Publié par 2 commentaires

Nos balades à Koskinou !

Nos balades à Koskinou

Quand je regarde mes photos je regrette presque de ne pas avoir pris davantage. Je pense quand on arrive sur un lieu comme l’île de Rhodes pour la première fois dans sa vie on a un peu du mal à réaliser tout ce qui vous entoure. C’est vraiment surprenant. Même si l’île est la plus grande des îles grecques (1 400 km2) on se rend vite compte que les distance sont courtes en comparaison par exemple avec les chemins qui nous effectuons facilement tous les jours en île de France pour se rendre au travail par exemple. On peut faire le tour de l’île dans une journée sans se presser et avec plusieurs arrêts à divers endroits pour découvrir.

Koskinou6

Mais par où commencer ? Le premier réflexe de mon mari et moi a été de sortir du complexe de l’hôtel et de nous balader dans les environs. Une fois on s’était installé dans nos chambres, on a laissé nos filles profiter de la piscine et sommes partie en promenade à pied. Notre hôtel se trouve au bord de la plage et la petite ville de Koskinou sur une colline, donc ça grimpe. Il faut penser aux bonnes chaussures et faire attention aux bords des routes car des trottoirs sont très étroites voir inexistants. Mais on peut trouver des petits chemins parallèles pour mieux découvrir la végétation du coin. En mois d’avril tout pousse et des fleurs se donnent à cœur de joie. Des cactus peuvent atteindre des tailles colossales et des oliviers sont aussi grands que certains des chênes de nos régions.

Des citronniers et des orangers poussent en bordure de la route et des fruits sont déjà bien mûre en cette saison.

Ensuite on découvre le cœur de la ville avec ses petits chemins et ses maisons encastrées, proches les unes des autres sur des petites parcelles et ce n’est parfois pas évident à délimiter un chemin public d’un chemin privé. Mais ils se peut que la notion de cohabitation ne soit pas tout à fait la même là-bas qu’ici (et encore moins en Allemagne …).

Beaucoup de restaurants et de bars près de grande route vers la ville de Rhodes et la plage sont encore fermés car nous sommes au tout début de la saison. Mais en haut dans la petite ville on trouve évidemment le petit café du coin ouvert et on tant que touriste c’est agréable de déguster un de leurs cafés bien forts. On se sent vite bienvenue à partir du moment qu’on essaye de dire « Bonjour » et « Merci » en grec. Et on sourit – on s’adapte un peu, du mieux qu’on peut faire en tous les cas.

Koskinou7

A côté des maisons laissées à l’abandon on trouve des beaux murs blancs avec la couleur bleue si typique du lieu. Tout semble très harmonieux, on sent bien que les gens aiment leur maison, leur habitat, leur famille.

En tous les cas nos premières balades à Koskinou nous ont bien donné envie d’aller découvrir bien plus de l’île de Rhodes rapidement à notre façon. Je vais vous en parler très prochainement ici sur mon blog.

KoskinouKoskinou1Koskinou5Koskinou9Koskinou10

Publié par 2 commentaires

Notre voyage à Rhodes – 1er partie !

Partir en famille et découvrir la Grèce

Aujourd’hui je vous invite à une petite série d’articles pour documenter nos dernières vacances, notre « springbreak ». Je sais que je suis très bavarde pour une bloggeuse mais là je vais prendre mon temps.

Je voudrais vous faire part de nos impressions de notre voyage sur l’île de Rhodes en Grèce. Ce voyage est symbolique pour nous sur beaucoup de points. Tout d’abord il s’agissait d’un objectif à atteindre car j’ai commencé à économiser pour ce voyage à peu près au même moment ou j’ai commencé à écrire ce blog. Du coup cet évènement fait entièrement partie de ma méthode « Happy Millefeuille ». Pour nous c’était une première de nous laisser prendre en main par un voyage organisé « all inclusive », on n’a jamais mis des pieds en Grèce et nos filles ont pris pour la première fois dans leur vie l’avion.

 

avion
Ma fille Lilou prends des photos pendant le vol 🙂

Je vais essayer de me concentrer sur l’essentiel et vous faire profiter des quelques prises de vue pour partager l’atmosphère. L’avion a décollé à 7 heures du matin de Paris Roissy, notre nuit était un peu courte mais nous nous sommes bien organisé avec un petit hôtel près de l’aéroport la veille pour pouvoir dormir quelques heures et avoir moins de frais de taxi. Grace à l’application Booking.com et nos amis sur Uber on peut s’en sortir même avec une famille.

 

sortie de l'avion

Après 3 heures et demie de vol nous sommes arrivés sur l’île de Rhodes. (Pensez à vous munir de petits encas pendant le vol, beaucoup de compagnies aériennes aux prix attractifs vous facturent le moindre café à bord.

bienvenue à Rhodes

Une fois arrivé – il fait beau ! Tout baigne dans une lumière incroyable. La navette pour notre hôtel « Aldemar » à Koskinou nous attend et une vingtaine de minutes plus tard nous découvrons notre résidence. Les filles ont eu leur chambre bien à elles avec balcon, tout comme nous, les grands. Des chambres propres et spacieuses avec une belle lumière jusqu’au soir.

 

Jean Luc Escriva dans notre chambre
Jean-Luc Escriva est probablement en train de composer une nouvelle chanson dans sa tête – c’est pour ça il a l’air si sérieux sur cette photo …

 

Pour une famille un séjour dans cet hôtel représente beaucoup d’avantages. Les enfants sont très autonomes, l’équipe leur propose des activités pour tous âges, les accompagne pour le déjeuner s’ils souhaitent et leur propose des soirées de jeux et de fêtes. A l’heure du repas chacun mange ce qu’il veut, Pizza pour les uns, cuisine locale pour les autres, pour ne donner que deux exemples.

 

bonne cuisine locale
Un bon plat de cuisine locale comme entrée …

 

Après le déjeuner nous nous sommes tout de suite mis à découvrir le complexe et ses environs. L’hôtel venait juste d’ouvrir la saison, sa première journée d’ouverture commençait par notre groupe. Je dois dire que même si on se trouvait dans des immenses salles d’accueil peut-être un peu perdu au début, nous avons eu la chance de vraiment faire connaissance avec tout le staff qui allait nous accompagner durant cette semaine à ça nous avons adoré.

à la piscine

Je ne pense pas que le « all inclusive » nous plairait autant en haute saison avec beaucoup plus de personnes à gérer. Nous sommes plutôt du genre à barouder, se louer une petite maison quelque part et faire tout nous-même … mais là, nous avons bien profité des excellents petits déjeuners, des petits plats à composer à son goût le midi et soir, des cocktails pour l’apéro – franchement, c’est agréable et ça change.

Cocktail

Notre premier réflexe à nous, mon mari et moi, était de faire une petite balade dans les environs pour découvrir et savoir un peu où on se trouvait. Donc dans le prochain article je vous parlerais un peu de Koskinou.

Jean Luc Escriva au bord de mer

Vous avez déjà eu des expériences dans des hôtels et des voyages « all inclusive » ? Vous en pensez quoi ?

vegetation