même ces merveilles les jours suivants jeudi – vendredi – samedi de 12 à 20 heures, et dimanche de 12 à 19 heures.