Publié par Laisser un commentaire

Roger Talon au musée des arts décoratifs

roger-talon-au-musee-des-arts-decoratifsVous l’aurez compris – le mois de septembre s’est déroulé pour moi avec beaucoup de changements et d’agitation positive. Alors vous pensez bien que je n’ai pas que des photos de mes lectures actuelles sur mon Instagram à partager avec vous. Je pense par exemple qu’on peut considérer un petit déjeuner entre invités pour une visite privée d’une nouvelle expo au musée des arts décoratifs fait vraiment partie des petites choses qui rendent heureux. Rien de mieux pour commencer une journée avant le travail. Au programme du jour : Roger Talon, le design en mouvement. Une exposition qui a lieu dans le musée jusqu’au 8 janvier 2017.

C’est avec le plus grand plaisir que j’ai redécouvert des éléments de notre vie courante qui nous accompagnent depuis bien longtemps imaginé par Roger Talon. On pense d’abord au TGV et son équipement, de signalisation des panneaux de la SNCF, comme aux objets de tous les jours. Pour Roger Talon il était important de penser et concevoir des objets dont l’utilité saute aux yeux. Tous les éléments pour se servir d’une lampe ou d’un téléviseur par exemple devaient être bien visibles et évidents. Quand on regarde bien on constate l’innovation pour son époque qui a influencé le changement de beaucoup d’éléments qui nous semblent de toute évidence aujourd’hui dans leur aspect.

Pour tous les mordus de design cette exposition est incontournable. Mais je la conseille aussi à tous ceux qui s’intéressent à notre passé et qui ont envie de bien visualiser des créations intégrées dans notre vie qu’on ne regarde plus.

J’avoue que pendant ma prochaine virée sur un vide grenier je vais regarder si je ne trouve pas un de ces objets pour le bureau par exemple.

roger-talon-7

Roger Tallon, le design en mouvement

du 8 septembre 2016 au 8 janvier 2017

Publié par Laisser un commentaire

Barbie au musée des arts décoratifs

Barbie au musée des arts décoratifs - chouette !!!
Barbie au musée des arts décoratifs – chouette !!!

Aujourd’hui j’ai été invité à l’inauguration de l’exposition « Barbie » au musée des arts décoratifs – un enchantement en plastique plein de couleurs et le rose prédominant. J’ai cru comprendre que c’est pour la première fois qu’une telle vitrine est organisée pour Barbie à Paris. En passent par un grand portail rose on plonge dans le noir et découvre des images et des magnifiques poupées mannequins avec des looks incroyables – Chanel, Dior, Oscar de la Renta etc … Tout l’exposition est un tourbillon de découverts. Un peu d’histoire des poupées avant Barbie, la première « Lili » du journal « Bild » en Allemagne en 1955 aux parents de Barbie Ruth et Elliot Handler… l’histoire que c’est Ruth qui a observé leur fille jouer avec des poupées à découper mais version adulte dans un univers adulte et ensuite elle s’est battu pour que la Blonde souriante aux jambes interminables existe, me plaît beaucoup.

Du rose et des sourires partout - Barbie quoi !
Du rose et des sourires partout – Barbie quoi !

Dans des années quatre-vingt quasiment toutes mes copines possédaient des Barbies et j’adorais ces jouets. Il m’a fallu quelques années avant enfin pouvoir persuader mes parents à m’offrir ma première Barbie pour un Noël sous le sapin – Barbie Fitness avec sa petite sœur skipper … Plus tard une Crystal Barbie qu’une amie m’avait vendu pour un peu d’argent de poche … et des chevaux. J’en avais une petite collection, pas des vrais chevaux de la marque Mattel mais il y en avait qu’étaient très bien. Il faudrait que je retrouve les photos que j’avais prises à l’époque…

Je me souviens de ces Barbies ...
Je me souviens de ces Barbies …

C’est curieux mais Barbie ne laisse personne indiffèrent. Elle est critiquée par les féministes, on n’aime pas une représentation de la femme qui sourit bêtement et est toujours hyper bien habillé … mais il n’y a pas une pointe de jalousie là-dessous ? Barbie inspire des plus grands créateurs, est aimée par des filles et pose pour des artistes, on lui construit des mises en scène digne d’Hollywood et on se souviens même de son fan-club. Il suffit d’aller voir l’expo pour se rendre compte qu’en fait ce jouet a tout d’une super star, elle est une véritable institution. Sourire malgré la grisaille, mettre de la bonne humeur et des couleurs partout … sans exagérer j’ai vu des petites filles plongées immédiatement dans le coin de jeu aménagé au milieu de l’expo jouant avec des poupées, des accessoires, voiture et maison. On peut les laisser pendant des heures, pendant un bon jeu d’enfant on est tellement concentré on ne voit pas le temps passer – je m’en souviens très bien. Alors on se permet de garder un peu de légèreté et surtout de l’humour pour ne pas prendre toujours tout trop au sérieux et chantonner : « I’m a Barbie-Girl… » juste pour rire. En tous les cas l’expo reste en place jusqu’au 18 septembre 2016.

Barbie, son incroyable garde-robe et son histoire !
Barbie, son incroyable garde-robe et son histoire !