Publié le

Détox des réseaux sociaux!

 

crête
Un beau bateau pour décorer une plage sauvage en Crète …

 

Aujourd’hui je vais partager sur mon blog mon expérience de vivre « débranché ». L’impulsion m’était venu grâce à l’expérience pénible avec des grèves nationales du moment. D’autant plus que je travaille dans un univers composé en majorité de Parisiens qui nous regardent avec des grands yeux quand on leur explique qu’on peut vivre non seulement de l’autre côté du périphérique, mais même beaucoup plus loin. C’est vrai, quand on y pense, c’est quand même absurde de vivre à plus 70 km de son lieu de travail, mais la situation le veut ainsi, j’ai mes raisons pour lesquelles j’accepte ces trajets quotidiens, pour l’instant je peux le faire, l’avenir nous dira comment je vais poursuivre mon chemin.

Cela dit ces trajets ne sont pas toujours évidents en temps normaux, d’autant plus qu’il y a de plus en plus des personnes qui choisissent de faire pareil, les trains sont de plus en plus remplis ce qui rend difficile de se trouver un endroit tranquille pour écrire, se concentrer, mais de temps en temps j’y arrive. Avec les jours de grève tout le monde se rend compte de la fragilité de notre système qui fonctionne comme si, comme ça. Moins de trains, ou pas de trains du tout voulait dire beaucoup plus de fatigue, de stress et par conséquent, moins d’énergie et de temps à consacrer à autre chose que des obligations quotidiennes. (On est sur des rotules …)

 

coquelicot
Lumière d’un soir à travers un coquelicot sur mon chemin de retour après le boulot.

 

Suite à cette situation je me suis servi pour une fois d’un réseau social comme tout le monde, je m’explique : j’ai exprimé ce que je ressentais. Dans la vie normale c’est déjà compliqué d’échanger alors à travers des écrans, je ne vous raconte pas. C’est non seulement totalement inutile, mais en plus ça bouffe mon temps et mon énergie déjà bien rare. Ce constat m’a donné l’envie de vivre un peu comme avant – SANS réseaux sociaux, j’ai fait grève de tout ça et il s’avère que c’est une véritable cure de détoxication. J’ai débranché mon Instagram et mon Facebook sur mon téléphone et avec mon ordi j’allume le Wi-fi uniquement quand je veux faire quelque chose en particulier.

Premier fait après le premier jour – mes yeux sont moins fatigués. Je ne me suis pas rendu compte, mais je remarque une nette amélioration de ma vue et de ma perception des choses. Au bout d’une journée, c’est puissant comme constat.

Ensuite je parviens à me concentrer mieux sur tout ce que je fais et ça c’est vraiment important. Surtout quand on poursuit un projet de longue durée comme écrire un livre par exemple. Comment ça se passe en temps normal avec mes fichus réseaux tellement importants de nos jours pour se faire connaître, se faire un nom etc. ? Le peu de temps disponible pour travailler sur un projet créatif nous oblige à nous concentrer, nous plonger dedans et prendre des distances avec le quotidien. On n’y parvient pas toujours le premier coup alors on est tenté de jeter un coup d’œil sur son fil d’actualité dans l’espoir de trouver l’inspiration. Car on peut alimenter son réseau avec des comptes vraiment intéressants, mais le piège est là. Si on souhaite travailler sa créativité il faut se faire confiance et écouter se qui est en nous. C’est bien de s’intéresser à ce que font d’autres, mais il faut beaucoup de temps pour nous pour pouvoir créer et progresser. Il faut se faire confiance pour poursuivre son propre chemin. Et ça marche mieux en étant bien déconnecté de nos chers réseaux de blablabla inutile, sans parler des publicités et publications sponsorisées qui nous polluent l’esprit et nous fatiguent tout simplement. Ou pire, elles sont tellement pros et puissants qu’on se dit qu’on y arriverait jamais à un résultat concret.

 

monstre à la plage
Un monstre imaginaire trouvé à la plage en Crète.

 

En plus ce quoi cette idée d’aujourd’hui de devoir se vendre tout le temps, se mettre en scène et montrer ce qu’on ne fait pas vraiment? Parce que poster des images prend du temps, pendant ce temps on ne fait pas vraiment ce qu’on veut faire croire ce qu’on est en train de faire – dommage.
Et qui a vraiment envie d’être juste une marchandise ? Personne ! Tout le monde souhaite être aimé et apprécié pour ce qu’il est vraiment. Si on passe son temps à se vendre je ne pense pas que c’est la meilleure des solutions pour se connaître soi-même et rencontrer des personnes qui nous aiment telle que nous sommes en fait. Je dis ça comme ça, et je ne suis pas la seule à le dire.

Il y avait un autre point qui m’a en fait dérangé avec mes réseaux sociaux – j’étais trop au courant de ce que font mes amis et connaissance. C’est pénible en fait ! Je préfère qu’on me raconte ce qui est vraiment important pendant notre prochain café ensemble par exemple. En plus combien de fois on trouve telle ou telle expression, avis, affirmation juste ridicule et insensé ? Il ne vaut mieux pas tout savoir sur tout le monde en fait. C’est plus agréable pour tout le monde et c’est plus facile pour chacun de se valoriser juste comme il faut au moment d’une vraie rencontre dans la vraie vie.

Par moments je me sens un peu toute seule quand je vois tous les autres les yeux rivés sur leur téléphone en train de poster ce qu’ils sont en train de pas vraiment faire. (Eh bien oui, vous n’êtes pas en train de boire un super cocktail dans un bar incroyable avec une ambiance de dingue, vous êtes comme des petits soldats en train d’alimenter un fil d’actualité, comme si quelqu’un vous payait pour ça, comme si vous étiez des attachés de presse, des pros de la com – dommage en fait, car vous ne l’êtes pas et le temps passe.)

 

oeuf d oie
Un ami nous a donné des œufs d’oie …

 

Véridique, c’est top d’avoir ces deux mains libres dans une soirée, dans la cuisine, dans un bar, pendant une balade. Pas besoin de soucier de la sécurité d’un appareil qui coute quand même un certain prix, car il est simplement bien rangé dans mon sac, à l’abri des regards, de l’humidité et sans risque de tomber. En plus la batterie dure tellement plus longtemps, plus besoin de chercher comme une dingue une prise pour le recharger quand j’ai besoin de passer un coup de fil ou envie de faire une photo – juste pour moi.

Mes souvenirs justement – pas partagés. Je refais des photos sans me demander si elles vont bien dans l’esprit de mon fil d’actu. C’est un luxe incroyable !
On peut très bien vivre sans réseaux sociaux et ça il faut absolument réapprendre. Je vais poster des choses avec plaisir à nouveau, mais me déconnecter le plus souvent que possible. J’ai besoin de ce temps. S’il y une urgence je suis joignable par téléphone ou mail. Ça suffit largement.

 

Fleurs à planter
Kiff du printemps – planter des choses …

 

Vivre un peu comme avant, écrire, lire, peindre, réfléchir, rêver, être tout simplement, et ne pas se vendre. C’est dommage de se résumer à une marchandise, un consommateur de publicité, un numéro de carte bleue. Prenons ce qui est de mieux du progrès, mais trouvons-nous nous-même. C’est tellement sympa de voir le monde en vrai et pas à travers un petit écran. Nos yeux ont besoin d’apprendre à voir et nous de réfléchir tranquillement à des choses qui sont importants pour nous.

Publié le

L’influence (positive) de mon blog sur moi

Happy with my blog

Bonjour tout le monde ! Ce matin je me suis dit que je devrais écrire un petit article sur l’influence positive de mon blog sur moi. En même temps cet article peut aider certains à décider de se lancer et d’en profiter également. Aujourd’hui tenir un blog peut paraître un peu bizarre, beaucoup de blogs se ressemblent, on ne sait pas très bien de quoi on devrait parler, beaucoup de conseils sont trop orientés business, on parle d’influenceurs, de « it-girls », de fashionistas et que sais-je.

Bon, du calme ! On se pose et on réfléchit. Ce n’est pas la peine de vouloir endosser un rôle qu’on ne peut pas tenir, donc commencer un projet qu’on va abandonner parce que d’autres y arrivent tellement mieux que nous, vont de succès story à une collab’ alléchante, de voyages de dingues, des produits de luxe, une mise en scène parfaite de chaque selfie. (Pour la petite histoire j’ai rencontré une fois Chiara Ferragni par exemple en vrai et en life. Tous mes collègues de travail étaient comme des dingues et trop contents de savoir que c’était moi qui allais s’occuper d’elle. Moi, qui tiens un blog ! Euh, j’avoue qu’avant de rencontrer la belle blonde Italienne en vrai, je ne savais même pas qu’elle existe. Elle était plutôt sympa, accompagné par son assistant très hype et proche d’elle et une autre assistante, qui s’occupait de son maquillage au cas où quelqu’un allait prendre une photo de Chiara, on discutait de ses souhaits et j’ai fait de mon mieux dans le cadre de mon travail d’y répondre et c’est tout. Dans ma pause-café je me suis connecté à son compte Instagram (11,2m de followers !) que j’ai même suivit pendant un petit moment histoire de connaître un peu mieux son sujet.

Cette anecdote nous montre bien que ce n’est pas forcément parce qu’on tient un blog qu’on est branché mode à fond. Et que les influenceurs sont des personnes d’affaires qui travaillent dur et jamais seul, plutôt dans l’enceinte d’une entreprise bien organisée.

Origami
Il y a deux ans j’ai participé avec cette photo à un photo challenge sur Instagram – une tentative touchante d’entrer en contact avec Instagram, le monde des personnes créatives et tendances.  
Origami 1
En tous les cas j’ai changé, non seulement ma façon de prendre des photos, mais j’aime bien me souvenir de cette époque et du chemin que j’ai parcouru depuis ces derniers 2 ans.

Alors à quoi bon de commencer un blog si on n’a rien à dire de spécial, on n’y connaît rien au yoga par exemple, au food, à la cuisine vegane, on ne voyage pas beaucoup et on n’a pas envie de remplir des wishlists avec des choses qu’on ne peut pas s’offrir, juste pour attirer des vues sur son blog (je vous parle d’un conseil que j’ai vue et revu plusieurs fois sur des blogs destiné à des blogueuses fauchées – non mais, allô quoi !

En quoi ça va m’aider à lister des articles inaccessibles pour mon portefeuille sur mon blog ? Ce genre d’article va m’apporter au mieux une série de commentaires impersonnels d’autres bloggeuses en quête de vues de likes. Dans ce cas on ne peut pas parler de motivation, de développement personnel ou d’échange – en tous les cas c’est mon avis. (Il y en a peut-être des personnes pour qui ce genre de blogging suffit).

Roses at work
Cette photo par exemple je l’ai pris il y a 1 an et ça n’allait pas fort du tout dans ma tête, mais peu importe, il y avait un beau bouquet de fleurs, je l’ai photographié et collé une phrase d’Aristote histoire de garder le moral et me focaliser sur des petites choses qui vont bien.

En tous les cas j’avais envie de partager mon expérience perso avec mon blog genre « électron libre » que je tiens avant tout pour moi et qui me sers à partager mes expériences qui tournent autour. L’idée m’était venue grâce à Facebook qui me propose régulièrement des photos-souvenirs d’il y a 1 an, voir 2 ans et ça c’est vraiment intéressant pour moi. D’un coup je me souviens de mon état d’esprit à ce moment et je me rends compte du chemin que j’ai parcouru grâce à une méthode que j’ai développée toute seule. A un moment de ma vie plus rien ne semblait aller droit, tout allait de travers, tous mes projets avaient échoué ou se trouvaient sur un point mort. Ajouté à ça des situations de crises dues à des réalités politiques, c’était difficile de savoir où j’allais et comment j’allais devenir avec tout ce bazar négatif autour de moi.

Alors j’ai décidé d’écrire tous les jours pendant trois mois sur un sujet positif, qui allait bien dans ma vie, prendre des plus belles photos que possible pour illustrer l’affaire et de me tenir et choisir des phrases et des mots positifs pour présenter mon sujet choisi aux inconnus.

Au bout de trois mois j’avais constaté que mon cerveau était un peu comme reprogrammé d’une façon positive. Les petites choses prenaient une plus grande place dans ma vie tout simplement parce que j’ai décidé d’écrire une sorte d’article. Dans ce genre d’exercice pas de question des se plaindre sur son sort. Parler de ses problèmes est une bonne chose, mais il faut savoir à qui on s’adresse et surtout éviter de tourner en rond si on veut s’en sortir.

Aussi le fait de choisir un pseudonyme m’a permis de prendre du recul tout simplement. « Happy Millefeuille » est juste un mot, Lucie C. est la personne qui écrit, c’est tout. En plus le fait de choisir des pseudonymes pour mes différents projets me permet de les présenter d’une façon plus claire. (D’ailleurs il va falloir songer à un autre pseudo pour un projet qui me tient particulièrement à cœur depuis des années et qui ne demande à être développé.)

Pendant mon travail avec ma méthode perso je me suis spécialisée en tant qu’amatrice en litho thérapie. C’est la raison pour laquelle je développe mon magasin en ligne, je travaille sur la structure d’une newsletter et j’étudie beaucoup des variétés de pierres. Sans mon blog je n’aurais peut-être pas eu la bonne approche avec ce genre d’activité.

e-shop
Mon magasin en ligne avec mes trésors !

Vous voyez, on peut commencer à travailler avec son propre blog sans être dans une structure de dingue, sans être un spécialiste dans un domaine, et en tirer une certaine satisfaction et des résultats positifs. Pour ma part je peux partager quelques astuces :

1 – Avant de commencer on choisit un thème avec un nom qui nous convient, nous fait plaisir et avec lequel on peut s’identifier.
2 – Au début on se plie à un certain rythme histoire de se mettre dans le bain et d’apprendre.
3 – Choisir un pseudonyme n’est pas obligatoire, mais peut s’avérer utile pour garder une certaine distance avec son travail. Cela nous permet aussi d’être plus critique et/ou plus indulgent, selon les cas.
4 – Il est important d’être honnête avec soi-même pour bien connaître son point de départ.
5 – Et surtout : prendre plaisir en ce qu’on fait, prendre son temps pour avancer à son rythme et se contenter des petites victoires afin d’avancer sûrement et développer quelque chose de solide.

J’espère que ce résumé vous a plu. Il est grand temps pour moi de revoir ma méthode « Happy Millefeuille » et de la développer, mais chaque chose dans son temps.
Prenez soin de vous et n’hésitez pas à partager vos expériences dans vos commentaires.

 

 

Publié le

Joyeux retour sur mon Blog !

Joyeux retour sur mon Blog !

Salut les amis ! J’espère que je n’ai pas été absente trop longtemps ! Ceux et celles qui me suivent sur Instagram savent qu’en réalité je ne suis jamais très loin, plutôt fidèle et que je poursuis ma route de recherche et de trouvailles de petits bonheurs du quotidien.

J’avais commencé à écrire ce blog pour prendre des distances avec certains évènements de ma vie privée et aussi de nos vies à nous tous. Les soucis liés à des attentats, des guerres, la conjoncture, l’environnement et j’en passe, nous touchent tous, alors il faut faire face d’une façon ou d’une autre et surtout développer des stratégies personnelles pour se préserver, renforcer et persévère.

Après quelques mois avoir commencé d’écrire « Happy Millefeuille » j’avais constaté un changement positif dans ma façon de voir des choses et d’appréhender la vie. Du coup j’ai commencé à résumer petit à petit dans une méthode ce que je fais, pourquoi je le fais et qu’est-ce que ça m’apporte. Je me suis dit que d’autres personnes pouvaient s’en inspirer.

Je vous invite à jeter un coup d’œil sur ma « Méthode Happy Millefeuille » rassurez-vous, elle n’est pas encore terminée et j’y travaille. Mais l’idée est bien là.

On positive thought

Maintenant j’ai retrouvé un certain rythme de travail si on peut dire, car j’ai pu avancer à nouveau sur un projet d’un roman qui me tient particulièrement à cœur depuis de nombreuses années. Le fait que j’écris en Allemand, ma langue maternelle, ne facilite pas vraiment la chose pour vous, mes chers lecteurs de ce blog. N’empêche que c’est très agréable de voir comment un projet prend forme petit à petit, pas à pas. Les curieux peuvent toujours jeter un coup d’œil sur ce qui est visible de mes « Ravanchroniken » (les Chroniques de Ravan) – une sorte de fresque d’histoires humaines dans le genre de la High Fantasy.

Un univers aussi un peu sombre qui me demande beaucoup d’énergie. Raison de plus de travailler sur des méthodes de garder la pêche et des idées bien organisées. J’essaie en tous les cas.

Ravanchronik

Pour ce qui est la reprise sur mon blog vous allez avoir une sélection de recettes de cuisine que j’ai essayé ces derniers temps, quelques articles sur ma passion pour le thé, des trouvailles dans le domaine du cosmétique bio, des lectures et pourquoi pas aussi quelques trucs sur mes plantations dans mon mini-jardin.

Minijardin

Je reconnais que j’ai un peu laissé tomber de courir les vernissages, pour le simple fait qu’on ne peut pas être partout à la fois. Mais je garde toujours un très bon souvenir de mes balades d’avant.

En tous les cas j’adore me balader quasiment quotidiennement sur mon fils d’actualité de mes abonnements sur Instagram et suivre mes blogs préférés. C’est inspirant, enrichissant et joyeux.

Je vous dis donc à très bientôt et voici une petite sélection de mes blogs et comptes Instagram favoris :

Mama Deko

Emmaüs France

Stefanos K (spécial évasion)

Pretty Books

Of Earth ans Spirit

et mes copines :

Mowgouaille Clabaut

Cynthia Frv

Karlistips LIFE &STYLE

Publié le

#lazyday

mon-hashtag-favorite

Aujourd’hui j’avais envie de vous présenter mon hashtag favorite #lazyday ! Quand je poste quelque chose sur mon Instagram j’adore glisser ce mot qui désigne une journée de paresse juste pour me rappeler que tout va bien en fait. Le proverbe « le mieux est l’ennemi du bien » veut tout dire pour moi. C’est vrai ! On nous demande tout le temps plus et à quelle fin, je vous voudrais bien savoir? Toujours faire mieux, tenir sa maison, progresser au travail, éduquer ses enfants, se rendre disponible pour sa famille et ses amis, sans oublier son développement personnel bien entendu. Oh là, du calme ! Je dis STOP ! ça va bien un moment mais j’ai envie de vivre aussi de temps en temps – qu’est-ce que vous en dites?

Alors qu’est-ce que veut dire un #lazyday pour moi concrètement ?

lazyday1

À commencer par un réveil tardif un jour de congé par exemple. Naturellement comme toute nana et maman j’ai une tonne de trucs à faire pendant mon jour de congé et je devrais me lever tôt, faire du yoga et de la méditation et préparer un petit déjeuner équilibré et bio et vegan et détox pour toute la famille. Et bien non, je dors ! Car le repos et le sommeil restent la meilleure médecine pour réparer des nerfs et guérir des crèves d’hiver qu’on attrape tout le temps. Donc je me lève tard et je suis tout sourire. Un bon café et c’est parti ! C’est top ! La journée vient à peine de commencer alors je suis large pour faire ce que j’ai à faire. En plus mon chat pose bien dans la lumière du matin, ça fait une belle photo. Les animaux ont leurs moments tout comme nous, il faut savoir saisir l’instant.

lazyday2

Je ne tente pas de nouvelle recette pour faire mon intéressante, je me contente d’un bon moelleux au chocolat, pas photogénique du tout, classique, ennuyeux, mais tellement bon, où une simple tarte aux pommes, car il m’en reste en tas de pommes devenues tout molles que plus personne ne mange – j’adore ! J’ai l’habitude de certaines recettes, donc ils se font un peu tout seul et surtout très vite, ce qui me laisse du temps pour lire ou écrire.

lazyday3

Je lis lentement ! Tant pis si je ne participe pas à des challenges de lecture et dans ma PAL se trouvent quasiment jamais les livres du moment – mais j’adore lire à mon rythme et quand le moment est venu.

lazyday4

Il faut que je vous explique que je travaille sur un projet d’un livre en allemand dans le genre de l’héroïque-fantastique. Un univers un peu sombre qui n’a rien à voir avec mon blog par exemple et qui m’épuise par moments. C’est vrai, le boulot d’un écrivain est ingrat, on travaille seul pendant des mois, voire des années sans certitude d’être lu mais on le fait quand même, en s’applique et on peaufine. Mon blog « Happy Millefeuille » est une bonne échappatoire pour papoter des choses simples et légères. C’est une bonne excuse de prendre en photo des petits détails et de broder autour. Et de laisser l’ouvrage du gros bouquin de côté et de savourer la légèreté d’être.

lazyday5

Bon, d’accord, je tiens mon blog et je m’applique. J’ai même commencé à écrire une méthode pour partager avec mes lecteurs les bienfaits que j’ai constatés sur ma façon de vivre. Mais j’avoue que je m’en moque des fameux 1000 followers attrapés dans le premier mois. Les choses se font dans leur rythme et tout va bien! Je pose ce qui me plaît sur mon Instagram et mon blog et petit à petit le projet fait son chemin. Quand j’ai le temps j’adore me balader sur d’autres blogs mais j’aime surtout la liberté de chacun.

lazyday6

J’aime dessiner et c’est comme tout, on ne peut pas faire tout en même temps. Donc on y va doucement ! En fait j’ai une multitude de choses que je peux faire ou ne pas faire tout en profitant du moment présent. En fait c’est ça pour moi la gentille paresse – de faire à ma façon. Je disais ça comme ça car on peut s’en inspirer. Au lieu de tout le temps regarder ce qu’on n’a pas fait, se concentrer sur ce qu’on est en train de faire et de le savourer. C’est amusant – vous verrez !

Publié le

Bonne Année 2017

welcome-2017andhappy-new-year

Un grand Bonjour à tous mes lecteurs et tout le monde qui passe par là pour lire, s’inspirer, rigoler, réfléchir, se moquer et j’en passe !

Le premier jour de l’an est toujours un grand moment un peu feutré. On dit que c’est un jour comme tous les autres mais en fait chaque année ce jour reste quand même un jour marqué par la même ambiance. Je parle pour ma part – tout d’abord on est décalé car on s’est réveillée tard, on prend le temps de déjeuner ensemble, se faire un bon thé, café – pour moi d’abord du jus de citron pressé dans de l’eau chaude avec un peu de miel et du gingembre frais – ensuite on verra.

flashback-decembre-2016-happy-millefeuille-1

Cette journée décalée, souvent très froid se prête à se souvenir des moments de l’année passée et se demander de quoi ont été fait ces derniers 365 jours. Personnellement je pense que l’année 2016 était une année de prise de conscience et de préparation pour un nouveau départ. Une année pour soigner ses blessures, gagner en sagesse et réfléchir sur des bonnes bases à construire pour continuer ses projets. C’était une année riche en évènements mais surtout remplis de moments qui m’ont permis de gagner en confiance et en force. J’avoue quand j’ai vu l’emploi du temps du mois de décembre je me suis réellement demander comment j’allais faire face à tout ça.

flashback-decembre-2016-happy-millefeuille-2

Mais ça s’est bien passé et j’ai seulement dû faire quelques concessions sur la tenue de mon blog et mes autres projets. Heureusement les réseaux sociaux existent ! J’ai adoré mes petits moments de tranquillité en attendant le train avec un café dans la main suivre le fil d’actualité de divers bloggeurs sur Instagram par exemple.

flashback-decembre-2016-happy-millefeuille-3

Et ça y est – la nouvelle année a commencé et le moment est venu d’exprimer tous mes vœux de Bonheur, de Santé et de Réussite de vos projets pour vous et vos proches ! Ils sont sincères et j’espère que vous allez tous trouver des moments de calme nécessaire pour y voir plus clair, vous recentrer, souffler avant de reprendre la route et faire ce que vous avez à accomplir.

Voici quelques images qui illustrent le mois passé, comme par exemple les photos de la fin du stage de découverte en entreprise de mes filles jumelles Sam et Lilou chez Objectif Musique.

 Nous sommes très fière de nos filles et leur papa n’a pas pu s’empêcher de marquer un petit mot sur son blog aussi !!!!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ainsi quelques moments forts postés sur Instagram :

1moment-instagram-de-happy-millefeuille-decembre-2016

Un jour pour rencontrer des artisans chez Hermès eh bien, nous sommes allés – évidement 🙂

2moment-instagram-de-happy-millefeuille-decembre-2016

Je suis fan des figurines Funko ! Et j’avais envie de participer au photo challenge – hélas, je n’ai pas pu réaliser ce projet – trop occupé par le boulot. Seulement le deuxième jour avec le thème du selfie m’a permis de grimper jusqu’à 159 petits cœurs sur Instagram ! Je suis contente – pas mal pour une débutante !

3moment-instagram-de-happy-millefeuille-decembre-2016

Jour de fête de fin d’année en entreprise – j’ai adoré !!!

4moment-instagram-de-happy-millefeuille-decembre-2016

J’adore le lever de rideaux du magasin mythique d’Hermès au 24 faubourg St. Honoré. C’est toujours un évènement que j’essaie de ne pas rater !

5moment-instagram-de-happy-millefeuille-decembre-2016

Notre secret Santa avec ma blog Angel a été vraiment sympa! J’ai adoré choisir un petit cadeaux chez « Les petits hauts » pour celle qui a été sélectionné pour moi !

6moment-instagram-de-happy-millefeuille-decembre-2016

Pour finir j’ai choisi la photo de mon cadeau de notre Secret Santa ! J’ai adoré et un grand Merci à Morgane qui m’a gâté avec du bon thé de cofféa et un crème pour les mains de l’Occitane que j’adore !

Je vous dis à très bientôt ! J’ai bien avancé sur ma méthode « Happy Millefeuille » que je vais bientôt pouvoir mettre en ligne. En tous les cas il s’agit d’un début prometteur à lire.

Prenez soin de vous !

 

Publié le

Un bon plan #Elle et mes meilleurs moments #Instagram

Un bon plan #Elle et mes meilleurs moments #Instagram
Un bon plan #Elle et mes meilleurs moments #Instagram

Quand je suis rentrée ce soir j’ai trouvé une bonne surprise à la maison – mon premier magazine ELLE tout frais de mon abonnement test de neuf numéros (!) – pas mal pour un essai. J’ai trouvé l’astuce en surfant sur le net. Je suis de nature plutôt sceptique alors j’ai préféré d’attendre avant de partager la nouvelle avec vous à mon tour. D’autres ont déjà parlé de cette astuce et je confirme – ça marche. Alors si vous êtes intéressé à vous faire un petit plaisir totalement gratuit il suffit de vous rendre sur le site officiel ELLE et vous abonner à une des newsletters. En remerciement on vous offre 9 numéros du magazine – je trouve le deal correct. J’ai toujours aimé de feuilleter cet hebdomadaire bourré d’infos sur la mode, le style, la culture, la beauté, des bonnes recettes à essayer, l’actualité, des avis, des artistes du moment … et tellement Français 😉

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et par la même occasion je partage avec vous mes meilleurs moments Instagram. C’est un début, je sais, j’en suis encore très loin de mes centaines et milliers d’abonnés mais on voit clairement ce qui plaît beaucoup. Le cheesecake et les donuts coloré ont trouvé leurs fans ainsi un beau ciel bleu de printemps. L’origami plaît beaucoup aussi. N’hésitez pas à partager vos comptes Instagram. J’adore donner des petits cœurs sur des belles images 🙂

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Publié le

Mes moments Instagram !

Mes moments #Instagram !
Mes moments #Instagram !

Après une journée un peu ennuyeuse et curieusement trop chargée, je me suis décidée à écrire quelques lignes sur mes premiers pas sur Instagram. Cette merveilleuse invention de communication tout en image m’accompagne toute la journée et j’aime énormément regarder des belles illustrations des comptes que je suis. En ce moment c’est le compte officiel de Barbie @barbiestyle m’amuse beaucoup. J’adore également @colourwithclaire (Coloriages pour adultes), @kusmiteaparis (j’adore le thé et les visuels sont tellement jolis), @deliciouslyella (LA fille à suivre en terme de lifestyle healthy) et @mylittleparis (voir Paris sous un point de vue poétique et lumineux) pour en citer quelques-uns.

Personnellement je n’ai aucun mal à prendre des photos pour alimenter mon compte perso. Au contraire, je me freine un peu pour ne pas en mettre trop d’images. Prendre des photos est un moment de détente pour moi. J’aime beaucoup les travailler un peu d’une façon amusante avec l’application Fuzel. Très ludique et disponible pour iphone et androide. Ce que j’admire beaucoup ce sont des comptes des instagramers qui sont aimé par des milliers. Je trouve ça incroyable ! à mon petit niveau à moi je m’amuse avec des hashtags qui me permettent d’avoir des visiteurs du monde entier et également découvrir des images incroyables. J’ai observé que #cooking #eatclean ou #yummyfood marchent particulièrement bien le soir.

Pour l’instant je ne peux pas en dire beaucoup plus à par poster une sélection des quelques images postées par moi sur mon compte. J’espère de pouvoir partager avec vous plus de découverts et d’expériences dans l’avenir.

Pour tous ceux qui ont un compte sur Instagram je serais ravie des vous retrouver et de nous suivre mutuellement. @happymillefeuille

Quelques images de mon Instagram à moi @happymillefeuille
Quelques images de mon Instagram à moi @happymillefeuille