Publié le 6 commentaires

La rentrée – le retour !

Après une course effrénée pour faire face à une rentrée plutôt animée j’arrive enfin de poster un nouvel article sur mon blog – ouf !

Visiblement je fais tout de travers et en plus j’adore ça. Il y quelques jours j’ai regardé un peu sur les sites des pros en quoi consiste un vrai blog intéressant qui cartonne et hisse l’auteur parmi les influencers je trouvais le résultat plutôt amusant.

Tout d’abord – il ne faut pas écrire pour soi mais pour les autres et surtout garder son texte court. Alors là j’ai tout faux. J’adore papoter sur mon blog, m’étaler un peu (!) sur un sujet et je ne me balade quasiment jamais dans des hôtels de luxe avec des photographes pro dans mon sillage (ils disent qu’il faut faire rêver, alors j’ai pris un exemple au hasard en regardant un exemple d’une top-bloggeuse …).

Seulement des belles couleurs à la maison :D
Seulement des belles couleurs à la maison 😀

J’aime bien lire des blogs d’autres filles, mais je n’ai aucune envie de faire pareil et mon sujet n’est pas là. Je suis en train d’écrire une méthode dans laquelle j’explique les points forts et positifs de travailler sur un blog comme je fais. Une façon de voir des choses quand plus rien ne va, les choses de la vie semblent sombres et sans issu – trouver un peu de lumière sur son chemin. Ce n’est pas nécessaire d’étaler les problèmes, c’est plus intéressant de collectionner des innombrables points qui nous apportent des solutions.

Une sorte de « slow – blogging », une thérapie perso pour voir ce qui nous entoure sans forcément tomber dans l’excès. J’ai tenté et je suis contente du résultat. A un tel point que j’ai même voulu faire une vidéo avec ma fille pour regarder et rigoler ensemble, une tentative pour agrémenter mon blog et surtout un bon souvenir.

Je suis heureuse de pouvoir travailler à nouveau sur des projets perso qui n’ont quasiment rien à voir avec ce blog (comme par exemple écrire un livre en allemand, ma langue maternelle, ou préparer une petite expo de photos – ma première).

Je continue à m’amuser à lire des post de bloggeuses mais j’avoue il y en a pas mal qui se ressemblent vraiment – désolé de le dire, mais hélas énormément de blogs semblent chercher à tout prix de vouloir copier des magazines soi-disant hyper originaux et libres. Bon, je vous laisse méditer sur la question.

Ici sur Happy Millefeuille je vais continuer à poster mes sujets favoris, choisit comme les évènements se présentent et continuer ma route jusqu’au moment quand je peux commencer à présenter ma méthode « Happy Millefeuille » sous forme d’un e-book.

En attendant vous avez une multitude de choses, d’objets et livres en rapport avec du papier dans notre vidéo. Je fais une liste :

Du bon thé !

Bon plan « ELLE »

J’aime des livres !

Flow

LOVE Magazine

KERORO

Un de nos chats

Das Puppenhaus

Sylvanian Families

Escriva’s Music

Publié le Laisser un commentaire

Magazine Palace Costes N° 63

Lire le magazinePalace Costes !

Tous ceux et celles qui lisent mon blog depuis le début (un grand MERCI en passant !!!) savent que j’adore lire et m’inspirer de certains magazines et que je suis fan du magazine des Palaces Costes à Paris. Quand un numéro sort je me jette dessus et je le dévore. J’aime découvrir des nouveaux artistes et tendances de Paname vu sous un angle résolument chic et décomplexé. Premier sourire page 14 à cause de l’article sur le « Grandma’s Food ». Eh oui, peut import nos horizons sociaux culturel tout le monde ont envie de simplicité notamment dans nos assiettes. Donc on parle de LOU Papé et de Mamie Régale qui mettent à notre disposition dans nos vies urbaines la cuisine d’antan fait par nos grands-mères.

Grandma's Food

Ensuite je bloque sur une belle interview avec maître Steven Spielberg qui va nous surprendre avec un nouveau film qui promet de bien nous changer des idées : « Le BGG – Le Bon Gros Géant ».

« Plus le monde va mal, plus nous avons besoin de croire à la magie », sont les mots du grand réalisateur. Bon, ça me parle bien à moi qui ai envie de mettre de la magie dans des choses les plus simples, faisable dans une vie tout à fait ordinaire et en fin de compte extraordinaire … mais nous n’égarons pas, regardons la bande d’annonce :

Pour rester dans le domaine du fantastique j’ai hâte de découvrir l’exposition de Kurt Weiser, un céramiste américain qui crée des globes incroyables avec des motifs enchanteurs.

Kurt Weiser

Et ensuite il y a toute la sélection magnifique de mode, bijoux et accessoires à découvrir. Des pièces de créateur qui m’ont inspiré à créer une sélection mode sur mon e-shop, revoir mes connaissances de certains créateurs, ainsi découvrir des noms qui jusqu’aujourd’hui m’ont été inconnus. J’espère que la sélection vous plairas ! Je suis fan des touches d’humour sur des accessoires et dans des imprimés.  

eshop1eshop2eshop3eshop4eshop5eshop6eshop7

 

Publié le 4 commentaires

Apéro Blabla chez Paulette à Paris

Apéro Blabla chez Paulette à Paris !
Apéro Blabla chez Paulette à Paris !

Aujourd’hui j’ai décidé de vous parler d’un Apéro Blabla chez Paulette à Paris. Je trouve le choix de ce sujet parfait pour reprendre à écrire sur ce blog. Ma pause d’écriture n’était pas très longue mais ce qui s’est passé pendant ce temps était impressionnant et pénible – les inondations de notre région, Sud-Seine-et-Marne. Après des pluies incessantes nous nous sommes trouvé sans eau potable et j’en passe de tous ces innombrables dégâts dans des milliers foyers. Dans des situations pareilles ce n’est pas évident d’écrire sur des choses agréables que la vie peut nous offrir. Mais assez rapidement je me suis reprise en me disant que c’était plus que jamais nécessaire de mettre en avant ce qui va bien. (Je travaille même sur une méthode pour partager avec vous les bienfaits de cette façon d’appréhender les choses, à suivre …)

Impressions dans les bureaux chez Paulette
Impressions dans les bureaux chez Paulette

Mais revenons à nos moutons ! Un Apéro Blabla c’est quoi ?! Tout d’abord j’aimerais vous présenter le magazine « Paulette », un magazine féminin fait maison, 100% intercréatif et participatif et garanti sans mannequin. En 2009 ils ont commencé à se faire connaître sur Facebook, lancé en octobre 2010 leur site web et un an plus tard le premier magazine en papier. Ensuite c’est une belle aventure grandissante, leur nouvelle adresse se trouve à Paris rue Oberkampf. Et c’est précisément dans leurs bureaux spacieux qu’on peut se retrouver quand un Apéro Blabla y est organisé. Dans d’autres villes comme Toulouse, Rennes, Marseille etc. les filles se retrouvent plutôt dans un bar insolite, sympa et tout à fait dans l’esprit du magazine. Autrement dit, on profite du moment ensemble pour découvrir des bonnes choses à boire et à manger (rien que ça me plaît déjà …). Comme par exemple des chips de chou kale de Happy Crulture (celles qui m’ont rencontrées là-bas ont pu constater que je les appréciais beaucoup …). Ou une gamme de boissons de « Fine Cocktails » simple, bon et frais, dans des bouteilles trop mignonnes, une bonne idée pour une fête à la maison ou un pique-nique entre amis.

Fine Cocktails et Happy Crultur à l'Apéro Blabla chez Paulette
Fine Cocktails et Happy Crultur à l’Apéro Blabla chez Paulette

Je trouve l’initiative d’organiser des Apéros Blablas vraiment sympa car cela nous permet de rencontrer les filles inspirées et créatives en vrai et aussi d’avoir un aperçu de l’endroit où elles travaillent pour ce magazine. Et bien entendu on fait la connaissance d’autres lectrices, on s’écoute, on échange et rigole simplement. Par exemple j’ai rencontré la bloggeuse Shane qui partage sa façon de voir des choses très sportive et avec des bonnes vibrations, un style de vie qui nous parle.

Entre filles à l'Apéro Blabla chez Paulette à Paris
Entre filles à l’Apéro Blabla chez Paulette à Paris

Donc « Paulette » est un de ces nouveaux magazines qui au premier abord il y a quelques mois m’avait bêtement agacé par le simple fait que n’y connaissait rien du sujet. Mais comme souvent dans ma vie j’ai fait l’expérience quand quelque chose avait attiré mon attention en m’énervant un peu, le tour était réussi car mon attention était éveillée – et j’ai fini par l’adorer.

Quand vous allez vous balader sur le site, vous allez également découvrir l’application très pratique pour avoir des infos à portée de main et des goodies à télécharger. Un concours est en cours pour gagner un an d’abonnement du magazine. Plus d’infos à ce sujet sur mon Instagram !

à découvrir : l'appli Paulette
à découvrir : l’appli Paulette
J'adore mon fond d'écran trouvé dans des Goodies de l'appli "Paulette"
J’adore mon fond d’écran trouvé dans des Goodies de l’appli « Paulette »
on se change des idées et on tente de gagner un an d'abonnement
on se change des idées et on tente de gagner un an d’abonnement

C’est aussi un peu grâce à « Paulette » que j’ai redécouvert un magasin sympathique de la chaine Nocibé à Fontainebleau …

Comme j’ai besoin de m’instruire dans ce monde de bloggeuses, youtubeuses et tout ce qui en suit je suis ravie d’avoir découvert Emma CakeCup. Le magazine en question a tout simplement consacré un article sur elle …

Bref, on parle de culture, d’infos, d’ateliers DIY, de cuisine, phénomènes de société et tout ce qui pourrait intéresser le monde des filles. Même mon mari a adopté ce numéro … allez savoir pourquoi. 🙂

Conclusion : toute la famille aime "Paulette"
Conclusion : toute la famille aime « Paulette »

 

Publié le Laisser un commentaire

Gourmandise #2 – Les Fraises à l’honneur !

Gourmandise #2 – Les Fraises à l’honneur !
Gourmandise #2 – Les Fraises à l’honneur !

Je vous ai prévenu – je prépare une série de billets sur la gourmandise, il faut bien manger tous les jours, alors on a toujours besoin d’idées de recette. En ce moment il y a des fraises partout, ses jolis fruits rendent très bien en photo et sont tellement bon … oui, j’avoue que depuis je tiens mon blog je regarde aussi ce qui va bien rendre sur une photo.

Quand un ami nous a apporté des fraises marshmallows de la marque « Les Gourmandises de Sophie » je savais déjà que j’allais trouver un endroit où les placer sur mon blog. Cette confiserie n’est pas seulement délicieuse, j’adore son emballage très simple, un peu old-school et simplement charmant.

Les gourmandises de Sophie !
Les gourmandises de Sophie !

Les fraises s’accordent (comme pas mal d’autre fruits) parfaitement avec un moelleux au chocolat …

Mais on ne va pas rester là ! Je cherche constamment à apprendre et j’adore me balader sur des sites des blogueurs que j’admire. Elles sont un peu comme des grandes sœurs, des exemples à suivre pour moi. Comme par exemple le blog de Dorothée « L’appartement Living », un blog « Lifestyle » que j’avais déjà remarqué et je suis retourné le voir quand j’ai étudié attentivement le magazine « Mollie makes » (N°2 français), dans lequel Dorothée fait partie des contributeurs. (Grand respect !) 🙂

Alors j’ai beaucoup aimé sa recette « Barres de céréales façon cheesecake aux fraises », j’aime le cheesecake, j’adore les fraises = il faut tenter cette recette.

Des fraises et des céréales ....
Des fraises et des céréales ….

J’ai suivi ses instructions à la lettre et avec ma famille nous en sommes venu à la conclusion que c’est trop bon, c’est frais et que ça change. C’est tout ce qu’on voulait.

Donc je vous invite à tenter l’expérience de votre côté et de bricoler vos barres de céréales à vous à la maison.

Voici la recette :

Ingrédients :

130 g de vos céréales préférées

3 cuillères à soupe de sirop d’agave

300 g de fromage frais type Philadelphia

3 feuilles de gélatine

2 blancs d’œufs

20 cl de crème fraîche

50 g de sucre

1 pincée de sel

Quelques fraises 

-Mettez les feuilles de gélatine à tremper dans de l’eau froide pendant 20 minutes.

-Mélangez vos céréales avec le sirop d’agave et tapissez votre moule à cake avec le mélange. Si vous voulez que cette couche soit par la suite croustillante passez le tout au four pendant 10 à 15 minutes à 180°C.

-Montez vos blancs en neige et ajoutez une pincée de sel.

-Dans une casserole portez à ébullition la crème et le sucre et ajoutez-y les feuilles de gélatine.

-Dans un saladier mélangez le fromage, le mélange de crème et incorporez délicatement les blancs en neige. Mélangez le tout.

-Versez le mélange dans le moule et placez au congélateur pendant 3 heures afin qu’il prenne bien et qu’il soit facile à sortir du moule. Démoulez et mettez-le au réfrigérateur pour qu’il ramollisse.

-Découpez des fraises et décorez votre gâteau. Coupez en barres au moment de servir

Merci Dorothée !!!!

Des fraises comme ça c'est ultra yummy !
Des fraises comme ça c’est ultra yummy !

 

 

Publié le 4 commentaires

Wishlist Fin Avril

Ma wishlist pour ce fin d'avril !
Ma wishlist pour ce fin d’avril !

En sortant du boulot ce soir je m’aperçois que j’ai complètement zappé la sortie d’un magazine que j’aime beaucoup – Palace Costes – il sort tous les deux mois et je l’ai déjà mentionné une fois. Eh bien, ça ne va pas du tout ! Il faut remédier à ça. Je trouve qu’il est très bien fait et toujours avec une sélection d’adresses bien choisies. Chaque magazine suit une sorte de fil rouge, mais toujours en gardent son propre style – terriblement Parisien.

Alors je me suis dit, rêver n’a jamais fait de mal à personne et tant qu’à faire, on y va franchement : je me crée une wihslist inspirée de ce numéro et je la partage sur mon blog.

  1. Faire un tour chez Mad Lords au 316 rue Saint-Honoré, un créateur de bijoux qui me semble unique. Cette saison il met la turquoise à l’honneur et j’adore cette pierre et sa couleur, chaque morceau est unique, pas étonnant qu’elle fût considérée comme sacrée. J’aimerais bien ajouter quelques pièces dans ma collection. Pour l’instant je me contente de les ajouter sur mon tableau Pinterest.

    Des créations de Mad Lords !
    Des créations de Mad Lords !
  2. Quel délire le choix des sacs ! Les trois je les adopte immédiatement ! Avec mon style vestimentaire plutôt sobre et sport chaque sac pourrait apporter à sa façon une note de gaité et de l’exubérance des couleurs qui manque un peu par ce printemps glacial. La création numéro 1 de Dries Van Noten est particulièrement originale. De compter un sac à main Chanel dans ma collection privée reste un rêve mais pourquoi pas opter pour une version résolument moderne. Tant dit que l’interprétation de Roger Vivier pour un sac seau est simplement enjouée dans des matières précieuses et nous montre qu’on peut rire de tout – et surtout de la mode.
    Trois sacs à adopter : Dries Van Noten, Chanel et Roger Vivier
    Trois sacs à adopter : Dries Van Noten, Chanel et Roger Vivier

     

    3. Boire un cocktail au bar Gravity au 44 rue des Vinaigriers Paris X, le cocktail nommé « Le fruit du passé » m’intrigue avec sa promesse d’un gout proche de la nature. Je vais même vous recopier la recette :

    Dans un shaker, 1 trait de blanc d’œuf, 2cl de sirop de céleri, 2,5cl de jus de citron jaune frais, 2,5cl de liqueur Strega, 2,5cl de génépi. On shake, on verse dans le verre et on ajoute 3cl d’eau gazeuse. On saupoudre de grains de fenouil et de réglisse, et, pour la touche déco, on ajoute un rond de jaune d’œuf séché avec un ruban de citronnelle tenu par une pince à linge en bois.

    Découvrir un cocktail au Gravity
    Découvrir un cocktail au Gravity

    4. Goûter des cookies chez Mokonuts au 5 rue Saint-Bernard, Paris XI – car comme j’adore cuisiner et faire des pâtisseries moi-même cet endroit me semble fort sympathique avec un esprit d’originalité tout en restant simple … Elle, Moko Hirayama, d’origine japonaise, s’occupe des desserts, lui, Omar Koreitem des assiettes salées.

    Découvrir Mokonuts !
    Découvrir Mokonuts !

    5. Aller voir les œuvres de Christine Spengler à la maison de la photographie. Cette expo se nomme « L’opéra du monde » et tien lieu jusqu’au 5 juin. Cette photographe au passé tragique affronte le monde en mouvement et capte les victimes de guerres et de conflits.

6. Aller chiner au marché Paul Bert Serpette 96-110 rue des Rosiers, Saint-Ouen – c’est un sacrilège quand j’y pense depuis combien d’années je ne suis pas allée me balader sur un marché aux puces et en plus celui-là fête ses 70 ans.

Envie d'aller chiner au marché Paul Bert Serpette ...
Envie d’aller chiner au marché Paul Bert Serpette …

J’espère que ces 6 points absolument superflus et chics vous ont fait plaisir tout comme moi. De temps en temps ça fait plaisir de s’accorder un moment d’évasion hors des contraintes du temps et de l’argent.

Publié le Un commentaire

Lire et prendre un café au Café Le Village !

Lire et prendre un café au Café Le Village au Village Royal à Paris !
Lire et prendre un café au Café Le Village au Village Royal à Paris !

Aujourd’hui il pleuvait encore à Paris et garder le moral peut ressembler à l’obstination. Mais non, je rigole! La pluie est une excellente excuse pour se poser dans un endroit peut être improbable mais j’aime beaucoup. Pour continuer sur ma lancée de jouer la touriste à Paris (ceux qui me suivent sur Instagram ont pu voir mes exploits dans les jardins des Tuileries). Alors je me suis décidée à prendre un bon café viennois au café du village de la maison Costes. Je passe souvent devant cet endroit souvent peuplé d’étrangers. On parle russe, italien, américain et – tiens – français ! Mais oui, bien sûr – il y a toujours quelques Français qui s’y trouvent avec leur air détaché en plein de déjeuner d’affaire.

Et j’aime beaucoup leur magazine rempli d’infos culturelles, beauté, d’art, mode, expo, évènements et de personnalités. Un magazine hyper inspirant avec une foule d’idées à visiter, à marquer sur une wishlist (hehehe !), ou simplement découvrir un autre point de vue car ce magazine est principalement destiné aux visiteurs de la capitale. Même au bout de vingt ans je suis restée un visiteur et je tiens à ce que ça ne change pas. Pour les amoureux de la capitale, des belles choses, la mode et des tendances n’hésitez pas à vous rendre à un de ces endroits si connus, si classique – mais en fait toujours nouveau et garder comme souvenir un bon paquet de papier glacé avec des bonnes idées et des belles choses à découvrir.

Palace Costes - un magazine fait pour la capitale !
Palace Costes – un magazine fait pour la capitale !

Je ne connaissais pas par exemple Ali Mahdavi qui disait si justement que le glamour se fait de plus en plus rare. Je ne peux être que d’accord avec ce constat. Et c’est pour cette raison que j’ai décidé de mélanger dans cet article un livre-objet que j’aime particulièrement : « No Smoking »  chez Assouline. Ce livre est rangé dans une énorme boîte à cigarettes. Tout le monde sait combien il est mauvais de fumer, fumer fait tout simplement partie du passé. Et c’est probablement pour cette raison que je continue à avoir un paquet de cigarettes dans mon sac à main et je m’offre par-ci par-là un moment en pleine conscience avec une cigarette qui devrait être bannie de nos images. Les vrais fumeurs me détestent profondément car il peut se passer des jours, des semaines entre chaque cigarette. Des non-fumeurs absolus ne comprennent pas non plus pourquoi je n’arrête pas complètement. Eh bien comme tellement de choses dans nos vies on fait des choses sans logique et avec une idée très personnelle. J’ai connu l’époque où on pouvait fumer dans un train. J’étais en voyage avec ma sœur et mes filles encore très petites et je n’oublierais jamais cette cigarette fumée seule avec un café bien chaud dans un gobelet en carton, le paysage qui passe devant la fenêtre et un petit moment rien qu’à moi. Pendant la grossesse j’avais complètement arrêté, je ne fume jamais à la maison, ni en présence de mes filles. J’ai horreur de fumer dans le froid ou sous la pluie donc je ne le fais pas. Seulement pendant quelques moments assez rares et choisis. Et je me souviens … c’est pour cette raison que j’aime bien le livre « No smoking » car Luc Santé nous offre une belle collection d’images, de phrases, des films et impressions avec ce phénomène de société. Et j’avoue que pas mal de mes rencontres sont agréablement surpris quand ils apprennent que je peux les accompagner à fumer une cigarette ensemble après un entretien ou quelque chose dans ce goût-là. Je suis contre toute sorte d’idée qui sépare des humains. Le fait d’avoir bannie la cigarette quasiment totalement de nos vies est indéniablement bon pour la santé, mais probablement pas très convivial. Alors je continue à fumer de temps en temps seule avec mes pensées et idées et j’aime demander du feu à une personne inconnue qui me l’offre volontairement avec gentillesse et une certaine fierté cachée et à peine avouée. 

"No smoking" de Luc Santé - j'aime beaucoup ce livre !
« No smoking » de Luc Santé – j’aime beaucoup ce livre !
Publié le 3 commentaires

Mes wishlists à moi !

Mes wishlists à moi !
Mes wishlists à moi !

J’avoue que je n’ai pas fait de listes depuis bien longtemps. Mon mari me reprochait même de temps en temps de ne jamais faire une liste des courses. Je trouvais que c’était une perte de temps et j’ai bien changé d’avis depuis quelque temps. Des listes des courses s’avèrent plus qu’utile quand j’ai envie d’essayer des nouvelles recettes … Alors pourquoi j’ai arrêté de faire des listes ? Parce que c’est un truc de jeunes ? (La fille dans le livre « Cornichons et chocolat » fait des listes tout le temps …)

C’est en lisant des blogs et des fameuses « wishlists » que je m’interroge sur leur utilité. Dans le magazine « As you like » on trouve de belles pages joliment illustrées pour noter sa liste à souhait, on peut les détacher … ou simplement découvrir une illustratrice comme Mademoiselle Steff par exemple (je suis fascinée !!!).

Donc petit à petit je me suis mise à faire mes propres listes pour m’organiser mieux.

Liste des choses utiles pour la créativité

Liste des parfums que j’aime

Liste de livres que j’ai envie de lire

Liste d’idées cadeaux

Liste d’idées cadeaux pour moi !

Liste des choses à faire (LA « to do list »)

Liste d’idées d’endroit pour prendre des photos

Liste de projets DIY

Liste d’envie de produits maquillages/beauté

Etc. etc …

Enfin – c’est amusant de faire des listes. Et je me suis dit, pourquoi pas dessiner mes propres looks de listes, crée mes visuels à moi ? Bon, il faut bien commencer quelque part. Pour l’instant je me prends un peu la tête sur l’écriture et à quoi devrait ressembler une liste pareille – vide, qui n’attends qu’à être rempli par moi et par ceux qui veulent. Alors je commence à me mettre au boulot et j’espère que je vais pouvoir bientôt mettre en ligne ma première liste en cadeau pour mes lecteurs à télécharger et imprimer.

Les premiers dessins sont faits… une belle histoire à suivre.

Pour mes listes : inspiration et création
Pour mes listes : inspiration et création
Publié le Laisser un commentaire

Cake aux champignons et au vin blanc

Cake aux champignons et au vin blanc
Cake aux champignons et au vin blanc

C’est sûr j’aurais préféré partager aujourd’hui un joli billet sur la déco de Pâques, des œufs peints et des fleurs printaniers. Mais la réalité fait qu’il fait encore bien frais dehors et que ce n’est pas évident de préparer des choses pour une fête quand on travaille la veille. Mais je suis très contente de notre dimanche de Pâques en famille avec des invités à la maison pour déjeuner. Une journée avec rien de spécial prévu à part un bon repas et une belle balade au bord de Seine entre deux averses et surtout des chocolats.

Donc je vais me contenter de partager une recette avec vous que j’ai trouvé récemment dans le magazine « Papilles » et que j’aime beaucoup préparer comme repas ou à servir pour un apéro dinatoire. Il s’agit du cake aux champignons et au vin blanc. Il est délicieux chaud, mais peut se manger froid également.

Pour 8 Personnes il faut compter 20 minutes de préparation et 1 heure 25 minutes de cuisson.

Ingrédients :

150 g de lardons de bacon

100 g de champignons de Paris frais

50 g de noix

4 œufs

3 cuillères à soupe de crème

250 g de farine

15 cl de vin blanc du Jura (Chardonnay floral)

2 cuillères à soupe de moutarde

1 sachet de levure

Sel

  1. Émincez les champignons en tranches fines. Faites-les réduire 10 minutes à couvert avec 1 pincée de sel. Laissez refroidir.
  2. Concassez grossièrement les noix. Préchauffez le four à 150°C. Mélangez les œufs avec la crème, la moutarde et le vin blanc. Ajoutez la farine, la levure et le sel. Lorsque la pâte est homogène, incorporez le bacon, les champignons et les noix.
  3. Beurrez un moule à cake. Versez-y la préparation et enfournez pour 1h15.

Bon appétit !

Préparer un bon cake délicieux !
Préparer un bon cake délicieux !

 

Publié le 2 commentaires

Glowing Green Smoothie

 

Glowing Green Smoothie
Glowing Green Smoothie

Quand j’ai commencé à m’intéresser au yoga je me suis beaucoup documenté et vite rendu compte que l’alimentation était très prise au sérieux par tous ceux qui pratiquent cette activité. Dans le tout premier numéro du Yoga Magazine j’ai découvert une recette pour le petit déjeuner que j’aime beaucoup refaire de temps en temps. Il s’agit du « Glowing Green Smoothie » inventé par Kimberly Snyder, la diététicienne d’Hollywood. Je n’ai pas besoin d’identifier ma cuisine à Hollywood pour savoir ce que j’ai envie de tester. Vu la recette la boisson avait l’air bon et je ne me suis pas trompée.

Il vous faut pour 3 personnes :

1 verre d’eau et demie

1 tête de laitue romaine

½ botte d’épinards

3-4 branches de céleri

1 pomme épépinée

1 poire épépinée

1 banane

Jus de ½ citron

½ botte de coriandre et ½ botte de persil

Mettez la laitue et les épinards dans un mixeur. Versez-y l’eau, commencez à mixer lentement, jusqu’à obtenir un mélange crémeux. Augmentez petit à petit la vitesse puis ajoutez le céleri, la pomme et la poire (ainsi la coriandre et le persil). Ajoutez la banane et le jus de citron.

J’aime préparer une certaine quantité en avance que je garde au frais. Ce smoothie file une pêche d’enfer, une bonne énergie et aide beaucoup à refaire surface après tous ces rhumes de l’hiver. À essayer absolument ! J’ai juste besoin de changer mon vieux mixeur. Cette brave machine a tenu bon pendant plus de 16 ans, il était temps d’en changer de toute façon.

Fruits et légumes - belles couleurs - c'est amusant !
Fruits et légumes – belles couleurs – c’est amusant !

 

 

 

Publié le Laisser un commentaire

Challenge photo du mois de février du magazine Flow

Best Friends ever ! Un souvenir d'enfance !
Best Friends ever ! Un souvenir d’enfance !

Lire et prendre des photos font partie de mes activités favorites et je suis une fan du magazine Flow. J’ai réfléchi pendant quelque temps si et quoi je devrais écrire sur ce magazine. Alors deux raisons m’ont décidé de le faire aujourd’hui :

  1. Je me suis dit d’écrire sur des choses simples qui peuvent rendre heureux. Alors le jour où je perçois Flow chez le marchand de journaux c’est un peu une fête perso pour moi. (je ne suis pas la seule, vu toute les jolis posts d’autres lectrices sur les réseaux sociaux).

  2. Comme le challenge photo est en cours il y aurait peut-être d’autres qui voudrons participer.

Mes participations au challenge !
Mes participations au challenge !

J’aime l’idée de se donner des challenges à soi-même si en plus on peut les partager avec d’autres c’est encore plus drôle. L’été dernier je me suis lancé un défi de poster une image prise par moi par jour sur un blog. Je m’en fichais si le blog était beaucoup vu ou pas. Ce qui m’intéressait c’était si moi j’étais capable de tenir ce rythme et à quoi allaient ressembler des images. Au bout de 6 mois j’étais surprise de voir le fil des jours avec quelques pensées assemblées de cette façon. Maintenant je me suis calmé un peu car mon blog me prend quand même un peu de temps …

Une image par jour c’est une belle expérience qu’on fait avec soi-même. Du coup on est obligé de regarder un peu plus attentivement, se poser quelques instants sur une vue, un objet, un ombre – quelque chose qui nous a marqué cette journée. Mais en ce moment il suffit de prendre une photo avec le thème donné par le challenge et poster le hashtag #Flow29 jours et le poster de préférence sur Instagram. (Mais sur d’autres réseaux sociaux ça fonctionne aussi – il suffit de lire sur l’invitation.)

Du Bonheur à lire !
Du Bonheur à lire !

Peut-être il y a parmi mes premiers lecteurs (un grand Merci en passant) des personnes qui ne connaissent pas encore ce bimestriel haut en couleur et hyper inspirant. Je découvre des artistes, des idées, des illustrations, des réflexions, des initiatives et le tout sur un ton très lumineux et positif.

Pour l’instant je vais me contenter de présenter justes les images sur mon instagram que j’ai posté jusqu’à aujourd’hui et je serais ravie de rencontrer d’autre qui se prend au jeu.

Et comme je suis un peu dingue quand je me passionne pour quelque chose s’il vous plaît ne m’en voulez pas si jamais je reviens vers un thème ou une idée sorti tout droit du Flow magazine.