Publié par 2 commentaires

Pourquoi je vais prochainement arrêter le blog « Happy Millefeuille »

Happy millefeuille

Aujourd’hui je me suis dit avec une certaine légèreté au cœur que finalement le moment était peut-être venu de fermer le blog « Happy Millefeuille ».

Rassurez-vous, je ne boude pas, je ne fais pas face à des problèmes majeurs, tout va bien en sommes. Comme ça peut aller en ce temps de crise, car il ne faut pas croire que l’actualité dans ce pays, que j’ai choisi comme lieu d’habitat il y a 23 ans de ça, me laisse indifférente. Bien au contraire, quand je suis arrivé début d’octobre 1995 j’ai été confronté à une belle crise également. Je travaillais comme jeune fille au-pair dans une famille de classe moyenne à Arcueil Cachan, dans la périphérie sud de Paris et nous étions privé d’école, de services publics et de transport pendant des semaines …
J’avais seulement mon baccalauréat général allemand comme diplôme en poche, autant dire rien, car aucune spécificité pour un marché de travail français, ni allemand d’ailleurs. Je n’étais pas invité à venir en France, encore moins à Paris, en sommes je suis venu par ma propre initiative, un peu comme un immigré. Mes grands-parents étaient réfugiés, immigrés dans mon pays, une sorte de tradition familiale peut-être, mais on ne le nomme jamais ainsi, on préfère le cacher et faire comme si on était des gens comme les autres. Mais qu’est-ce que ça veut dire ? J’ai un énorme respect envers mes grands-parents qui, à l’âge de quarante ans ont tout recommencé à zéro dans un pays entouré d’habitants pas spécialement amicaux. Ils ont toujours gardé une certaine dignité et ils ont su se débrouiller avec le peu qu’ils avaient à leur disposition pour élever leurs quatre enfants, et les enfants de leurs membres de leur famille tués pendant la guerre. Ce n’était pas évident je pense, mais j’ai des bons souvenirs de leur maison et leur jardin. C’est là où j’ai appris à observer la nature, le travail de jardinage, les saisons et apprécier les balades en forêt. Eh bien oui, une balade en forêt ne coute rien et peut s’avérer utile en plus si on connait des champignons. Mes balades et courses à pieds en forêt aujourd’hui font partie de ma façon de me soigner et garder une bonne santé ….

Revenons au présent, ce printemps j’avais déjà pris la décision de mettre ma présence sur le net en suspens. Mon travail autour du blog « Happy Millefeuille » perdait tout son sens, pas dans la vie de tous les jours, mais sous forme de visibilité sur la toile. Et aujourd’hui c’est pareil, plus grave même.
Et il ne faut pas oublier la raison pour laquelle j’ai commencé « Happy Millefeuille », j’avais besoin de me reconstruire après un combat intense de plusieurs années après la crise de 2008 et un projet musical et d’écriture.
Quand je suis arrivée en France c’est la rencontre de mon mari qui a contribué au fait de prendre ma décision de rester. Sans lui j’aurais peut-être continué mon périple, je ne sais pas. Je sais seulement que je ne pouvais pas rentrer dans mon pays de naissance. Je m’y sentais totalement incomprises et je n’y voyais aucun avenir pour moi, c’est aussi simple que ça. Il se trouve que mon mari est auteur-compositeur-interprète avec un certain nombre (incroyable) d’œuvres à son actif. Aussi bien lui que moi, nous n’avons jamais fait comme il fallait. Nous avons accepté les galères, car nous avons choisi des chemins parallèles à ceux ordonnés par le système. Notre entourage nous a constamment grondé, traité comme irresponsable, un peu fou ou idiot, comme si nous ne voulions pas grandir, fuir à nos responsabilités, etc. En sommes, ce n’était pas notre entourage familial, ni personne d’autre d’ailleurs qui nous a soutenu dans nos projets artistiques. Lui, il sait composer des mélodies, chanter, interpréter, moi, je sais inventer des histoires d’aventure, les écrire et leur donner vie. Sauf que ce n’est pas quelque chose qu’on peut vendre facilement, les rêves ne sont pas forcément payant. Dans les années 80 j’ai lu en tant que gamine certains philosophes contemporains, qui se sont inquiétés de la disparition des rêves humains et du temps de vie des gens. Les deux ne font partie d’aucun plan d’action pour gagner du fric, donc allait être éliminés par un système plutôt puissant. Ce débat dure depuis au moins 40 ans, les rêveurs fous, des écolos, des idéalistes n’ont pas été entendu, ce n’était pas forcement « cool » d’être en désaccord avec une société de consommation. Le bonheur devait pouvoir s’acheter argent comptant.
Nous y voilà en fin de parcours en quelque sorte, au pied du mur dans tellement de domaines. Beaucoup ont envie que cela change, envie de « pouvoir d’achat ». Tout le monde en parle, comme si tous les problèmes pouvaient être réglé avec le fait de pouvoir acheter des trucs.
Justement c’est à ce moment que je m’y retrouve plus. Mes petits bonheurs que je mettais en avant surtout au début de mon site, en plein de travail sur ma « Méthode Happy Millefeuille » sont trop petit en comparaison de ce que la majorité exige en voulant plus de pouvoir d’achat. Une tisane, une pâtisserie fait maison, un tricot fait main, un coloriage, courir à pied dans la forêt, prendre des photos … vous voyez, où je veux en venir ? Je n’approuve pas le fait que les réseaux sociaux ont été utilisée pour rassembler des personnes pour casser des biens d’autres personnes, ou des biens de leur patrimoine. Je suis lasse des publicités incessantes sur Facebook, Instagram, etc. Je n’apprécie pas des blogs qui disent exactement ce qu’il faut dire pour obtenir des likes, de l’audition et des collaborations avec des marques, les influenceurs m’ennuient, les phrases sans intérêt me fatiguent, les plaintes inutiles partagé bêtement sur twitter ou Facebook me gavent, les coups de gueules mal expliquées et écrit à la hâte pour se rendre intéressant – je n’en peux plus. Les likes pour le nouveau café à la mode, les vernissages partagés comme des moments formidables pour se montrer et prouver au monde entier – mais quoi en fait ? Que nous sommes importants ? Que nous existons ?

Bon, j’ai envie d’apprécier à nouveau des œuvres d’arts dans mon intimité personnel, sans le partager avec des inconnus sur le net, mélangé à des revendications et des pubs en masse, et des exclamations idiots.
Faire, vivre, construire et bâtir en vrai ne ce fait pas sur internet. C’est un leurre, une perte de temps, une irritation fatiguant et nocif. Le résultat de cette nouvelle façon de vivre ne me convient pas du tout.

Ce qui veut dire que je ferme ce blog bientôt, je continuerais de vivre ma vie, faire mes recherches, écrire, travailler, apprendre et créer. Personne ne doit dire à personne comment il faut faire, des conseils sont souvent inadaptés. Chaque personne peut compter sur quelqu’un pour obtenir ce qu’il veut – lui-même et personne d’autre.

Je sais ce que veut dire de ne pas pouvoir acheter des cadeaux à ses proches à l’approche des fêtes de fin d’année. Mais j’ai toujours trouvé des moyens de faire des cadeaux, de m’habiller mes enfants et moi. J’ai fait énormément de choses pour tenter de faire connaître mes créations ou ceux de mon mari, j’ai écouté des conseils, j’ai été loin dans mes approches, mes rencontres, mes combats, tout pour enfin me rendre compte que les personnes en face de moi savaient exactement à quoi je pouvais leur servir, mais n’avait aucune envie d’écouter ce que je voulais leur dire. Résultat des courses, je me suis retiré de tout ça, j’ai rencontré des « puissants », je n’ai pas fait ce qu’ils voulaient que je fasse, j’ai continué mon chemin et c’était la raison pour laquelle j’avais besoin de ma « Méthode Happy Millefeuille ». Tout réparer, reconstruire et retrouver la joie de vivre et la force de combattre et de créer. Je ne sais qu’une chose : l’argent ne rends pas heureux, c’est vrai, j’ai vue la preuve des nombreuses fois, et je suis confrontée tous les jours à des personnes avec des moyens financiers, stressés, mal dans leur peau, leur vie, leur existence. Ce n’est pas parce que quelqu’un te donne 200 euros de plus par moi que tu va retrouver le sourire et le gout à la vie. Tu va rire à nouveau quand tu aura compris que l’argent est relatif, que tu est plus fort que cette invention humaine destinée à échanger. Mais il y a tellement de façon d’échanger, gagner, construire et faire. Mais il me semble que notre système n’est pas du tout intéressé à ce que ce peuple apprend à vivre avec rien et dans la joie. C’est logique, quand tu trouve des cadeaux fait maison ou chez Emmaüs pas de TVA dans des caisses de l’état.

J’ai confiance dans la vie et je sais que mes enfants vont avoir une bonne vie, car nous allons trouver des chemins ensemble si nécessaire. Mais je sais aussi que nous nous approchons à une forme de voie sans issu et dans chaque fin il y a de la casse si on lutte contre.

Dans des jours à venir je vais me créer un livre souvenir avec mes pages du blog « Happy Millefeuille » car ce sont des premiers textes que j’ai écrit en Français, une langue que j’aime énormément, même si j’écris mes livres en Allemand, ma langue natale.

Je suis resté Allemande, je paie mes impôts sans pouvoir voter dans ce pays, mais je l’accepte car personne ne m’a demandé de venir ici. Voyez ce qu’il va bien, car tout ne vas pas mal, battez-vous pour votre vie, pas pour des idées des autres, pensez à vous et ce que vous voulez vraiment. Si vous ne trouvez pas de réponse à ces questions, c’est vrai, je vous plains et je comprends pourquoi vous aller lancer des pierres pour casser des objets.
Je ne suis pas venu pour changer le monde, juste faire ma vie. Ce n’était pas évident de tout construire en partant de rien, sans contact et piston, sans diplôme ou orientation, juste avec un peu de sens pratique et pas peur d’aller bosser. Je m’en moque de ne pas être quelqu’un dans cette société, juste une « vendeuse qui se débrouille », j’ai trop de chose à faire pour continuer à perdre mon temps sur internet.

Prenez soi de vous, sinon – allez au diable.

Publié par 2 commentaires

Happy Millefeuille fait grève

Happy Millefeuille fait grève

Arrêt momentané du blog sans préavis déposé sur une durée indéterminée.

C’est mon deuxième jour à la maison et j’ai pris la décision de suspendre mon blog pendant un moment. Happy Millefeuille fait grève, eh oui, c’est comme ça. Je vais vous expliquer pourquoi et sous quelles conditions. Je ne veux absolument pas lancer un débat politique et je vais ne pas répondre aux commentaires.

La raison de cet arrêt : les grèves tout simplement.
Donc il n’est pas question de savoir si je suis pour ou contre, je vais juste me tenir aux faits et l’impact sur ma vie.

J’ai commencé à développer ma méthode « Happy Millefeuille » il y a quelques temps de ça et je tiens à le continuer et à retravailler avec. Se focaliser sur ce qui va bien.
Bon.
Maintenant, tenir un blog est une sorte d’engagement et nécessite un certain temps en dehors notre temps de travail rémunéré.

Actuellement c’est la crise en France et nous sommes touchés par des mouvements sociaux. Beaucoup de gens aux infos et parmi mes copains me disent qu’il est important de faire grève pour se faire entendre et ça vaut le coup de faire un petit effort ensemble pour se soutenir.
Je vais vous parler de ce que veut dire ce « petit effort » dans la réalité.
En fait ça veut dire concrètement mettre 3 heures et 35 minutes pour se rendre au travail (et pas 20 minutes à 1 heure supplémentaires du trajet habituel). Et ce ne sont pas trois heures tranquilles pendant lesquelles on pourrait lire par exemple. Non, c’est des heures d’attente pour un bus coincé entre une foule d’autres personnes avec des personnes qui donnent des coups de pieds et poussent avec violence les autres pour monter dans le bus. Voir même des agressions sexuelles avec des frotteurs, j’en ai eu un collé à ma cuisse comme un lapin en chaleur qui me riait aux nez parce que mes tentatives de l’afficher pour lui taper la honte n’ont pas fonctionnés. « Tiens-toi tranquille, la grande ! et arrête de gueuler ! » Voilà les mots des autres à côtés de moi, hommes et femmes, tous dans le même bateau en train de se battre pour une place dans un bus. J’ai littéralement disjoncté ! Sans aller dans des détails j’ai poursuivi mon chemin pour aller au travail dans un état qui vous pouvez peut-être imaginer. Plus de trois heures de trajet de la sorte veux aussi dire pas d’accès aux toilettes ni boire de l’eau et se tenir débout coute que coute. Nerveusement je n’étais pas capable de finir ma journée de travail et je suis parti deux heures et demie plus tôt en prenant sur mes heures supplémentaires. Mes repas je les avais vomis et j’ai pleuré pendant un certain temps, ce qui est en fait très fatigant.

Le retour vers chez moi se représente comme suit : des heures debout dans une foule sans pareil pour attendre des trains direction Melun, dans lesquels on ne peut monter car ils sont déjà remplis. On retient la foule avec des forces de l’ordre et je fatigue évidement. Donc je décide de monter dans un train qui m’amène à 25 kilomètres de chez moi. Il vaut mieux être à 25 kilomètres qu’à 80. Et je peux avoir une place assise. Après près de deux heures de route je me retrouve à Villeneuve la Guyard en Bourgogne et je me rends compte qu’il n’y a pas de bus, ni de co-voiturage dans ce coin. (Encore une petite histoire qui fonctionne pas trop mal pour certains, mais pas pour tous.) Alors je m’approche d’un petit café-bar pour me reposer un peu, recharger mon portable, boire quelque chose et attendre jusqu’à ce que quelqu’un pourrait venir me chercher. Mais en m’approchant je constate la présence exclusive de mecs qui m’ont déjà repéré à travers des vitres du café. Non merci, je le sens pas du tout, je poursuis mon chemin à pieds, la pluie c’est arrêté pour l’instant, Google Maps indique 5 heures de marches et faire du stop à côté d’une route nationale n’est pas la meilleure option pour une femme seule, mais tant pis. J’ai eu de la chance, car une voiture avec une petite famille s’est arrêtée et ils m’ont gentiment accompagné chez moi. St. Christophe a veillé sur moi en fin de compte. Je suis arrivée chez moi à 20 heures 24.

Aujourd’hui je suis sous calmant pour pouvoir manger à nouveau et garder ma nourriture. Mon médecin traitant m’arrêté pour le reste de la semaine. Lundi je vais reprendre mon travail et faire ce « petit effort » pour le combat des autres qu’il faut comprendre … euh, c’est qui veut dire concrètement que je vais partir de chez moi vers 6 heures du matin pour rouler 25 kilomètres pour reprendre le train de Bourgogne direct Paris. Il faut que je paye un supplément de 15 euros par trajet en plus de mon Navigo plus les carburant bien entendu. Je vais proposer mon trajet en co-voiturage, mais pas sur un site, car je ne voudrais emmener que des femmes. Vous comprendrais …

Mon travail débute à 10 heures 20 et se termine à 18 heures 30 si tout va bien. Je travaille à plein temps car j’ai des responsabilités financières envers ma famille. Je ne travaille pas juste pour m’occuper …
Je vais donc devoir quitter mon poste plus tôt pour retrouver ce train direct pour la Bourgogne. Et rentrer chez moi après 20 heures.

Bon, ce « petit effort » supplémentaire pour la « bonne cause humanitaire » va m’enlever du temps pour ma famille, moi, mes recherches, passions, ma maison, donc pour commencer : Happy Millefeuille fait grève aussi.

Parlons privilèges. J’ai râlé après ce que j’ai dû endurer et la réaction type me faisait comprendre que j’étais privilégié et que je ne devais pas râler pour si peu.
Bon, pour la petite histoire, je suis arrivée à Paris comme une immigré sans argent il y a bientôt 23 ans et je ne connaissais absolument personne. Tout ce que je me suis construite c’est grâce à mes efforts et le seule véritable bon conseil qu’on m’a donné un jour est venu d’une femme de ménage qui me propose encore aujourd’hui du café de temps à autre et on parle ensemble. Elle m’a dit qu’il faut prendre sa place dans la vie comme dans une rame de métro trop pleine – les gens sont obligés de laisser une petite place. Cette femme est adorable, je ne comprends pas toujours tout avec son fort accent d’Afrique du Nord, alors on rigole ensemble et on boit un café vite fait en cachette.

Pour ma présence sur internet j’ai à un moment donné abandonné mon vrai nom et commencé à écrire sous différents pseudos. J’ai tout donné pour un projet musical, l’écriture, la photo. Avec des bons conseils de pleins de personnes, surtout des hommes, qui parlait de faires des rencontres et s’ouvrir aux opportunités (sous-entendu : si on couchait ensemble, ça pourrait arranger tes soucis d’argent et t’aider dans ta carrière artistique).

… euh … c’était comment déjà ? Hashtag #metoo #balancetonporc et « faire des petits efforts »

Et maintenant je me trouve devant un point mort. Ce blog perd tout son sens pour moi. Il ne m’apporte rien pendant cette période de souffrance et de galère.

Les réactions des gens autour de moi suite à mon agression sont très parlant et je vous préviens. Si ça ne vous est jamais arrivé sachez qu’il y aura pas grand monde pour vous aider ! Tout le monde détourne le regard ou vous noie sous des conseils idiots pour se débarrasser de vous et se donner bonne conscience. Je dis bien : TOUT LE MONDE ! Seulement mon médecin m’a réellement écouté – il est obligé, je le paie pour ça et je l’ai choisi comme médecin traitant. Mes filles écoutent aussi, mais ce sont mes filles ! Je tiens à les protéger au maximum et ne veut pas les accabler par mes galères. Mais les autres sont trop occupés avec leur vie et leurs opinions ou bien content de ne pas être si proche que ça de moi finalement car une agression sexuelle ou pire un viol ça fait toujours tache.
J’ai même entendu dire que je devais faire attention la prochaine fois et ne pas me défendre trop violent, je pourrais blesser mon agresseur et il pourrait porter plainte contre moi. (Mais bien sûr, j’en prends bien note de ton conseil à la con !)

Pour l’instant je délaisse mon blog et ma présence sur Facebook, probablement même sur Instagram. Ça ne me sert strictement à rien en ce moment. Je vais continuer étudier mes pierres, lire mes livres, boire du thé, même faire un voyage et prendre des photos, mais comme avant Internet. Je vais faire une détox des réseaux sociaux et voir ce que ça donne. Tant pis si je perds des abonnés. Entre nous – la plupart s’abonnent uniquement à un compte Insta ou WordPress pour attirer l’attention sur ce qu’ils ont à vendre eux. C’est comme faire une expo – on rencontre un max de pique-assiette qu’ils vous laissent tous leurs cartes de visites afin que vous alliez voir leurs trucs à eux, mais pendant ce temps vous ne vendez rien. Mais en attendant vous êtes content car vous croyez aux rencontres, aux ouvertures … mon œil !

J’avoue, j’ai envie de revivre un peu comme avant – sans réseaux sociaux. Prendre des photos pour la beauté de la chose sans se demander si ça plaît à sa communité, ses followers … faire des dessins et des peintures juste pour moi, sans les partager avec le plus grand nombre de visiteurs, sans être instagramable, me balader quelque part sans penser quelle image ça va donner pour mon profil Facebook et Instagram et je vais voir ce que ça donne.

En attendant, au revoir et prenez bien soin de vous ! Protégez vos filles, vos enfants, pensez aux femmes et parlez de tous ce qui ne va pas, même et surtout si ça dérange.

Publié par Laisser un commentaire

Objectif Zéro Déchets

Obectif Zéro Déchets

Sur beaucoup de blogs on en parle : l’objectif Zéro Déchets ! Et je suis impressionnée comment certains y parviennent vraiment bien. De mon côté les choses avancent plutôt doucement, je dois l’avouer. Les habitudes, l’emploie du temps, les envies des uns et des autres dans la famille. Quand on travaille à plein temps ce n’est pas vraiment évident de fabriquer tous les jours les cookies nécessaires pour le goûter des enfants. Mon magasin vraiment écologique n’est pas facile d’accès pour moi, dont je me retrouve régulièrement avec des gâteaux achetés en grande distribution avec les emballages qui vont avec. Sans culpabiliser bêtement il suffit de garder en tête que les emballages ne sont pas gratuits. On les paie, tout comme le marketing qui va avec. Donc ce n’est pas un effet de mode de réfléchir au zéro déchet dans un ménage. On le fait pour la planète et en fait aussi pour son portefeuille.

bougie-zc3a9ro-dc3a9chet-3_hd.original-1

Alors encore une fois je me focalise sur ce qui va bien (méthode « Happy Millefeuille » oblige !), et je regarde ce qu’on peut faire. Comme par exemple garder les emballages de ses œufs pour les utiliser pour faire pousser ses semis. Ça tombe bien, la saison commence tout doucement. C’est le moment de mettre en terre certaines graines si on veut faire pousser ses légumes. Bien entendu ce n’est pas évident de faire pousser la quantité nécessaire pour toute une famille dans un petit espace, mais je pense que l’expérience et l’apprentissage de faire pousser des choses qu’on aime manger ne peuvent être que bénéfique. Il est important de réapprendre à savoir faire des choses soi-même.

Ensuite – j’aime beaucoup des bougies et je ne jette plus les restes. Quand j’ai suffisamment de cire il suffit de la faire fondre dans un bain de marie, ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles et réutiliser les verres par exemple qui ont servi à contenir des confitures. Il suffit de se procurer un rouleau de mèche pour bougie et les petits médaillons pour faire tenir la mèche droite dans la cire chaude. Ces éléments sont faciles à trouver dans des rayons de bricolage ou sur internet. En plus c’est une belle expérience que j’ai envie de tenter à nouveau avec d’autres combustibles pour bougies. Une histoire à suivre.

Pendant que j’étais occupé avec ma cire et mes mèches j’ai demandé à mes filles ados de faire une tarte aux pommes, car dans notre panier à fruits un certain nombre de pommes n’avaient plus l’air très appétissants. Bien entendu on ne les jette pas, ils sont parfaits pour une tarte.

Vous voyez, il est important de garder certaines idées en tête, même ou surtout si on ne parvient pas à les réaliser dans leur totalité toute de suite. Chaque petit pas est un avancement et le tout est plutôt satisfaisant à réaliser.

Vous avez aussi vos expériences avec l’objectif « Zéro déchets » ? N’hésitez pas à laisser vos commentaires !

Publié par Laisser un commentaire

Happy New Year 2018

Happy new year 2018

Enfin je m’accorde un peu de temps pour souhaiter à mes lecteurs de ce blog une bonne et heureuse année 2018 ! Nous avons jusqu’à la fin du mois de janvier pour le faire à ce qu’on dit. Je vous souhaite Santé et Bonheur surtout, le reste va suivre et il ne faut jamais oublier que nous sommes maîtres de nos vies. Je ne vais pas aller par les quatre chemins, certains ont pu constater l’évolution et les changements de mon blog. J’ai laissé tout l’historique depuis le début pour ceux qui ont envie de se faire une idée du chemin parcouru.

En ce moment je suis très occupé à garnir mon magasin en ligne avec ma première collection de pierres et de cristaux. En tant qu’amatrice de litho thérapie j’ai envie de partager cette passion avec vous et c’est pour cette raison que j’ai décidé de choisir quelques pierres et les proposer à la vente. Une nouvelle aventure qui commence et j’aime particulièrement l’idée qu’il reste tellement à apprendre qu’on n’a jamais fait le tour de la question. Tout reste à faire, à découvrir. Et c’est justement cet état d’esprit que j’ai envie de partager aussi à travers ce blog.

Pas plus tard qu’hier soir pendant une émission de grande écoute à la télévision ils annoncent une sorte de révolution dans l’histoire de l’humanité comparable à l’arrivée des machines à vapeur ou l’électricité par exemple – l’arrivée de l’intelligence artificielle dans nos vies. J’avoue que ce constat m’a vraiment déçu. Qu’il existe des robots informatisés de plus en plus performants dans le développement de beaucoup de domaines est une chose. Mais la comparaison au moment de l’arrivée de l’électricité par exemple est selon moi pas juste. Car ces robots n’aident pas vraiment l’humanité dans son ensemble à progresser, se soigner, se déplacer, étudier, se tenir chaud et s’alimenter. Il s’agit la probablement encore une fois d’une évolution et production pensée dans un sens unique pour apporter du profit à ceux qui sponsorisent l’affaire. Et pourquoi s’en réjouir de l’existence de machines qui correspondent à des idées d’humains pour nous faciliter l’interaction avec nos banquiers, assureurs, réceptionnistes, peut-être même analystes et en tant que prostitués. Ce ne sont rien d’autre que des machines qui exécutent ce qu’on leur demande de faire et qu’il suffit de débrancher pour s’en débarrasser.

Mes propos semblent peut-être négatifs, mais je suis seulement révoltée. Selon Krishnamurti l’humain doit être révolté pour devenir libre.

Je suis donc réellement déçu de la définition de l’arrivée de l’intelligence artificielle comme une révolution dans notre société. Je m’attendais à mieux. Quand j’étais plus jeune et j’apprenais en cours d’histoire les dates des grandes révolutions j’espérais secrètement un jour de pouvoir vivre un tel évènement. Et nous sommes en plein dedans. Bon, et si l’humanité s’était trompé d’ordre de l’arrivé des choses ? Je veux dire que l’histoire nous a appris beaucoup de nos erreurs, nous savons en gros comment nous guérir, nous nourrir et nous instruire. Selon une logique de bon sens on pourrait commencer à travailler sur l’humain et son développement, pour devenir plus, plus humain, plus sage, plus puissant dans des domaines inexplorés de nos pauvres cerveaux laissés vides. Vide, le contraire de plein. Je sais que les points que je viens de mentionner concernant nos soins, l’alimentation et l’instruction sont pure théorie. Eh bien, justement, l’arrivée de robots qui remplacent des humains dans beaucoup de domaines est insensé. Il s’agit juste d’images auxquelles les humains ne correspondent pas et sont une sorte de preuve que concevoir une société superficielle nous apporte pas de vie. La vie c’est autre chose. L’humain est capable de vivre autrement, sinon il n’aurait pas survécu jusqu’à aujourd’hui. Et il a surtout survécu parce qu’il est capable de vivre l’instant présent, sans savoir ce que demain va lui réserver, si sa famille va pouvoir vivre ou non, si l’année suivante va être prospère ou pas. L’humain peut développer de la créativité en tellement de domaines, danser autour d’un feu, observer la nature, s’en inspirer, faire son allié, faire des erreurs et apprendre, transmettre, se battre, se réconcilier, aimer, se souvenir et surtout percevoir la beauté de la planète qui nous sers d’habitat.

J’avoue que j’éprouve un certain plaisir quand je parle à ma banquière, une secrétaire, une institutrice, ma boulangère (tiens, curieux, spontanément je n’ai nommé que des femmes dans ma liste d’exemples …) et je parviens à savoir un peu plus sur elles, leur façon de voir le monde, les changements des saisons et l’évolution de leurs vies et de les voire sourire pour le simple fait d’être reconnue en tant qu’humain. Si un jour je me trouve en face d’un robot, même hyper sophistiqué et dans son domaine plus malin que moi, je me demanderais comment lui faire un court-circuit et de l’arrêter tout simplement.

Maintenant je me demande pourquoi je n’ai nommé que des personnages féminins dans mes exemples ? Probablement parce qu’il me paraît plus facile de communiquer avec elles. C’est certainement aussi une petite explication sur le développement de nos blogs, nos comptes Instagram, nos échanges et nos persévérances. La majorité de blogs que je lis et des personnes qui me suivent sont des femmes. Nous ne sommes pas toujours d’accord et avons des points de vue tellement différents, des approches et des histoires souvent opposées, mais on apprend, on fait des choses « qui ne servent à rien », juste parce que c’est beau ou intéressant. Les gens qui savent s’occuper des enfants sont doués pour ça, faire et répéter des choses ingrates, mais continuer malgré tout et agrémenter le quotidien avec des petits bonheurs, des plaisirs, la beauté et de la grâce. Des choses qui font de nous des humains, qui nous rendent fort, qui nous font grandir et aident d’autres à grandir, se reposer, se soigner. Inventer des histoires, des peintures, des bijoux, des dessins, des sculptures, juste pour apercevoir un peu de notre être qui parle à quelqu’un d’autre. Ou planter des fleurs pour comprendre les cycles des saisons et voir des abeilles arriver. En ce qui concerne l’humanité je peux trouver d’innombrables exemples pour illustrer l’utilité d’un humain pour un autre humain et son environnement. Et je pense que c’est là-dessus qu’il faut se focaliser.

Dans cette idée je vais dons continuer à faire vivre mon blog et ma méthode « Happy Millefeuille ».

Je vous souhaite à toutes et à tous une très belle année remplie de joie, de projets, de force, de créativité, d’humanité, de musique, de bonnes lectures, de bienveillance, d’amitiés et d’amour.

Bien à vous,

Lucie C.

P.S. Je doute qu’une machine pourrait écrire comme ça …

Publié par 2 commentaires

Mon nouveau blog et moi !

Mon nouveau blog et moi 2

Bientôt je vais pouvoir fêter les deux ans d’existence de mon blog « Happy Millefeuille » et quand je regarde mes premiers articles je suis vraiment touchée car je sais exactement comment je me suis sentie à cet époque. J’avoue que je suis fière du chemin que j’ai parcouru depuis et je peux me féliciter moi-même car c’est moi qui ai créé tout ça. Le début du blog c’était un véritable renouveau après un période très éprouvant et chaotique. J’ai décidé de me relever et de faire quelque chose sans trop savoir à quoi ça allait ressembler, mais je dois dire que le résultat du moment est vraiment sympathique.

Ecrire pour soi pour mieux appréhender la vie et le quotidien, focaliser sur les choses extraordinaires qui peuvent nous arriver tous les jours mais on a pris l’habitude de ne pas leur donner l’attention qu’ils méritent. La bonne nouvelle est que les habitudes se changent et avec ça on change notre façon d’apercevoir des choses.

Mon nouveau blog et moi 1

Du coup je continue avec mon plaisir égoïste de tenir ce blog, partager mes histoires et idées avec vous, car au fond de moi j’ai envie que vous vous disiez, que vous pouvez faire tout simplement pareil, mais à votre façon. C’est vraiment sympa d’apprendre sans arrêt et développer des nouvelles idées. Pour l’heure je me suis mis dans la tête que j’allais changer le design de mon blog, afin que chaque visiteur puisse piquer ce qu’il a envie de découvrir. Je n’aime plus trop l’idée des articles qui se suivent et passent aux oubliettes après un certain temps. Du coup l’histoire de « Happy Millefeuille » reste intacte.

Pour la même raison j’ai créé un groupe à moi sur Facebook car je trouve que souvent les articles disparaissent et on a envie de les lire peut-être plus tard. Même si on n’est pas connecté tout le temps. Il faut prendre son temps pour en gagner et savourer les étapes. Voilà !

Si vous avez envie de jeter un coup d’œil vous êtes les bienvenues.

Mon nouveau blog et moi 3

Un de mes prochains challenge est de lancer une newsletter. Mais n’ayez crainte – je vais publier une seulement tous les trois mois. Trop d’info tue l’info ! J’ai observé que j’étais beaucoup plus attentive à des newsletters qui tombent dans ma boîte mail d’une façon espacée. Les autres finissent généralement à m’agacer …

J’espère que le nouveau design vous plaît et que vous retrouvez vos marques.

Qui d’entre vous partage ce sentiment de renouveau quand il prépare un nouveau look pour son blog ?

Mon nouveau blog et moi 4

Publié par 2 commentaires

Mes nouveaux thèmes pour le blog !

Mes nouveaux thèmes

Hello tout le monde ! Le moment est venu pour revoir certains choses sur mon blog. Avec le temps je me suis aperçu qu’il a certains sujets qui font partie de ma vie, qui apportent leur part de bonheur, de bien-être et que je n’ai jamais mentionné, ou bien que je ne traite pas comme il faut. Je m’explique, vous allez comprendre.

Premièrement il s’agit du yoga. Je pratique le yoga depuis bientôt trois ans et je n’ai jamais osé d’aborder le sujet. Je crois que les images des sites assez professionnels m’ont tout simplement impressionnés. Je ne suis toujours pas certaine de pouvoir fournir mes propres photos pour illustrer mes positions de yoga, mais je vais pouvoir partager avec vous mes expériences et mes découvertes. Je pense que ça peut être aussi intéressant de raconter comment je suis venue à faire cette pratique et comment j’ai progressé. Il est également intéressant d’observer les changements que ce genre de sport peut entraîner. Ainsi le fait qu’on s’ouvre à un nouvel univers et ça c’est vraiment sympa.

yoga

Deuxième – les livres ! D’accord, j’ai mentionné que j’aime lire et j’ai aussi partagé certains titres sur ce blog, mais je ne me suis jamais pris par la main d’écrire une vraie présentation pour un livre tout simplement. Je pense qu’il est temps de remédier à ça et aussi de faire un peu d’ordre dans toutes mes lectures aléatoires.

books

Troisième – la Litho thérapie ! Je suis attirée par la beauté des pierres depuis toujours mais j’ai commencé depuis peu de donner un nom à cette passion, d’étudier les différentes pierres et leurs bienfaits. Je pense que cette nouvelle quête peut être intéressant à partager avec vous.

gemstones

Quatrième – Les huiles essentielles ! Quand j’ai raconté à mes filles que je me suis acheté mon premier brûle-parfum en terre cuite à l’âge de quinze ans et j’ai commencé à mélanger mes huiles pour les diffuser dans ma chambre, elles m’ont regardé avec des grands yeux. Eh oui, cette passion me poursuit depuis beaucoup d’années et ce n’est pas un effet de mode de la maman quarantenaire.

essential oils

Cinquième – alors là je vais dévoiler un petit secret : je collectionne des jeux de Tarot. Je me suis acheté mon premier jeu de Tarot très jeune avec mon argent de poche et j’ai été fasciné par le monde des cartes. Ça aussi n’est pas nouveau pour moi, mais il me reste tellement de chose à apprendre, à approfondir, à rechercher et j’ai envie de partager ça sur mon blog. Tant pis si ça ne plaît pas à tout le monde, mais les jeux de Tarot sont une source d’inspiration et de plaisir pour moi. Alors ils ont leur place ici aussi.

tarot

Sixième – les plantes ! tout au début du blog j’avais tenté de faire pousser des plantes mais je n’ai pas su gérer l’histoire. Après mon voyage en Grèce le jardinage et des plantes sont venu comme un déclic, une évidence et je suis très heureuse de la première année passée avec des nouvelles plantes et le développement de mon mini-jardin.

plants are friends

Bon, vous voyez que sur mon blog peut y avoir un léger changement mais ça fait partie de mon chemin perso de ma « Méthode Happy Millefeuille ». Donc pas d’inquiétude, tout va bien et pour bien illustrer l’acheminement de cette évolution je vais laisser l’historique du début de ce blog en ligne. Je pense qu’il est important d’observer les tournants  qu’un travail personnel peut prendre.

En tous les cas j’ai hâte de partager avec vous mes articles sur des sujets pas encore abordés, mais important à mes yeux. Donc un blog devrait selon moi remplir sa fonction premier – amuser, partager, échanger.

A très bientôt !

… et encore un grand Merci à GIPHY pour ces illustrations !!!

Publié par 2 commentaires

Sunshine Award

Sunshine Award

Aujourd’hui je vais partager avec vous ma participation à un “Sunshine Award”. Il était grand temps que je m’y colle d’autant plus que je me suis dévouée à écrire le tout en français et en anglais. Du moins – j’essaye. Rassurez-vous, les invites, vous faite comme vous voulez. Mais comme j’ai été invite par mon amie Karla et ses questions ont été rédigés en Anglais je tenais à jouer le jeu.

Tout d’abord un immense Merci à Karla d’avoir pensé à moi. Nous nous sommes rencontrés dans la vraie vie au boulot et de temps en temps nous trouvons le temps de papoter et rigoler sur nos expériences dans le domaine du blogging. Je trouve son blog incroyablement pro – je suis impressionée!

Et voici les questions de Karla pour ma participation:

  1. Pourquoi j’ai commence le blogging?

J’ai commencé à tenir ce blog car j’avais besoin de créer de la distance pour moi et mes projets personnels. J’avais donné beaucoup de temps et d’énergie et je me suis senti arrivée à un point mort où plus rien n’avançait. Du coup j’ai décidé de me focaliser sur des petites choses positives dans ma vie et de les partager aves d’autres sur mon blog. Je pense que dans notre époque par moment trouble et préoccupante il est important pour chacun de trouver son petit havre de paix et de prendre soin de nous-même. Après trois mois de blogging journalier j’avais constaté un changement positive dans ma facon d’apréhender des choses. Du coup j’ai commence à partager cetre expérience avec d’autres dans ma “Méthode Happymillfeuille”. (En tant qu’Allemande c’était également nouveau pour moi d’écrire mes idées en français …)

  1. Quels sont tes trois bloggeurs préferés?

Ma Blogangel Cynthia avec ses 1001projets car je me retrouve des fois dans ses recherches et ses interrogations. J’adore ses projets qu’elle mets en valeur avec simplicité et accessibilité sur son blog.

« La nouvelle Eloïse » – elles est bavarde et ses textes sont sans filtre et j’adore ça. Elle dit ce qu’elle pense et ce qu’elle ressens et ça nous fait du bien.

Deedee – j’adore ce blog, cette « Grande » qui malgré son succès reste toujours simple – je pense que c’est la base de son succès de toute façon.

  1. Qu’est-ce que tu apprécies le plus dans un voyage?

Dans ma jeunesse j’ai voyagé en Europe, mais aussi dans un groupe de musiciens, j’ai fait partie de l’orchestre de ma ville natale en tant que deuxième violoniste, alors pendant les vacances nous avons fait des voyages en Italie, Angleterre et au Danemark pour donner des concerts. Pour moi un voyage sans avoir un lien avec les habitants n’a pas beaucoup de sens.

Quand j’ai eu vingt ans j’ai décidé de visiter Paris et c’est en quelque sorte un très long voyage car j’y travaille toujours. Quand j’ai la possibilité de voyager à nouveau j’adore apprendre au maximum sur les habitants, leur culture et leurs habitudes. J’aime rester le plus humble que possible quand je suis dans un endroit étrangere car c’est la moindre des choses pour un voyageur. En plus ça nous ouvre beaucoup de portes.

  1. Quelle pays/ville tu recommande de visiter?

J’ai adoré la Grece et l’île de Rhodes que j’ai découvert récemment avec mon mari et nos enfants. Nous avons été très impressionné par la façon de vivre des habitants, leur nature et culture. Ils font tout avec ce qu’il y a leur disposition et sont très accueillants envers des visiteurs.

  1. Quelle est la chose la plus exitante que tu as fait?

Il y a quelques années de ça j’ai été invité à participer à une fête de fin d’année sous le thème de 1001 nuits. La fête avait lieu dans une des dernières étages du Rockefeller Center à New York. J’ai trouvé mon costume et les accessoires dans des petites boutiques dans le 18ème arrondissement à Paris. C’était incroyable de découvrir les deux villes quasiment simultané de cette facon.

Aussi quand j’avais décidée d’aider à produire un album de musique de mon mari

Ou quand j’ai écrit quelques Nouvelles et romans fantastiques qui ont trouvé un petit éditeur qui m’avait invité à participer au salon du livre à Leipzig. C’était incroyable!

Mais je dois avouer que je suis très proche de la nature et pour moi c’est toujours très exitant de redécouvrir la nature ou faire une balade à cheval en forêt ou simplement planter des choses et voir pousser à la maison ou dans son jardin.

  1. Quelle est ta nouriture préferé?

J’adore la cuisine méditeranéenne! Simple et savoureuse! Mais j’aime aussi la cuisine chinoise et japonaise. La cuisine indienne est incroyable aussi … j’adore manger!

  1. Quelle est ta prochaine destination de voyage?

Le sud de la France près de la frontière espagnole.

  1. Un livre que tu recommande en tous les cas?

J’adore lire et il y a tellement de livres que j’aime! Je ne pense pas que c’est facile de conseiller un livre car souvent un livre doit être lu au bon moment. Mais si je devrais recommender un livre fantastique avec pas mal de philosphie dans l’histoire je dirais “L’histoire sans fin” de Michael Ende – un livre qui doit être lu au moins une fois dans une vie ….

  1. Comment tu te décrirais en trois mots?

Curieuse, déterminé et un peu folle.

  1. Quelle était ton experience la plus agréable d’un voyage?

Notre dernier voyage en Grece avec mon mari et mes enfants.

  1. Qu’est-ce que tu aime le plus dans le blogging?

J’adore lire et découvrir d’autre univers de bloggeuses, leurs avis et leurs experiences. Et on apprend à être précis quand on veut partager quelque chose sur son blog.

 

Et maintenant mes questions :

  1. Quelle est l’importance du blogging dans ta vie?
  2. Pense-tu que le fait de blogger a changer quelque chose dans ta vie?
  3. Quel serait ton projet le plus extraordinaire dans ta vie?
  4. Préfère tu lire des livre ou découvrir des films?
  5. Quel est ton endroit préféré pour faire du shopping?
  6. Et des animaux? Tu vis avec des animaux de compagnie?
  7. La vie à la campagne ou citadine? Qu’est-ce que tu préfère?
  8. Le sport fait parti de ta vie?
  9. Une journée parfaite pour toi devrait être comment?
  10. Ton voyage parfait ressemblerait à quoi et quelle destination?
  11. Pour ta maison tu préfère quel style de déco?

Mes nominations vont à:

  1. Cynthia avec son blog 1001 projets
  2. Magalie et son blog « La nouvelle Eloïse »
  3. Frau Pruno et son blog « Escarpins et Marmelade » – pour ses partages de la vie d’une maman d’aujourd’hui et son humour allemande.
  4. Beatrice Lise et son blog « Zenitude profonde – le mag » – toujours informatif et enrichissant. J’adore lire son blog.
  5. Les conseils de Ponine – elle partage ses conseils et expériences pour écrire un roman

Happy square

First of all, a huge Thank You to Karla to invite me to be a part of the Sunshine Award! She is a lovely person and I love her blog, it looks so fresh and professional what she is sharing on it! I have meet her in real life on my job and sometimes we share our experiences about blogging and Co.

Her Questions to me :

  1. Why did you start blogging?

I started blogging because I needed to creat distance between myself and some very important personal projects. I spent a lot of time and energy in those projects and I felt like arrived at a point where nothing could continue. So I decided to get focused on little things in my life, those are just great and easy to share and understand with other people. I think we live in a very strange time very we have to be careful about ourselves and find moments to keep calm and stay positive. After three months blogging every day I realized that my mind had changed a bit and I started to develop a system to share my experience with other people – this was the beginning of “La methode Happy Millfeuille”. (I have to explain that I was born in Germany and I started writing my ideas in French …)

  1. What are your three favorite blogs or bloggers?

I love the work of my blogangel Cynthia.

« La nouvelle Eloïse » – she is my neighbour and friend and writes down what she thinks without a filter.

Deedee – she is a star for me and I love her coolness and style.

  1. What is that you like most about travelling?

When I was young I traveled in Europe with my parents and with other people making music in an orchestra. I used to play violin. I loved the idea when traveling was connected with something like work or research. I didn’t understand the sense of going to a place without being involved in the local life. When I was 20 I decided to discover Paris, it was a long journey because I’m still working in this beautiful city. When I have the chance to travel again I love to start learning as much as possible about the people and the country where I’m staying. I think that is at least what we can do as foreigners – to be humble and to say thank you to the ones there are living in the visited place. And this is an easy and nice way to get connected to other people.

  1. Which country/city/place would you recommend to visit? and why?

I love Greece, I discovered the Rhodes island during my last trip with my husband and kids. We are still so impressed from those people deeply connected to their country, the nature. They make everything with few and seemed very independent in their minds. And very pleased of welcoming foreign people. 

  1. What’s the most exciting thing you ever done?

A few years ago I had the chance to get invited to a huge party at the top of the Rockefeller Center in New York. We all were supposed to come with a costume, the theme of the party was 1001 nights. I went to great small store in Paris 18th district to choose something nice to wear. And it was a great moment to discover both cities almost at the same time …

I decided several years before to produce my husband’s music album …

I wrote fantasy novels and was invited by my editor to be a part if the great book fair in Leipzig in Germany – that was crazy!

But I have to tell that I have a great passion for nature and horses so I feel it’s always very exciting to discover the forest, meet a horse for a ride or make a new plant grow in your house or garden.

  1. What’s your favorite type of food?

I love Mediterranean food! It’s so tasty, easy and healthy, colorful. But I love the Japanese and Chinese food to. Indian food is great to … I thing I love eating!  

  1. What’s your next destination?

Go back to the south of France, near Spain.

  1. A book that you will definitely recommend?

I love reading books and there are so many that I love. So, it’s not easy to recommend one special book because I think every book has to be reed at the right moment. But if you really want to read a book with a fantastic story and a lot of philosophies I recommend “The never-ending story” written by Michael Ende.

  1. How would you describe yourself in three words?

Curious, focused and a bit crazy.

  1. What was your best travel experience?

My last trip to Rhodes in Greece with my husband and girls.

  1. What is that you like the most about blogging?

To discover and read about other people and opinions, you discover and learn a lot about things you are already interested. And you learn to get precise and make it nice so you can share your ideas with other people.

My questions:

  1. How important is blogging in your life?
  2. Do you think that blogging has changed something in your life?
  3. What is or would be your greatest personal project?
  4. Do you prefer reading books or discover movies?
  5. What is your best shopping spot?
  6. What about animals? Do you live with pets?
  7. Countryside or City life? What do you prefer and why?
  8. Is sport a part in your life?
  9. What would be a perfect day for you?
  10. How would look like your best trip and where you love to go?
  11. What kind of decoration you love for your home?

My nominations:

  1. Cynthia with her 1001projects. She is my blogangel and I love her blog, always interesting and fun.
  2. Magalie with her blog « La nouvelle Eloïse » – she’s my friend and Neighbor and loves books, write her own novel, talks about family life and shares her ideas and opinions. 
  3. Frau Pruno, known as Ecarpins et Marmelade – I love her German humor! Her blog is all about family, friends, mixed with culture, travel and work.
  4. Beatrice Lise with her Zenitude profonde – le mag – her blog is great about culture, books and Paris.
  5. Les conseils de Ponine – she writes about how to write a book and shares her experiences on her blog.

I wish you all a lovely time!

All the best!

Lucie C.

 

Publié par 2 commentaires

Joyeux retour sur mon Blog !

Joyeux retour sur mon Blog !

Salut les amis ! J’espère que je n’ai pas été absente trop longtemps ! Ceux et celles qui me suivent sur Instagram savent qu’en réalité je ne suis jamais très loin, plutôt fidèle et que je poursuis ma route de recherche et de trouvailles de petits bonheurs du quotidien.

J’avais commencé à écrire ce blog pour prendre des distances avec certains évènements de ma vie privée et aussi de nos vies à nous tous. Les soucis liés à des attentats, des guerres, la conjoncture, l’environnement et j’en passe, nous touchent tous, alors il faut faire face d’une façon ou d’une autre et surtout développer des stratégies personnelles pour se préserver, renforcer et persévère.

Après quelques mois avoir commencé d’écrire « Happy Millefeuille » j’avais constaté un changement positif dans ma façon de voir des choses et d’appréhender la vie. Du coup j’ai commencé à résumer petit à petit dans une méthode ce que je fais, pourquoi je le fais et qu’est-ce que ça m’apporte. Je me suis dit que d’autres personnes pouvaient s’en inspirer.

Je vous invite à jeter un coup d’œil sur ma « Méthode Happy Millefeuille » rassurez-vous, elle n’est pas encore terminée et j’y travaille. Mais l’idée est bien là.

On positive thought

Maintenant j’ai retrouvé un certain rythme de travail si on peut dire, car j’ai pu avancer à nouveau sur un projet d’un roman qui me tient particulièrement à cœur depuis de nombreuses années. Le fait que j’écris en Allemand, ma langue maternelle, ne facilite pas vraiment la chose pour vous, mes chers lecteurs de ce blog. N’empêche que c’est très agréable de voir comment un projet prend forme petit à petit, pas à pas. Les curieux peuvent toujours jeter un coup d’œil sur ce qui est visible de mes « Ravanchroniken » (les Chroniques de Ravan) – une sorte de fresque d’histoires humaines dans le genre de la High Fantasy.

Un univers aussi un peu sombre qui me demande beaucoup d’énergie. Raison de plus de travailler sur des méthodes de garder la pêche et des idées bien organisées. J’essaie en tous les cas.

Ravanchronik

Pour ce qui est la reprise sur mon blog vous allez avoir une sélection de recettes de cuisine que j’ai essayé ces derniers temps, quelques articles sur ma passion pour le thé, des trouvailles dans le domaine du cosmétique bio, des lectures et pourquoi pas aussi quelques trucs sur mes plantations dans mon mini-jardin.

Minijardin

Je reconnais que j’ai un peu laissé tomber de courir les vernissages, pour le simple fait qu’on ne peut pas être partout à la fois. Mais je garde toujours un très bon souvenir de mes balades d’avant.

En tous les cas j’adore me balader quasiment quotidiennement sur mon fils d’actualité de mes abonnements sur Instagram et suivre mes blogs préférés. C’est inspirant, enrichissant et joyeux.

Je vous dis donc à très bientôt et voici une petite sélection de mes blogs et comptes Instagram favoris :

Mama Deko

Emmaüs France

Stefanos K (spécial évasion)

Pretty Books

Of Earth ans Spirit

et mes copines :

Mowgouaille Clabaut

Cynthia Frv

Karlistips LIFE &STYLE

Publié par 10 commentaires

Swap livresque « Happy Millefeuille » du printemps

swap du Printemps

Hello les amis ! Enfin le printemps va devenir réalité, on touche à la fin de la grisaille et on a envie d’y croire car on peut voir les premières fleurs et bourgeons un peu partout dans la nature. Un peu de patience encore et ça y est – le printemps est là !

Always act like you are wearing an invisible crown

Bon, pour fêter ça dignement je me suis dit que j’ai envie d’organiser un Swap sous le signe du printemps avec un dénominateur commun : le livre !

On parle de plus en plus d’échange de livres sur le net et dans les médias – à la librairie et la bibliothèque classique s’additionnent les librairies gratuites des quartiers, le bookcrossing, mais aussi les vide greniers et aussi Emmaüs (je pense que je vais limiter mes présentations de trouvailles chez Emmaüs sur mon Instagram et réserver les articles sur le blog une fois que j’ai lu certains titres).

livres chez Emmaüs

Revenons au fait – en quoi consiste mon premier Swap ?

1. – Echanger deux de vos livres (en bon état!) que vous avez lus et que vous avez apprécié mais que vous donneriez avec plaisir à quelqu’un qu’il aurait envie de les lire également.

2. – Choisir quelques sachets de thé et/ou de tisanes pour accompagner votre petit paquet.

3. – Ajoutez une petite carte faite par vous-même ou choisi sur le thème du printemps.

4. – Petite surprise de vous – une recette de cuisine, un poème, un dessin, une petite trouvaille, un DIY, des petits articles pour bricoler, customiser, s’amuser …

idées de recettes à partager

Vous l’avez compris – j’ai envie d’organiser un Swap qui ne va pas vous ruiner. Faire plaisir avec peu de frais et de découvrir d’autres univers personnels et touchants. Le contenu de votre paquet pour ce Swap ne devrait pas dépasser 6 euros hors les frais d’envoi. Je souhaite inviter tous les bloggeurs et bloggeuses résidant en Europe et tenant un blog en français.

Pour participer c’est simple : vous répondez à mon petit questionnaire ci-dessous et m’envoyez le tout avec votre souhait de participation par mail à

bibimillefeuille(at)gmail.com

avec le titre du message :

« Swap du printemps Happy Millefeuille »

Vous avez du temps pour vous inscrire et à répondre au questionnaire :

Jusqu’au dimanche 9 avril 2017 minuit !

Ensuite je vais mélanger tous les participants façon « Secret Santa » – et tenir informé chacun d’une façon secrète qui est l’heureux élu qui va recevoir votre paquet. L’envoi des cadeaux pour le swap devrait se faire entre le 24 au 28 avril 2017.

we are what we repeatedly do

Et maintenant les quelques questions pour s’inscrire au swap. Ces réponses seront communiquées à la personne qui va préparer vos cadeaux :

1. Depuis quand tu tiens ton blog ?

2. Pourquoi aimes-tu partager tes impressions sur les livres que tu as lus sur internet ?

3. Quel est le plus beau cadeau qu’on pourrait te faire ?

4. Lire représente pour toi …

5. Gourmandises salées ou sucrées ?

6. En dehors la lecture tu as d’autres passions, lesquelles ?

7. Dans le choix de tes lectures tu procèdes comment ?

 

Voilà, pour l’instant c’est tout. Si vous avez des questions n’hésitez pas à m’envoyer un message. Et sachez que je vais me faire le plaisir de participer moi-même à ce swap du printemps.

À très vite !

 

Publié par 2 commentaires

#lazyday

mon-hashtag-favorite

Aujourd’hui j’avais envie de vous présenter mon hashtag favorite #lazyday ! Quand je poste quelque chose sur mon Instagram j’adore glisser ce mot qui désigne une journée de paresse juste pour me rappeler que tout va bien en fait. Le proverbe « le mieux est l’ennemi du bien » veut tout dire pour moi. C’est vrai ! On nous demande tout le temps plus et à quelle fin, je vous voudrais bien savoir? Toujours faire mieux, tenir sa maison, progresser au travail, éduquer ses enfants, se rendre disponible pour sa famille et ses amis, sans oublier son développement personnel bien entendu. Oh là, du calme ! Je dis STOP ! ça va bien un moment mais j’ai envie de vivre aussi de temps en temps – qu’est-ce que vous en dites?

Alors qu’est-ce que veut dire un #lazyday pour moi concrètement ?

lazyday1

À commencer par un réveil tardif un jour de congé par exemple. Naturellement comme toute nana et maman j’ai une tonne de trucs à faire pendant mon jour de congé et je devrais me lever tôt, faire du yoga et de la méditation et préparer un petit déjeuner équilibré et bio et vegan et détox pour toute la famille. Et bien non, je dors ! Car le repos et le sommeil restent la meilleure médecine pour réparer des nerfs et guérir des crèves d’hiver qu’on attrape tout le temps. Donc je me lève tard et je suis tout sourire. Un bon café et c’est parti ! C’est top ! La journée vient à peine de commencer alors je suis large pour faire ce que j’ai à faire. En plus mon chat pose bien dans la lumière du matin, ça fait une belle photo. Les animaux ont leurs moments tout comme nous, il faut savoir saisir l’instant.

lazyday2

Je ne tente pas de nouvelle recette pour faire mon intéressante, je me contente d’un bon moelleux au chocolat, pas photogénique du tout, classique, ennuyeux, mais tellement bon, où une simple tarte aux pommes, car il m’en reste en tas de pommes devenues tout molles que plus personne ne mange – j’adore ! J’ai l’habitude de certaines recettes, donc ils se font un peu tout seul et surtout très vite, ce qui me laisse du temps pour lire ou écrire.

lazyday3

Je lis lentement ! Tant pis si je ne participe pas à des challenges de lecture et dans ma PAL se trouvent quasiment jamais les livres du moment – mais j’adore lire à mon rythme et quand le moment est venu.

lazyday4

Il faut que je vous explique que je travaille sur un projet d’un livre en allemand dans le genre de l’héroïque-fantastique. Un univers un peu sombre qui n’a rien à voir avec mon blog par exemple et qui m’épuise par moments. C’est vrai, le boulot d’un écrivain est ingrat, on travaille seul pendant des mois, voire des années sans certitude d’être lu mais on le fait quand même, en s’applique et on peaufine. Mon blog « Happy Millefeuille » est une bonne échappatoire pour papoter des choses simples et légères. C’est une bonne excuse de prendre en photo des petits détails et de broder autour. Et de laisser l’ouvrage du gros bouquin de côté et de savourer la légèreté d’être.

lazyday5

Bon, d’accord, je tiens mon blog et je m’applique. J’ai même commencé à écrire une méthode pour partager avec mes lecteurs les bienfaits que j’ai constatés sur ma façon de vivre. Mais j’avoue que je m’en moque des fameux 1000 followers attrapés dans le premier mois. Les choses se font dans leur rythme et tout va bien! Je pose ce qui me plaît sur mon Instagram et mon blog et petit à petit le projet fait son chemin. Quand j’ai le temps j’adore me balader sur d’autres blogs mais j’aime surtout la liberté de chacun.

lazyday6

J’aime dessiner et c’est comme tout, on ne peut pas faire tout en même temps. Donc on y va doucement ! En fait j’ai une multitude de choses que je peux faire ou ne pas faire tout en profitant du moment présent. En fait c’est ça pour moi la gentille paresse – de faire à ma façon. Je disais ça comme ça car on peut s’en inspirer. Au lieu de tout le temps regarder ce qu’on n’a pas fait, se concentrer sur ce qu’on est en train de faire et de le savourer. C’est amusant – vous verrez !