Publié par Laisser un commentaire

Objectif Zéro Déchets

Obectif Zéro Déchets

Sur beaucoup de blogs on en parle : l’objectif Zéro Déchets ! Et je suis impressionnée comment certains y parviennent vraiment bien. De mon côté les choses avancent plutôt doucement, je dois l’avouer. Les habitudes, l’emploie du temps, les envies des uns et des autres dans la famille. Quand on travaille à plein temps ce n’est pas vraiment évident de fabriquer tous les jours les cookies nécessaires pour le goûter des enfants. Mon magasin vraiment écologique n’est pas facile d’accès pour moi, dont je me retrouve régulièrement avec des gâteaux achetés en grande distribution avec les emballages qui vont avec. Sans culpabiliser bêtement il suffit de garder en tête que les emballages ne sont pas gratuits. On les paie, tout comme le marketing qui va avec. Donc ce n’est pas un effet de mode de réfléchir au zéro déchet dans un ménage. On le fait pour la planète et en fait aussi pour son portefeuille.

bougie-zc3a9ro-dc3a9chet-3_hd.original-1

Alors encore une fois je me focalise sur ce qui va bien (méthode « Happy Millefeuille » oblige !), et je regarde ce qu’on peut faire. Comme par exemple garder les emballages de ses œufs pour les utiliser pour faire pousser ses semis. Ça tombe bien, la saison commence tout doucement. C’est le moment de mettre en terre certaines graines si on veut faire pousser ses légumes. Bien entendu ce n’est pas évident de faire pousser la quantité nécessaire pour toute une famille dans un petit espace, mais je pense que l’expérience et l’apprentissage de faire pousser des choses qu’on aime manger ne peuvent être que bénéfique. Il est important de réapprendre à savoir faire des choses soi-même.

Ensuite – j’aime beaucoup des bougies et je ne jette plus les restes. Quand j’ai suffisamment de cire il suffit de la faire fondre dans un bain de marie, ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles et réutiliser les verres par exemple qui ont servi à contenir des confitures. Il suffit de se procurer un rouleau de mèche pour bougie et les petits médaillons pour faire tenir la mèche droite dans la cire chaude. Ces éléments sont faciles à trouver dans des rayons de bricolage ou sur internet. En plus c’est une belle expérience que j’ai envie de tenter à nouveau avec d’autres combustibles pour bougies. Une histoire à suivre.

Pendant que j’étais occupé avec ma cire et mes mèches j’ai demandé à mes filles ados de faire une tarte aux pommes, car dans notre panier à fruits un certain nombre de pommes n’avaient plus l’air très appétissants. Bien entendu on ne les jette pas, ils sont parfaits pour une tarte.

Vous voyez, il est important de garder certaines idées en tête, même ou surtout si on ne parvient pas à les réaliser dans leur totalité toute de suite. Chaque petit pas est un avancement et le tout est plutôt satisfaisant à réaliser.

Vous avez aussi vos expériences avec l’objectif « Zéro déchets » ? N’hésitez pas à laisser vos commentaires !

Publié par 13 commentaires

Mon Calendrier de l’Avant fait maison (DIY)

diy-calendrier-de-lavant

Je n’aurais jamais cru que j’allais proposer un post dans le domaine DIY (Do It Yourself – faites le vous-même – ou plutôt : faite-main). La semaine dernière je me trouve dans une belle librairie à commander des livres pour l’école de mes filles et je profite du moment pour regarder des calendriers d’avant proposés à la vente. Décembre dernier nous avons été un très déçu de nos calendriers avec un look « Tortues Ninjas ». Je connais bien mes filles, elles savent ce qu’elles aiment.

calendrier-davant-1

En fait je n’avais pas envie du tout de dépenser encore de l’argent pour un truc décevant et ne répondant absolument pas au gout de mes filles. En plus je trouve la plupart des calendriers d’avant limite déprimants. En voyant la carcasse une fois toutes les petites portes ouvertes tout ce qu’il reste est un arrière-gout d’un piège commercial… donc nous sommes très loin de l’idée de vraiment faire plaisir.

calendrier-davant-6

Du coup je me suis trouvé devant un défi – plier 48 boîtes pour mes deux filles et les remplir avec des petits cadeaux. Je ne suis pas du tout une experte en pliage d’origami et j’espère que mes photos peuvent vous aider à comprendre l’explication – au cas où.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

calendrier-davant-4

Il faut bien penser à étiqueter des petits paquets pour créer une sorte de suspense chaque jour. Dans le choix des cadeaux on est du coup vraiment libre. Personnellement j’ai rendu visite à la librairie japonaise, l’épicerie japonaise pas loin, la boutique « L’art du papier » pour leur choix de tampons et c’est là que j’ai trouvé des étiquettes très nature – ils vont bien avec le look de mon projet final. (Si vous vous souvenez de nos délires sur la Japan Expo …)

calendrier-davant-13calendrier-davant-14

Pendant mon jogging le dimanche matin j’ai trouvé une branche qui remplit bien sa fonction et j’ai décidé de mélanger des petits paquets sur une seule branche. Le résultat me semble assez « arty » 

calendrier-davant-20calendrier-davant-23

Je me suis dit que ce genre de calendrier peut être adapté à toute la famille ou une bande de copains, une collocation, une équipe de collègues de travail. Si tout le monde s’y met et on ne se prend pas à la dernière minute ça reste faisable.

J’ai consacré deux après-midis et une longue soirée pour réaliser le tout. Hors le temps de trouver des petits cadeaux – mais ça reste plutôt plaisant et inspirant.

calendrier-davant-9calendrier-davant-10calendrier-davant-11calendrier-davant-12

J’espère que ce post vous inspire à créer votre calendrier vous-même cette année. On ne peut jamais savoir qui vous réserve une surprise. N’hésitez pas à me laisser vos impressions et avis dans vos commentaires.

 

Publié par 2 commentaires

La Petite Epicerie

La Petite Epicerie

Toutes celles qui suivent ma page sur Facebook ont peut-être vue ma promesse d’écrire quelques lignes sur un endroit vraiment très sympa à Paris – aujourd’hui je vais vous parler de la Petite Epicerie. Cela fait longtemps que j’avais envie de découvrir de mes propres yeux cette boutique, j’en avais entendu parler il y a pas mal de temps déjà. Et un beau jour de balade avec mes filles à Paris dans ce quartier c’était vraiment le bon moment de pousser la porte de cet endroit aussi lumineux. Les filles semblent bien s’amuser là-bas, en tout le cas on est bien accueillie et on a envie de s’attarder.

La Petite Epicerie 1

Ici on fait de la pâte à modeler l’art de la miniature pour fabriquer des petits objets, des bijoux et de la déco. Les avisés peuvent trouver ici tous ce qu’ils ont besoin pour réaliser leurs propres créations. Mais même si vous n’y connaissez rien, vous pouvez vous laisser tenter par des ateliers proposés. J’aime beaucoup cette idée et je pense qu’il faut la garder dans un coin de la mémoire pour une après-midi et créatif à Paris.

La Petite Epicerie 2La Petite Epicerie 3

Mes filles et moi nous avons pour l’instant que baladé nos yeux, mais une envie folle de tenter ensemble un des ateliers proposés.

La Petite Epicerie 4La Petite Epicerie 8

Je trouve ça très ingénieux de fabriquer des petits rouleaux avec plusieurs couches de couleur pour ensuite obtenir des bâtonnets qu’on peut couper en fines rondelles par exemple pour obtenir des objets de déco, comme par exemple des rondelles de citrons miniatures.

La Petite Epicerie 6La Petite Epicerie 7

En tous les cas n’hésitez pas aller faire un tour sur leur site vraiment sympa. On y trouve des ateliers, des tutos, des bonnes affaires, le tout joliment illustré avec des vidéos pour donner envie de s’y mettre au bricolage, tissage, tricot … etc …

Publié par 2 commentaires

Faire du pain soi-même

Préparation et repos de la pate à pain ... chaud et choux :)
Préparation et repos de la pate à pain … chaud et choux 🙂

Se préparer quelque chose de bon à manger ou à boire me procure vraiment du plaisir – j’adore ça ! Mais faire son propre pain c’est vraiment quelque chose. J’avais tenté l’expérience il y a quelque temps déjà et j’avoue ce moment m’avait marqué. C’était une période d’incertitude absolue (bon, ça n’a pas vraiment changé mais à l’époque j’étais au chômage, une sorte d’année sabbatique, à la maison avec mes filles. Je n’ai jamais autant travaillé qu’à ce moment-là et mes puces ont adoré d’être avec moi pour déjeuner, après l’école et pendant toutes les vacances … mais je m’égare.)

En faisant des courses j’avais vu au rayon des sucre et co. de la farine pour faire son pain et j’avais envie de tester.

C'est bon !
C’est bon !

Évidement j’en avais pleins des mains et heureusement mes filles ont été là pour m’aider à ajouter la farine nécessaire pour que cette masse colle moins. Mon chat avait vite pigé que j’étais sans défenses et profitait carrément de la situation pour voler quelque chose à manger. Quoi, j’ai oublié mais je me souviens d’avoir dégusté la première tranche du pain fait par moi-même au soleil devant la maison. J’avais même passé des coups file à des proches pour leur parler de cet événement. Eh bien, je n’avais pas acheté de machine à pain, je me suis simplement servie de mon vieux four.

Et quelques temps années plus tard je tombe sur un article dans un de mes magazines fétiche – Happinez – avec des recettes de pain délicieux. Je me suis dit : sois sage avant de t’aventurer dans des recettes laborieuses et exerces-toi d’abord avec un pain simple. Donc je ne veux pas me vanter d’une recette extraordinaire. J’ai simplement acheté un paquet de farine Francine pour pain complet. J’ai beaucoup aimé l’explication détaillé de la recette au dos du paquet et le résultat était vraiment bon. Toute la maison parfumée avec une bonne odeur de pain chaud. La pâte qui se repose as un côté mignon sous son torchon, presque vivant. Mes filles trouvaient ça ‘Kawaii’ (oui, elles sont fans des mangas et du Japon).

Ce que j’ai appris grâce à cette recette sur le dos du paquet de farine par exemple était qu’il faut absolument mettre un ramequin d’eau dans le four pendant la cuisson afin que le pain reste souple, ne dessèche pas …

Autrement dit – il faut se prendre au jeu et essayer. Une fois mon paquet des farines épuisé je vais m’attaquer aux recettes plus sophistiquées et je vais partager mes expériences sur ce blog.

Bon appétit.

Simple de faire plaisir !
Simple de faire plaisir !