Publié le

Idées gourmandes de Kobus Botha

Idées gourmandes de Kobus Botha

Dehors il pleut et j’ai envie de partager avec vous deux recettes signé Kobus Botha, le champion des grillades. Il me tarde de découvrir bientôt son restaurant « My Food » à Montreuil mais pour l’instant je me contente d’apprendre de son livre que j’ai trouvé un peu par hasard. Le Braai, le Barbecue Sud-Africain, est tout un mode de vie. On se retrouve entre amis et en famille (en très grand nombre !!!) pour partager ses repas. Et je suis impressionnée par la taille des barbecues que Kobus Botha est capable d’organiser – c’est énorme !

Kobus Botha 1

Mais pour rester à l’échelle de mon blog j’ai choisi deux recettes pour vous qui s’adaptent à toutes les cuisines (aussi sans viande).

Je suis fan de Chutney (comme l’extraterrestre Paul dans le film du même nom …). J’en trouve rarement dans des rayons épicerie quand je fais mes courses, mais c’est tellement bon dans la cuisines comme avec la recette des œufs brouillés à l’Indienne par exemple, bien d’autres choses.

Alors je me suis lancé dans la fabrication de mon Chutney fait maison. Ce n’est pas compliqué il faut seulement un peu de temps. Mais ça vaut le coup. Après je me retrouve avec pleins de petits pots, ça fait de petits cadeaux sympas à partager avec des amis. (J’adore apporter des choses faits par moi-même !)

Donc voici la recette :

Chutney

Pour environ 3 kg

Préparation : 35 minutes

Cuisson : 1 heure

Repos : 1 nuit

Ingrédients :

2 kg d’abricots secs

1 gros oignon

60 cl de vinaigre blanc

2 cuillères à soupe de gingembre en poudre

1 cuillère à café de piment de Cayenne

1 cuillère à café d’ail en poudre

1 cuillère à soupe de sel

2 cuillères à soupe de moutarde de Dijon

1 kg de sucre

Kobus Botha 4

Préparation :

1 – La veille, mettez les abricots secs à gonfler dans de l’eau chaude à hauteur.
2 – Le jour même, égouttez-les (gardes l’eau de trempage) et hachez-les.
3 – Pelez l’oignon et hachez-le. Mettez-le dans une casserole avec tous les ingrédients sauf le sucre. Faites bouillir jusqu’à ce que l’oignon ramollisse. Ajoutez les abricots hachés avec leur eau de trempage et le sucre.
4 – Mélangez et faites cuire à petits bouillons entre 45 minutes et 1 heure. Remuez souvent. Ajoutez de l’eau si c’est trop épais. Le Chutney doit avoir la consistance d’une confiture.

« Le chutney est une confiture salée. Il est incontournable avec le bobotie. C’est un peu le ketchup d’Afrique du Sud, on le mange avec tout, sauf les frites. »

Le Chutney se conserve très bien longtemps dans des bocaux stérilisés.

Tiens – ça me donne envie de tenter de faire du ketchup maison un de ces jours …

Kobus Botha 3

Et ensuite j’ai découvert une façon de cuire des carottes très sympa. J’ai adoré pendant les jours à grosse chaleur, car ce genre de plat tu le prépare et tu le laisse tranquille sur son feu pendant que tu t’éloignes un peu pour te reposer

Carottes (Soetworels)

Pour 4 personnes

Préparation : 10 minutes

Cuisson : 1 heure

5 grosses carottes

1 noix de beurre

2 cuillères à café de sucre

Sel, poivre blanc

1 – Pelez les carottes et coupez-les en rondelles de 1,5 cm

2 – Faites fondre 1 noix de beurre à feux très doux dans une cocotte. Ajoutez les carottes, le sucre, le sel et le poivre, couvrez.

3 – Laissez cuire 30 minutes. Ouvrez la cocotte et remuez avec le jus qui s’est formé. Couvrez à nouveau et faites cuire 20 minutes.

4 – Retirez le couvercle, remuez encore et laissez cuire jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de jus. C’est prêt quand les carottes sont légèrement caramélisées.

 Kobus Botha 2

J’espère que je vous ai trouvé des nouvelles idées pour agrémenter votre cuisine. Par exemple sur les carottes j’aime ajouter des graines de sésame à la fin de la cuisson …

Le livre en question vous le trouvez chez Mango éditions sous le titre : « Cuisine d’ici & d’ailleurs – Barbecue & autres recettes d’Afrique du Sud – Kobus Botha »

Publié le

Découvrir ensemble les « Angel Cakes »

Angelcake 8

Coucou tout le monde ! Le temps passe ! Il se passent toujours énormément de choses, et pas de question de se laisser aller ! Il est important de se retrouver avec soi-même, trouver ses trucs pour se ressourcer et les vivre le plus pleinement que possible, et aussi de temps en temps penser aux autres, faire plaisir et de tester des nouveaux trucs ensemble.

Comme par exemple une gourmandise fait maison. Je ne savais absolument pas ce que c’était un « Angel Cakes ». Un beau jour j’ai trouvé le livre de recettes de Sidonie Pain chez Mango éditions et je me suis lancée.

Angelcake 9

J’ai d’abord tenté la version nature et nous l’avons goutté entre amis. Notre ami bricoleur (le même qui m’a fabriqué ma lampe …) m’a fait remarquer que cette texture lui fait penser à un gâteau de Savoie – tout léger et aussi agréable à déguster pour ceux qui ont l’estomac fragile.

Angelcake 6

Voici les recettes de base

Recette de base de l’Angel Cake

Préparation : 10 minutes

Cuisson : 20 à 30 minutes

Ingrédients pour 6 à 8 personnes :

8 blancs d’œufs

85g der farine

1 demi sachet de levure chimique

1 cuillerée à café de jus de citron

100g de sucre semoule

1 pincée de sel

1 – Préchauffez le four à 170° (th 5 – 6)

2 – Dans un récipient, tamisez ensemble la farine et la levure

3 – Montez les blancs d’œufs en neige avec la pincée de sel, à vitesse moyenne pendant environ 1 minute. Ajoutez le jus de citron, jusqu’à ce que les blancs soient bien fermes et brillants

4 – Déposez les blancs montés dans un grand saladier. Ajoutez en plusieurs fois le mélange tamisé à base de farine en soulevant les blancs du bord du saladier jusqu’au centre à l’aide d’une maryse.

5 – Versez la pâte à gâteau jusqu’aux trois quarts dans un grand moule à soufflé ou plusieurs moules individuels graissé (uniquement le fond) puis tapotez-les légèrement sur le plan de travail.

6 – Enfournez et faites cuire 30 minutes pour le grand moule ou 20 minutes pour les moules individuels. (Vérifiez la cuisson avec la pointe d’un couteau.)

7 – A la sortie du four, retournez les moules sur une grille et laissez les gâteaux refroidir avant les démouler en décollant les bords avec la lame d’un couteau.

Angelcake 7

Recette de Base du Chiffon Cake :

Préparation : 15 minutes

Cuisson : 20 à 30 minutes

Ingrédients pour 6 à 8 personnes :

4 blancs d’œufs

3 jaunes D’œufs

100g de farine

1 demi sachet de levure chimique

1 cuillerée à café de jus de citron

7,5cl D’eau chaude

5cl d’huile d’olive ou de tournesol

85g de sucre semoule

1 pincée de sel

1 – Préchauffez le four à 170° (th. 5-6)

2 – Dans un récipient, tamisez ensemble la farine et la levure.

3 – Dans un saladier, fouettez les jaunes d’œuf et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

4 – Mélangez l’huile avec l’eau puis versez sur les jaunes battus. Fouettez le tout.

5 – Montez les blancs d’œufs en neige avec le sel et le jus de citron d’abord à vitesse moyenne, puis plus rapidement, afin qu’ils soient bien fermes et brillants. Incorporez-les délicatement à la préparation précédente.

6 – Versez la pâte à gâteau jusqu’aux trois quarts dans un grand moule à soufflé ou plusieurs moules individuels graissé uniquement le fond et tapotez-les légèrement sur le plan de travail.

7 – Enfournez et faites cuire 30 minutes pour le grand moule ou 20 minutes pour les moules individuels (Vérifiez la cuisson avec la pointe d’un couteau).

8 – A la sortie du four, retournez les moules sur une grille et laissez refroidir les gâteaux avent de les démouler en décollant les bords avec la lame d’un couteau.

Angelcake 10

Comme tout le monde adore aussi bien l’Angel Cake que le Chiffon Cake, je me suis lancée à fabriquer une version parfumée.

Chiffon Cakes à la Pistache

Préparation : 20 minutes

Cuisson : 20 minutes

Ingrédients pour 6 à 8 personnes:

50g de pistaches non salées décortiques

Quelques gouttes de colorant alimentaire (facultatif)

4 blancs d’œufs

3 jaunes d’œufs

100g de farine

1 demi sachet de levure chimique

1 cuillerée à café de jus de citron

7,5cl d’eau chaude

5cl d’huile d’olive ou de tournesol

85g de sucre semoule

1 pincée de sel

Chantilly pour la déco

Quelques pistaches concassées pour la déco

1 – Préchauffez le four 170° (TH 5-6)

2 – Mixez les pistaches pour obtenir une poudre fine.

3 – Procédez ensuite selon la recette de base des chiffon cakes en suivant les étapes 2 à 8. Incorporez à la pâte la poudre de pistache et le colorant à la fin de l’étape 4.

4 – Servez les chiffon cakes décorés de chantilly et de pistaches concassées.

Ensuite je vous propose la recette d’un Angel Cake qui peut faire office d’un dessert raffiné

Angel Cake Rose-Litchi

Préparation : 20 minutes

Cuisson : 20 minutes

Ingrédients pour 6 à 8 personnes :

3 cuillerées à soupe d’eau de rose

10 litchis

8 blanc d’œufs

85g de farine + un peu pour les litchis

1 demi sachet de levure chimique

1 cuillerée à café de jus de citron

100g de sucre semoule

1 pincée de sel

Roses cristallisées pour la déco

Pour la crème à la rose :

1 jaune d’œuf

1 cuillerée à soupe d’eau de rose

2 ou 3 gouttes de colorant alimentaire rouge

100g de beurre à température ambiante

75g de sucre glace

1 – Préchauffez le four à 170° (th 5 – 6)

2 – Epluchez les litchis et coupez-les en petits morceaux, farinez-les légèrement

3 – Procédez ensuite la recette de base des Angel Cakes en suivant les étapes 2 à 7. Incorporez à la pâte l’eau de rose et les morceaux de litchis à la fin de l’étape 4.

4 – Réalisez la crème à la rose : dans un grand bol travaillez le beurre pommade avec le sucre glace. Ajoutez le jaune d’œuf, l’eau de rose et le colorant alimentaire. Mélangez bien le tout à l’aide d’un fouet.

5 – A l’aide d’une poche à douille, décorez les gâteaux de crème à la rose et surmontes de roses cristallisées.

 

Réaliser ce gâteau était pour moi aussi un excellent moyen de redécouvrir une ancienne sorte de bonbons : les fleurs cristallisées comme des roses ou des violettes par exemples.

Et vous, vous avez déjà entendu parler des Angel Cakes ?

Lequel connaissez-vous ?

Publié le

Pâtes aux épinards (au soleil …)

pates-aux-epinards-7

Je ne sais pas vous mais la grisaille ambiante commence à me peser – donc il n’y a pas de hasard – j’avais envie de me souvenir des jours ensoleillées et je suis tombée sur une belle assiette de pâtes prêtes pour être dégustée en plein soleil. J’ai retrouvé cette photo dans un de mes dossiers de projets d’articles que je n’ai pas encore réalisés et je me suis dit qu’aujourd’hui c’est un jour parfait pour partager une idée de recette avec mes lecteurs en attendant le retour du soleil et des déjeuners dehors entre amis et en familles – on a hâte !

pates-aux-epinards-6

Pour la petite histoire – je me suis déjà servi de cette photo pour le dernier Worldpastaday qui a lieu tous les 25 octobres ! (Bon, si vous voulez rester au courant des jours spécifiques par thème je vous conseille de vous connecter sur daysoftheyear.com – c’est assez amusant – il y en a pour tous les thèmes possibles et imaginables.

world-pasta-day

Mais on dit que des pâtes rendent heureux, alors ça me va avec ma méthode « Happy Millefeuille » – se réjouir des petites choses de notre quotidien et de les savourer pleinement.

Du coup – voici la recette :

Temps : 30 minutes – 4 personnes

2 cuillerées à soupe d’huile d’olive

1 oignon moyen

1 grosse gousse d’ail

1 poivron rouge de taille moyenne

200 g de petites pâtes tubulaires sèches (coquilles ou rigatoni)

Sel et poivre

1 boîte de tomates concassées de 400 g

1 pincée d’origan séché

½ cuillerée à café de cassonade

1 boîte de fèves de 400 g (haricots blancs sinon)

350 g de pousses d’épinards

1 boîte de cœurs d’artichauts de 400 g

Pour servir : 50 g de parmesan, un pain italien

pates-aux-epinards

1 – Mettes de l’eau à bouillir dans une grande casserole et préchauffez le four à 80° (th 3). Faites chauffer l’huile dans une autre grande casserole. Epluchez l’oignon et l’ail, hachez l’oignon et pressez l’ail. Faites fondre le tout 5 minutes à feux doux dans l’huile.

2 – Lavez le poivron, ôtez-en le graines et coupez la pulpe en lamelles. Ajoutez-les au mélange d’oignon et d’ail et poursuivez la cuisson 2 minutes.

pates-aux-epinards-2

3 – Salez l’eau bouillante et plongez-y les pâtes. Laissez-les cuire 10 à 12 minutes à partir de la reprise de l’ébullition.

4 – Ajoutez les tomates, l’origan, le sucre et un peu de poivre au contenu de la poêle. Portez à ébullition, couvrez à demi et laissez mijoter 10 minutes.

pates-aux-epinards-1

5 – Mettez le pain dans le four pour le réchauffer. Ajoutez les fèves égouttées à la sauce qui cuit dans la poêle, puis laissez mijoter 3 minutes.

6 – lavez les épinards et essorez-les cuire 3 minutes.

pates-aux-epinards-4

7 – Egouttez les cœurs d’artichauts et coupez-les en quatre. Mélangez-les à la sauce en même temps que les pâtes soigneusement égouttées.

pates-aux-epinards-3

8 – Versez le contenu de la poêle dans un plat, saupoudrez-le de parmesan fraîchement râpé et servez avec le pain chaud.

pates-aux-epinards-5

Bon appétit !

(J’ai trouvé cette recette dans le livre « Les meilleures recettes en 30 minutes » ISBN 9 782709 818681

Publié le

Petits biscuits pour la fin de l’année = Kekse und Plätzchen !

mes-biscuits

Dernièrement en faisant mes courses alimentaires pour la semaine je suis tombée sur un petit livre avec des recettes pour faire des biscuits à la maison. Rassurez-vous je ne vais pas vous obliger à apprendre l’Allemand d’autant plus que ce livre est en Français.

demie-lunes-5

J’ai testé trois recettes – à commencer avec des plus faciles il me semble mais qu’est-ce que c’est bon ! Mes amis et ma famille sont d’accord avec moi.

C’est un peu comme si mes origines me rattrapaient. C’est vrai, dans pas mal de cuisines en Allemagne tout le monde s’y met à confectionner des petits biscuits pendant la période de l’Avant. Les fameux « Kekse und Plätzchen »

des-boites

Bien sûr il y a des personnes qui n’aiment pas du tout consacrer du temps à ces traditions. Mais je me suis dit que tout ce qu’on peut faire soi-même est toujours un enrichissement et honnêtement – tellement meilleur au goût. Pour manger et boire quelque chose à l’extérieur  de la maison j’avoue que ça devient compliqué.

demie-lunes

Alors voilà mes trois recettes à partager avec vous :

Cookies aux flocons d’avoine et aux raisons secs

Pour 45 petits gâteaux:

300g de farine

1 c.c. de bicarbonate de soude

1 c.c. de cannelle

1 c.c. de sel

250 g de beurre ramolli

300 g de sucre

1 sachet de sucre vanillé

3 c.s. de sirop de betterave à sucre

2 œufs

300 g de flocons d’avoine tendres

160 g de raison secs sans soufre

2 c.s. de jus d’orange

Temps de préparation : 30 minutes

  1. Tamiser la farine dans une terrine. Y ajouter le bicarbonate de soude, la cannelle et le sel et bien mélanger le tout.
  2. Battre le beurre dans ne grande terrine jusqu’à obtenir un mélange crémeux. Verser en pluie le sucre et le sucre vanillé tout en remuant et incorporer le sirop de betterave à sucre. Ajouter les œufs un à un en prenant soin chaque fois de bien les mélanger. Incorporer peu le mélange de farine à la pâte et travailler le tout jusqu’à obtenir une pâte lisse. Ajouter les flocons d’avoine, les raisins secs et le jus d’orange à la pâte et mélanger délicatement avec une grande cuillère.
  3. 3. Préchauffer le four à 180°C (chaleur tournante 160°C). Chemiser une plaque de papier sulfurisé. Avec la pâte, façonner des petites boules d’environ 4 cm et les déposer sur la plaque à pâtisserie en laissant environ 8 cm d’intervalles entre-elles. Faire cuire les petits gâteaux au four à mi-hauteur pendant environ 12 minutes jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Laisser refroidir les cookies.

cookies

Sablés au beurre

Pour 80 petits gâteaux

300 g de beurre ramolli

200 g de sucre

1 sachet de sucre vanillé

1 c.c. de vanille moulue

1 pincée de sel

550 g de farine

Farine pour le plan de travail

Temps de préparation: 15 minutes

  1. Faire fondre le beurre dans une casserole jusqu’à légère coloration. Le verser ensuite dans une terrine et le laisser refroidir. Mélanger ensuite avec le sucre, le sucre vanillé, la vanille et le sel jusqu’à obtenir un mélange mousseux. Tamiser la farine par-dessus et pétrir le tout à la main jusqu’à obtenir une pâte lisse.

sables-1

  1. Façonner des rouleaux de pâte d’environ 4 cm de diamètre. Envelopper les rouleaux dans un film alimentaire et laisser reposer au réfrigérateur pendant 3 heures environ.

sables-3

  1. Préchauffer le four à 180° C (chaleur tournante 160° C). Graisser deux plaques à pâtisserie. Déballer les rouleaux de pâte et couper des tranches d’environ 6 à 7 mm d’épaisseur. (Personnellement j’ai utilisé du papier à cuisson …) Les déposer sur des plaques à pâtisserie et les faire cuire au four pendant 15 à 20 minutes. Laisser refroidir et conserver dans des boîtes fermées hermétiquement.

sables-6

Croissants aux amandes et au miel

Pour 60 petits gâteaux

350 g de farine

250 g de beurre

80 g de sucre

1 sachet de sucre vanillé

100 g de miel

150 g d’amandes émondées, en poudre

2 gouttes d’arôme d’amande

1 œuf

150 g de cassonade

Temps de préparation : 40 minutes

  1. Mettre la farine dans une terrine. Couper le beurre en morceaux et répartir dessus. Y ajouter le sucre, le sucre vanillé, 50 g de miel, les amandes, l’arôme et l’œuf et pétrir le tout rapidement jusqu’à obtenir une pâte lisse. Couvrir et mettre au frais pendant la nuit.la-pate
  2. Préchauffer le four à 180° C (chaleur tournante 160° C). Chemiser une plaque de papier sulfurisé. Façonner des rouleaux  de pâte de l’épaisseur d’un doigt, couper des morceaux de 5 cm de long et leur donner la forme d’un petit croissant. Les déposer sur la plaque à pâtisserie en laissant un intervalle de 3 cm entre-deux. Les faire cuire au four à mi-hauteur pendant environ 15 minutes.

demie-lunes

3. Badigeonner les croissant avec le restant de miel pendant qu’ils sont encore chauds et les rouler dans la cassonade.

ISBN du livre de recettes : 978-3-625-17692-3

demie-lunes-4

mon-chat

Mon chat est toujours très intéressé quand je m’active en cuisine …

preparation-de-tarte-aux-poireaux

Pour faire vite ce midi une tarte aux poireaux …

preparation-de-pain

Et comme j’étais bien lancé et le four tout chaud je me lance dans la préparation d’un bon pain au blé complet. J’aime particulièrement la farine du Moulin Matignon que je me procure dans ma Ruche.

Publié le

I love Bagels !

I love Bagles

Je dois vous dire que ça fait vraiment longtemps que j’avais envie de partager cette recette avec vous ! Et faire des Bagles soi-même à la maison c’est vraiment drôle, un peu comme s’amuser avec une pâte à modeler gourmande.

Bagles 1

J’ai trouvé la recette dans le magazine ELLE, la foodista americaine CARRIE SOLOMON y partage régulièrement ces recettes délicieuses. Elle m’a l’air d’être une personne très joyeuse, en tous les cas c’est toujours sympa de recevoir une réponse sur son compte Instagram quand on partage une photo qui représente une création à elle.

Bagles 2

Personnellement je trouve c’est assez facile de faire ses Bagles soi-même, il faut juste prévoir un peu de temps et de calme, mis à part des ingrédients bien sûr. Tout ça pour dire qu’on profite pleinement de la bonne odeur des petits pains bien chauds simplement irrésistibles. Quand j’ai fait une fournée j’en profite pour en faire des sandwichs le lendemain pour ma pause déjeuner au boulot.

Bagles 3

Et voici la recette :

Préparation : 40 mn

Repos : 2 h 10

Cuisson : 35 mn

Pour 12 gros Bagles

Bagles 5

1 – Délayez la levure de boulanger dans 60 cl tiède et laissez reposer 10 minutes.

2 – Mélangez la farine avec le sucre et 3 cuillères à café de gros sel. Incorporez la levure délayée, travaillez la pâte pendant 5 minutes, puis façonnez une boule et placez-la dans un saladier enduit de la moitié de l’huile d’olive. Couvrez avec un torchon et laissez lever 30 minutes à température ambiante.

3 – Divisez la pâte en 12 petites boules, roulez-les en boudins de 15 cm de long et joignez les deux extrémités pour former un anneau. Badigeonnez les bagles du reste de l’huile d’olive et laissez reposer 1 h 0 sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

4 – Préchauffez le four à 250°C (th 8)

5 – Faites bouillir 4 litre d’eau dans un faitout puis ajoutez la levure chimique. Baissez le feu pour maintenir l’eau à petits bouillons et plongez-y trois ou quatre bagles à la fois. Pochez-les 1 minute d’un côté, puis retournez-les et pochez-les 1 minute de l’autre côté. Retirez-les à l’aide d’une écumoire et déposez-les sur une plaque à four garnie de papier sulfurisé. 

6 – Battez le blanc d’œuf avec 1 cuillère à soupe d’eau. Badigeonnez-en les bagles, puis parsemez-les de graines de pavot et de fleur de sel. Baissez la température du four à 230°C et faites cuire 20 minutes.

Trop bon !

 

bagles-deuxieme-fournee-1bagles-deuxieme-fournee-2bagles-deuxieme-fournee-3

Publié le

La Cure Gourmande !

La Cure Gourmande

Hello les amis ! Aujourd’hui je retourne à un de mes sujets favoris – la gourmandise ! Dans ma petite tribu en vacances nous sommes très occupé par moments à ne rien faire, donc pas de fabrication de pâtisserie fait maison (aussi pour la simple raison qu’il n’y a pas de vrai four dans notre petit foyer de vacances). J’ai envie de vous présenter un endroit un peu spécial dans un lieu inattendu. En fait il s’agit d’une ancienne gare entre Balaruc-les-Bains et Frontignan dans l’Hérault.

Gourmandise 1

Je connais bien ces endroits car je passe souvent une bonne partie de mes vacances. Pendant des années nous passions devant cette maison jaune avec des décorations un peu « old fashion » et j’avais pleins d’a priori dans la tête. Mais la curiosité a gagné et un jour en revenant de la plage nous avons mis le clignotant et nous nous sommes arrêtés.

Gourmandise 5

Et nous voilà plongé dans un univers de gourmandise et d’idées cadeaux dans lequel rien n’est laissé au hasard. Pour vous mettre dans l’ambiance dès que vous avez franchi la porte on vous accueil avec un Bonjour rayonnant et on vous tend une boîte remplie de gâteaux pour gouter. En fait d’y faire ses courses là-bas aux environs de cinq heures de l’après-midi est juste une bonne idée. Pendant vous flânez entre les rayons immenses on va vous inviter à goûter pas mal d’autre choses – des calissons, des olives en chocolat …

Gourmandise 4

Depuis ce jour une halte à la Cure Gourmande pendant mes vacances est devenue un moment incontournable. Je prévois un petit budget et je fais mes courses pour des petits cadeaux pour des amis et la famille et pour nous, et moi bien sûre. Un truc peut-être typiquement féminin, qui sait.

Gourmandise 2

J’aime particulièrement les petits biscuits salés et leur chocolat noir. Les bonbons et les biscuits sucrés dans leur bel emballage délicieusement rétro et coloré font toujours un bel effet au moment de l’offrir. On peut découvrir la Cure Gourmande bien entendu sur internet !

La cure gourmande 5La cure gourmande 7La cure gourmande 8

Publié le

La ruche qui dit Oui !

Laruche qui ditOui !

Aujourd’hui j’ai envie de partager avec vous mon expérience très sympathique dans le domaine du commerce équitable et du développement durable dans notre vie de tous les jours. En regardent bien ça fait déjà un petit moment que j’avais envie de parler de « La ruche qui dit Oui » – les photos ont été pris quand je me suis rendu la première fois au lieu de distribution de produits dans mon village.

La ruche qui dit oui 7

Quand j’ai parlé ensuite autour de moi je me suis vite rendu compte qu’il y avait pas mal de personnes qui n’ont jamais entendu parler de ce système simple et ingénieux. Si vous voulez vraiment consommer des produits des producteurs et agriculteurs locaux c’est très simple. Il suffit de se rendre sur le site de la ruche qui dit Oui et renseigner le code postal de son habitation. Parmi des 700 ruches en France (138 en Ile de France) il devrait il y a avoir une forcement prêt de chez vous. 

La ruche qui dit oui 2

Une fois la ruche trouvée vous faites votre choix parmi des produits proposés pour faire vos courses. Autrement dit, vous achetez seulement ce dont vous avez besoin et envie dans la quantité nécessaire. Personnellement ce système me convient bien mieux comparé à un panier tout prêt. En plus je peux organiser mes courses en fonction de ce que j’ai trouvé dans ma ruche.

La ruche qui dit oui 13

Notre ruche chez nous organise une distribution toutes les deux semaines. En plus c’est un petit moment de rencontre très sympa entre voisins et des personnes du coin. Pour célébrer la convivialité on n’hésite pas à vous faire gouter une spécialité qui peut se trouver la prochaine fois sur la liste des courses.

La ruche qui dit oui 11

Je tenais à mentionner cette façon de consommer mieux car souvent pendant des vacances on prend des bonnes résolutions. En tous les cas j’ai envie d’aller chercher mes produits le plus souvent que possible dans une ruche, car tout ce que j’ai déjà testé était vraiment excellent.

La ruche qui dit oui 12

Avez-vous déjà entendu parler de la ruche qui dit Oui ?

N’hésitez pas à écrire vos expériences dans un commentaire en dessous ce billet.

Publié le

Cantine pour touristes et Parisiens

Cantine pour touristes et Parisiens

Aujourd’hui j’avais envie de partager avec vous un endroit très amusant à Paris dans un quartier incontournable pour beaucoup de touristes et des personnes qui travaillent dans ces environs – « Le Petit Flottes ».

Flottes 18

Entre la Madeleine et la place de la Concorde, pas loin du jardin des Tuileries et tout à côté d’une de mes librairies favorites (WHSmiths 248 rue de Rivoli – y paraît qu’ils vont ouvrir un salon de thé bientôt à l’intérieur de leur bookstore !!!) j’ai découvert cette cantine vraiment drôle et facile.

Flottes 10

Facile pourquoi ? On peut y rentrer sans but spécial car cet endroit est aussi une boutique avec une multitude d’idées de cadeaux, de déco, des bijoux fantaisie, des carnets et des articles pour organiser une fête. Ici on prend l’humour et très au sérieux et on rigole de tout avec goût. Donc on n’est pas forcément obligé de commander un plat, on peut prendre juste un encas, une friandise ou un rafraîchissement. Ou flâner et s’inspirer pour son shopping.

Flottes 19

Je trouve le thème vraiment bien choisi compte tenu que cet endroit fait partie de la famille Flottes, des restaurants d’une valeur sûre pour des déjeuners d’affaires ou des dîners très parisiens, où les circonstances peuvent manquer de souplesse et de spontanéité. Mais j’ai découvert une envie de vouloir garder l’esprit familial malgré tout. En 1898 la famille d’origine aveyronnaise est monté à Paris pour commencer à travailler – une belle histoire !

Flottes 16

J’étais vraiment très contente de pouvoir déguster une délicieuse salade au poulpe avec une eau parfumé à la fraise – j’adore les drôles de combinaisons. Et je me suis donné à cœur de joie pour prendre quelques photos te tous ces objets de déco et de gourmandise.

Malheureusement j’étais seulement équipée de mon téléphone pour prendre les clichés, mais bon – pour le plaisir des yeux :

Publié le

J’ai testé la pâte à Pizza « Francine »

J’ai testé la pâte à Pizza « Francine »
J’ai testé la pâte à Pizza « Francine »

Ces derniers jours j’ai été confronté à un petit problème lié aux inondations de la crue de la Seine – l’eau courante de la maison n’est plus potable pour l’instant ! Je tiens à préciser qu’il s’agit d’un problème mineur comparé aux galères d’une maison vraiment inondée.

Alors laver les fruits et légumes devient compliqué, je me suis demandé comment faire à manger avec le moins d’eau que possible. Et par la même occasion je me suis dit que je vais tester un produit – la pâte à Pizza de « Francine ».

Comme il ne fait pas très beau et tout est bon pour garder mes ados de bonne humeur alors on s’offre par la même occasion une session sur Snapchat en préparent notre Pizza fait-maison.

Pâte à Pizza !
Pâte à Pizza !

En fait c’est vraiment simple et facile à réaliser mais (eh oui, il y a toujours un hic …), je pense qu’il faut garder en tête quelques astuces. Quand on suit à la lettre des consignes écrites sur l’emballage du paquet on peut difficilement rater sa pâte. Mais je tiens quand même à remarquer que quelqu’un qui n’a jamais réalisé une pâte à pain ou à pizza ou quelconque de pâte à levure peut vite se trouver en galère avec une recette pourtant simple. C’est pour cette raison que je partage mon avis sur ce mélange quasiment prêt à l’emploi. Une fois que vous avec bien respecter les étapes à suivre vous allez vite trouver la boule de pâte en question dans votre saladier.

Bien respecter la quantité des ingrédients ...
Bien respecter la quantité des ingrédients …

Mais la question cruciale est : comment transposer cette boule sur la plaque à cuire sans en avoir plein les mains et partout et courir droit à la catastrophe ?

Pour éviter le drame de ce genre et bien pétrir ma pâte entre mes mains presque comme une pro je tiens toujours un bocal avec une farine classique blanche et fluide à ma disposition. Je plonge mes mains (propres !) dans cette farine et je n’hésite pas à saupoudrer le pâton dans mon saladier avec pour éviter qu’il colle. De cette façon j’obtiens une masse que je peux manipuler facilement et m’amuser avec. On a tous vu des scènes dans des films avec un pizzaiolo en train de jouer avec la pâte. Bon, on ne va pas exagérer mais le contact avec une bonne pâte est plutôt agréable.

Ensuite on cherche à l’étaler sur du papier sulfurisé, soit avec les mains ou un rouleau à pâtisserie. Poser le papier sur un plan de travail bien plat, une planche en bois sans bord et farinez le rouleau avant pour éviter que ça colle et vous verrez que la pâte s’y prête bien au jeu.

Une fois la forme souhaitée obtenu vous pouvez facilement glisser la feuille de papier avec la pâte sur la planche à cuire qui va dans le four. Tout ça avant d’ajouter des ingrédients. Je commence toujours avec une purée de tomates, une bonne couche de gruyère rappé, des tomates coupées en rondelles et ensuite selon ce que j’ai à ma disposition : miettes des thon ou morceaux des jambons, olives, rondelles d’oignons … vous connaissez les pizzas – faites-vous plaisir !

Faites vous plaisir !
Faites vous plaisir !

Si vous avez bien étalé la pâte comme moi sur la photo, vous pouvez arrêter la cuisson après 15 minutes car la pâte est fine. Si vous la laissez plus rond et compact, ne dépassez pas des 20 minutes conseillées. Le résultat est vraiment bon ! Un bon gout de pain de pizza bien chaud à la sortie du four. Ça sent bon dans toute la maison. Cela dit avec ce mélange c’est comme avec beaucoup des choses prêtes à l’emploi – la quantité est un peu juste. Un sachet peut servir pour une pizza pour 2 personnes maximum, voir une si on a un bon appétit. Si vous êtes quatre à table prévoyez les deux sachets pour deux pizzas avec une salade en accompagnement.

Bon Appétit !
Bon Appétit !
Même le chat en veut ...
Même le chat en veut …

Voilà une idée de cuisine simple avec peu d’eau. Je partage régulièrement mes exploits en cuisine sur Snapchat. Mais pas seulement – alors n’hésitez pas à me suivre !

Mon SnapchatSnapchat Pizza 2

Snapchat Pizza 4

 

Publié le

Gourmandises #3 Salade de carottes aux fruits frais et aux fruits secs

Gourmandise #3 - Salade de carottes aux Fraises !
Gourmandise #3 – Salade de carottes aux Fraises !

J’ai testé une recette avec des fraises que je trouve non seulement très bon, mais également très original. Des fois le dimanche midi on est un peu dérèglé, on a fait la fête la veille et on s’est levé plus tard que d’habitude, le petit déjeuner était plus long et plus copieux qu’en semaine, mais on n’a pas envie pour autant de sauter le repas vers midi. Alors je trouve que cette salade peut parfaitement convenir.

À la question « Qu’est-ce qu’on mange ? » j’ai répondu « Des couleurs ! » car pendant la préparation c’était très plaisant de prendre en photo des ingrédients.

On prépare un repas coloré ...
On prépare un repas coloré …

 

Un repas avec cinq couleurs minimum ...
Un repas avec cinq couleurs minimum …

La salade de carotte un peu différente résume bien les saveurs du mois de mai et je j’ai trouvé la recette dans le numéro 43 du magazine « Papilles ».

On mange des couleurs!
On mange des couleurs!

Pour 6 personnes il faut :

30 fraises parfumées

12 carottes

1 grappe de raisin noir

1 citron bien mûr (jus)

1 belle orange à jus

1 petit bouquet de menthe fraîche

60 g de noix de cajou non salées

2 c à soupe d’huile d’olive fruitée

Poivre du moulin

 Il faut compter environ 25 minutes pour la préparation.

1 – Pelez les carottes et râpez-les à la grosse grille, mettez-les dans un saladier avec le jus de citron et d’orange, un filet d’huile d’olive et un peu de poivre moulu. Mélangez, filmez et réservez au frais.

2 – Lavez le raisin et égrappez-le. Lavez les fraises, séchez-les, équeutez-les et coupez-les en morceaux. Torréfiez les noix de cajou à sec dans une poêle jusqu’à ce qu’elles commencent à colorer très légèrement. Lavez la menthe et effeuilles-la.

3 – Mélangez les carottes râpées, les fruits, les noix de cajou et les feuilles de menthe et servez sans attendre.

Cette salade est parfaite seule ou accompagnée avec une feuilletée au chèvre par exemple. J’aime beaucoup le côté frais et sucré avec des carottes. Les enfants aiment beaucoup aussi.

A table !
A table !